Judas Iscariote

Judas regarde le spectateur dans La Cène de Rubens.

Judas Iscariote (ou Iscariot ou Iscarioth) est, selon la tradition chrétienne, l'un des douze apôtres de Jésus de Nazareth. Selon les évangiles canoniques, Judas a facilité l'arrestation de Jésus par les grands prêtres de Jérusalem, qui le menèrent ensuite devant Ponce Pilate.

Figure controversée dans l'historiographie chrétienne, pour le théologien Jean-Pierre Lémonon, Judas « reste une figure évanescente dont l'historicité peut à bon droit susciter le doute tant il ne paraît exister que pour sa place dans l'économie du Salut »[1]. Les évangélistes ont peut-être introduit ce personnage parmi les Douze apôtres (symboles des douze tribus d'Israël) pour représenter symboliquement l'ensemble des Judéens qui ont refusé de reconnaître Jésus dans sa messianité[2].

Le nom de Judas Iscariot

« Iscariot »

La signification du surnom Iscariot fait débat. L'explication traditionnelle[3] est que ce nom aurait été donné à Judas car il était de la ville de Qeriyyot, localité du pays de Juda, dont parle le livre de Josué 15(25). Toutefois, l'existence de cette ville de Qeriyyot du IXe siècle IXe siècle av. J.-C. n'est pas attestée à l'époque de Jésus. D'autre-part la formulation n'est pas la formulation habituelle « Judas de Qeriyyot », mais « Judas de la population de Qeriyyot », formulation dont l'usage n'est attestée nulle-part ailleurs. Les étymologistes et les spécialistes de l'onomastique ont donc de sérieux doutes à ce sujet. Simon Claude Mimouni estime d'autant plus difficile de penser que Iscarioth soit une référence à ce village de Judée, que dans l'Évangile des Ébionites, un texte contemporain ou antérieur aux évangiles synoptiques, il est précisé que Judas est d'origine galiléenne comme tous les autres apôtres[4].

Une autre hypothèse a été émise. Son nom pourrait être la forme sémitisée de l'épithète latine Sicarius, en considérant que le « i » a été placé devant le surnom pour lui donner une forme sémitique[4]. En latin, le mot sicarius signifie le porteur de dague[5]. Dans la Peshitta, version araméenne des évangiles, il est appelé Judas sikariot. Sicaire étant probablement un nom péjoratif pour désigner les Juifs révoltés contre le pouvoir romain comme les Zélotes[6], les Galiléens[7] et autres « brigands » ou « bandits »[8] (lestai en grec[9]). Robert Eisenman fait remarquer que la plupart des consonnes et des voyelles correspondent, entre le Sicarioi/Sicariōn de Flavius Josèphe et le Iscariot du Nouveau Testament[5]. Le suffixe -ote dénote l'appartenance à une communauté — dans ce cas, celle des sicaires.

Pour saint Jérôme, Judas l'Iscariot tire son nom soit du bourg où il est né, soit de la tribu d'Issachar : Issachar signifie en effet « Homme du salaire » : en Genèse 30,18[10], après l'épisode des mandragores, « Léa dit: Dieu m’a donné mon salaire (שְׂכָרִי, Sekari), parce que j’ai donné ma servante à mon mari. Et elle appela son nom Issacar (יִשָּׂשכָר, Yishsakar), homme du salaire »[11]

« Judas » et « Jude »

Judas n'apparaît que six fois dans les évangiles canoniques[12]. Le diminutif Jude semble avoir été privilégié pour les autres Judas des évangiles afin d'éviter la confusion avec « le traître Judas »[13],[14]. Il convient de ne pas confondre Judas Iscariote ni avec Jude frère de Jésus (Matthieu 13:55), ni avec Judas de Jacques[15] que celui-ci soit un frère de Jacques et donc le même que le précédent[16], ou qu'il soit le fils de Jacques, appelé Judas le Juste, dans la Liste des évêques de Jérusalem, où il est le troisième de la liste[17]. De même, il ne faut pas le confondre avec « Jude Didyme Thomas », c'est-à-dire l'apôtre Thomas, tel qu'il est appelé dans l'évangile de Thomas[18] ainsi que dans l'évangile selon Jean[19].

Other Languages
aragonés: Chudas Escariot
беларуская: Іуда Іскарыёт
беларуская (тарашкевіца)‎: Юда Іскарыёт
български: Юда Искариотски
brezhoneg: Judaz Iskariot
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Gă-liŏk-nè̤ng Iù-dâi
Esperanto: Judaso Iskarioto
español: Judas Iscariote
Bahasa Indonesia: Yudas Iskariot
italiano: Giuda Iscariota
Basa Jawa: Yudas Iskariot
lumbaart: Giuda Iscariota
lietuvių: Judas Iskariotas
latviešu: Jūda Iskariots
македонски: Јуда
Bahasa Melayu: Judas Iscariot
Plattdüütsch: Judas Ischariot
Nederlands: Judas Iskariot
norsk nynorsk: Judas Iskariot
Pangasinan: Judas
português: Judas Iscariotes
srpskohrvatski / српскохрватски: Juda Iskariotski
Simple English: Judas Iscariot
slovenščina: Juda Iškarijot
српски / srpski: Јуда Искариотски
Kiswahili: Yuda Iskarioti
Türkçe: Yahuda (havari)
татарча/tatarça: Яһүд Искариот
українська: Юда Іскаріот
Tiếng Việt: Giuđa Ítcariốt