Jean Yoyotte

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yoyotte.
Jean Yoyotte
Égyptologue
image illustrative de l’article Jean Yoyotte
Conférence de Jean Yoyotte au Sénat, le 17 mars 2003
Pays de naissanceDrapeau de la France France
Naissance
Lyon
Décès (à 81 ans)
Paris
NationalitéFrançaise

Jean Yoyotte, né le à Lyon[1] et mort le à Paris[2], est un égyptologue français, titulaire de la chaire d’égyptologie du Collège de France de 1992 à 2000, directeur d'études à l'École pratique des hautes études.

Repères biographiques

À quatorze ans et passionné d'égyptologie, Jean Yoyotte obtient de Jacques Vandier, conservateur du département des antiquités égyptienne au Louvre, une dispense lui permettant de suivre les cours de l'École du Louvre. Deux ans plus tard, il est élève de l'École pratique des hautes études. Il a dix-neuf ans quand il entre au Centre national de la recherche scientifique.

De 1952 à 1956 il est pensionnaire de l'Institut français d'archéologie orientale au Caire. En 1964, il est élu directeur d'études à l'École pratique des hautes études, Ve section, pour les religions de l'Égypte ancienne jusqu'en 1991. À partir de 1965 et jusqu’en 1985, Jean Yoyotte dirige les fouilles du site de Tanis. En 1992, il est élu à la chaire d'égyptologie du Collège de France où il enseignera jusqu'en 1997.

Jean Yoyotte s'est particulièrement intéressé à la géographie religieuse du delta du Nil et à la chronologie de la Troisième période intermédiaire, qu'il refuse de considérer comme une « Basse époque ». Ses recherches sur ces deux sujets ont livré des contributions majeures à l'histoire de l'Égypte ancienne.

Other Languages
Deutsch: Jean Yoyotte
English: Jean Yoyotte
português: Jean Yoyotte