Jean-Pierre Door

Jean-Pierre Door
Jean-Pierre Door, en 2011.
Jean-Pierre Door, en 2011.
Fonctions
Député de la 4e circonscription du Loiret
En fonction depuis le
(15 ans, 2 mois et 5 jours)
Élection
Réélection 10 juin 2007
17 juin 2012
18 juin 2017
Législature XIIe, XIIIe, XIVe et XVe
Groupe politique UMP puis LR
Prédécesseur Xavier Deniau ( RPR)
Maire de Montargis
En fonction depuis le
(16 ans, 5 mois et 1 jour)
Élection 18 mars 2001
Réélection 9 mars 2008
23 mars 2014
Prédécesseur Jacques Reboul ( PCF)
Vice-président de la Commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(5 ans, 1 mois et 29 jours)
Président Catherine Lemorton
Législature XIVe
Conseiller régional du Centre-Val de Loire

(4 ans, 3 mois et 23 jours)
Élection 15 mars 1998
Successeur Martine Ragey ( UDF)
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Sully-sur-Loire ( Loiret)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Les Républicains
Profession Cardiologue

Jean-Pierre Door, né le à Sully-sur-Loire ( Loiret), est un cardiologue et homme politique français.

Biographie

Il est élu député le , pour la XIIe législature ( 2002- 2007), dans la 4e circonscription du Loiret dite de Montargis-Gien. Il fait partie du groupe Les Républicains.

Il est membre de l' Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques.

Il copréside avec Gérard Bapt et Alain Vasselle le club Hippocrate, un cercle de réflexion parlementaire sur les questions de santé. Géré par la société Agora Europe, ce club est financé par les sociétés Générale de Santé, Malakoff Médéric et GSK [réf. nécessaire]. Jean-Pierre Door est le rapporteur de la mission d'information parlementaire sur le Mediator et la pharmacovigilance créée à l'Assemblée Nationale fin 2010 [1].

Le 12 décembre 2014, Nicolas Sarkozy, élu président de l'UMP, le nomme secrétaire national de l'UMP à la protection sociale [2].

En 2016, il est élu président de la fédération des Républicains du Loiret par les militants loirétains. Il succède ainsi à Éric Doligé, sénateur et ancien président du conseil général du Loiret.

Il soutient Nicolas Sarkozy pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016 [3].

En 2017, il est réélu député avec seulement 8 voix d'écart [4]. Son adversaire du second tour, Mélusine Harlé ( La République en marche !), dépose un recours pour contester son élection [5].

Other Languages