Jean Tinguely

Jean Tinguely
Jean Tinguely (1963) by Erling Mandelmann - 2.jpg
Jean Tinguely, en 1963, par Erling Mandelmann.
Naissance
Décès
(à 66 ans)
Berne
Nationalité
Suisse
Activités
Autres activités
peintre
Formation
Section des arts appliqués de l'école des arts et métiers de Bâle
Maître
Julia Eble-Ris
Représenté par
Artists Rights Society (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Mouvement
Conjoints
Enfant
Miriam Tinguely (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Jean Tinguely, né le à Fribourg et mort le à Berne, est un sculpteur, peintre et dessinateur suisse.

Parmi ses inventions les plus originales, on compte les Méta Matics ou sculptures animées dont il a commencé la réalisation en 1954 sous le nom de Méta-mecaniques qui étaient alors des tableaux animés de façon électrique. Les Méta Matics sont des machines à dessiner.

Avec sa deuxième épouse, Niki de Saint Phalle, il a créé de gigantesques sculptures, dans des parcs de sculptures, notamment le Jardin des tarots en Toscane. Durant toute leur carrière commune leur couple n'a cessé de susciter l'intérêt des médias[1].

Tinguely possédait le don d'attirer l’attention et d’établir ainsi une communication avec ses mécanismes détournés de leur sens et de leur finalité. Avec Euréka, une énorme machine conçue pour l’exposition nationale suisse de 1964, cette particularité est apparue comme une caractéristique essentielle de son art. Imprégné des œuvres de Marcel Duchamp (Ready-made ou objets usuels ironiquement promus œuvres d’art), il s’inscrit dans l’esprit dadaïste qui se manifeste par la provocation et la dérision souvent au cours de manifestations publiques. En 1959, son premier triomphe public a lieu lors de la Biennale de Paris, inaugurée par André Malraux, au musée d'art moderne de la ville de Paris, avec des machines produisant des peintures en série dont il a pu faire la démonstration devant le public.

Il remet en question l’académisme de l’art créant des machines construites en partie avec des objets de récupération, sciemment imparfaites, s'opposant au culte de l'objet neuf et pratiquant le recyclage déjà utilisé avant lui par l'art brut. Ces matériaux de récupération auxquels il redonne vie en les animant avec des moteurs comptent parmi les innovations les plus vivantes de la sculpture du XXe siècle.

Other Languages
Alemannisch: Jean Tinguely
беларуская: Жан Тэнглі
català: Jean Tinguely
čeština: Jean Tinguely
Deutsch: Jean Tinguely
English: Jean Tinguely
Esperanto: Jean Tinguely
español: Jean Tinguely
euskara: Jean Tinguely
italiano: Jean Tinguely
한국어: 장 팅겔리
Lëtzebuergesch: Jean Tinguely
lietuvių: Jean Tinguely
Nederlands: Jean Tinguely
português: Jean Tinguely
русский: Тэнгли, Жан
svenska: Jean Tinguely
Türkçe: Jean Tinguely