Jean-Louis Christ

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christ.
Jean-Louis Christ
Illustration.
Fonctions
Député de la 2e circonscription du Haut-Rhin

(15 ans et 1 jour)
Élection
Réélection
Groupe politiqueUMP (2002-2012)
R-UMP (2012-2013)
UMP (2013-2015)
LR (2015-2017)
PrédécesseurMarc Dumoulin (app. RPR)
SuccesseurJacques Cattin (LR)
Maire de Ribeauvillé
En fonction depuis le
(17 ans, 2 mois et 19 jours)
PrédécesseurPierre Schmitt (Les Verts)
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissanceRibeauvillé (Haut-Rhin)
Parti politiqueUMP puis LR

Jean-Louis Christ, né le à Ribeauvillé (Haut-Rhin), est un homme politique français.

Biographie

Il est élu député le , pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 2e circonscription du Haut-Rhin. Il fait partie du groupe UMP.

En juin 2006, après le suicide d'un abbé curé de Ribeauvillé à la suite de soupçons de consultations d'images pédophiles sur internet, Jean-Louis Christ se prononce et milite en faveur du droit au mariage des prêtres catholiques. D'après lui, « cette déviance, dont souffrait notre curé, est une conséquence du drame de la solitude. (...) Dans nos villages alsaciens, le pasteur protestant est marié, le rabbin aussi. Il n'y a que le curé qui vit seul. »[1]. Il signe également une contribution intitulée "Célibat et mondialisation" dans Barbey d'Aurevilly ou le triomphe de l'écriture de Jean-Pierre Thiollet[2].

Il est candidat à la XIVe législature (2012-2017) dans sa circonscription après avoir été investi par l'UMP. Il est élu au second tour de scrutin en juin 2012.

En octobre 2012, il fait partie des dix-sept députés du groupe UMP (sur 195) à voter contre la ratification du pacte budgétaire européen.

Il est membre du groupe d'études sur le problème du Tibet de Assemblée nationale[3].

Il soutient Nathalie Kosciusko-Morizet pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[4].

Other Languages