Japonais

Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue japonaise. Pour le peuple japonais, voir Japonais (peuple).
Japonais
日本語 (nihongo)
Pays Japon
Nombre de locuteurs 130 millions
Typologie SOV, agglutinante, accusative, morique, à accent de hauteur
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-1 ja
ISO 639-2 jpn
ISO 639-3 jpn
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF ja
Linguasphère 45-CAA
WALS jpn
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

第1条

すべての人間は、生まれながらにして自由であり、かつ、尊厳と権利とについて平等である。人間は、理性と良心とを授けられており、互いに同胞の精神をもって行動しなければならない。


Translittération

Subete no ningen wa, umarenagara ni shite jiyūdeari, katsu, songen to kenri to ni tsuite byōdōdearu. Ningen wa, risei to ryōshin to o sadzuke rarete ori, tagaini dōhō no seishin o motte kōdō shinakereba naranai.

Le japonais est la langue du Japon, parlée par le peuple japonais. Néanmoins, aucune loi ne lui donne le statut de langue officielle, même si elle est en revanche la langue des documents officiels et de l'éducation. Le japonais est également utilisé par la diaspora nippone (notamment au Brésil et au Pérou, où d'importantes communautés parlant cette langue sont implantées, comme à Lima et à Sao Paulo) ainsi que sur l'île de Anguar dans les Palaos.

En japonais, langue japonaise se dit nihongo (日本語 ?). Les caractères désignent le Japon (cf. Noms du Japon), et le dernier caractère, , signifie langue. Toutefois, les Japonais eux-mêmes utilisent le mot kokugo (国語 ?, lit. « langue du pays » ou «  langue nationale ») pour faire référence à leur langue.

Le japonais appartient à la famille isolée des langues japoniques. Son vocabulaire s'est notablement enrichi, au cours de l'Histoire, par le truchement de divers emprunts : le plus remarquable est la présence de nombreux vocables issus ou dérivés de la langue chinoise écrite, ce qui explique que le japonais soit qualifié de «  langue sinoxénique » ; d'autre part, la langue contemporaine effectue de fréquents emprunts à diverses langues européennes, particulièrement à l' anglais.

Avant l’écriture

Les mots japonais sont généralement appelés Yamato-kotoba (大和言葉 ?, littéralement « les mots (du pays) de Yamato ») ou Wago (和語 ?, littéralement « mots japonais »), par opposition aux mots sino-japonais (漢語, kango ?) et aux emprunts aux langues étrangères (外来語, gairaigo ?). Selon Jean-Jacques Origas : « Yamato désigne les plaines et monts autour de l’ancienne capitale de Nara, et dans une seconde acception, toutes les terres soumises à l'autorité impériale. L’appellation officielle de Nihon, d’origine sino-japonaise, n’est employée qu'à partir du VIIe siècle ».

La phonologie de cette langue indigène japonaise a survécu sans grand changement (à l'exception du timbre vocalique de certaines syllabes), comme on peut en juger en comparant par exemple les mots indigènes me, aki, asa, ame, umi, kumo du japonais moderne aux mêmes mots du Man'yōshū (VIIIe siècle).

  • Ce système vocalique, de nature différente du chinois, se limite à cinq possibilités : A I U E O, chacune de ces voyelles étant en principe une brève. Deux voyelles contiguës seront, soit prononcées successivement, soit formeront une seule voyelle longue (dans le japonais actuel). Il n'existe pas de voyelle nasale.
  • La langue ancienne (époque du Man'yōshū) présentait une autre série de voyelles (notées ï, ë, ö par les spécialistes) qui ont disparu par la suite.
  • Deux semi-voyelles, y et w, toujours combinées dans l'ordre semi-voyelle + voyelle :

YA YU YO et WA WU WE WO WI (WU, WE et WI ont disparu).

Toutes ces voyelles ont par la suite été doublées de leur équivalent en voyelles longues (transcrites en romaines avec un macron diacritique), principalement pour la lecture de termes non indigènes, mais aussi du lexique sino-japonais, comme Kyōto.

Les consonnes, toujours suivies d'une voyelle (syllabe ouverte), sont peu nombreuses.

  • sourdes : K S T P H ;
  • sonores : G Z R D B ;
  • nasales : G N M.

La consonne N, d'apparition plus tardive, constitue une exception car elle apparaît à la fin d'une syllabe ou à la fin d'un mot.

Une consonne peut être associée à YA YU YO pour former les consonnes sourdes : KYA KYU KYO, SHA SHU SHO, CHA CHU CHO, PYA PYU PYO, HYA HYU HYO, et pareillement pour les autres consonnes.

Other Languages
Afrikaans: Japannees
Alemannisch: Japanische Sprache
አማርኛ: ጃፓንኛ
aragonés: Idioma chaponés
Ænglisc: Iapanisc sprǣc
العربية: لغة يابانية
asturianu: Xaponés
azərbaycanca: Yapon dili
تۆرکجه: ژاپون دیلی
башҡортса: Япон теле
žemaitėška: Japuonu kalba
Bikol Central: Hapones
беларуская: Японская мова
беларуская (тарашкевіца)‎: Японская мова
български: Японски език
भोजपुरी: जापानी भाषा
Bahasa Banjar: Bahasa Japang
བོད་ཡིག: ཉི་ཧོང་སྐད།
brezhoneg: Japaneg
bosanski: Japanski jezik
буряад: Япон хэлэн
català: Japonès
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Nĭk-buōng-ngṳ̄
нохчийн: Японийн мотт
Cebuano: Hinapones
čeština: Japonština
словѣньскъ / ⰔⰎⰑⰂⰡⰐⰠⰔⰍⰟ: Ꙗпѡньскъ ѩꙁꙑкъ
Чӑвашла: Япон чĕлхи
Cymraeg: Japaneg
Zazaki: Japonki
dolnoserbski: Japańšćina
ދިވެހިބަސް: ޖަޕާނީ
Esperanto: Japana lingvo
español: Idioma japonés
euskara: Japoniera
estremeñu: Lengua japonesa
føroyskt: Japanskt mál
Nordfriisk: Japoonsk
Frysk: Japansk
Gagauz: Yapon dili
贛語: 日语
Gàidhlig: Iapanais
Avañe'ẽ: Hapõñe'ẽ
Gaelg: Shapaanish
客家語/Hak-kâ-ngî: Ngi̍t-pún-ngî
עברית: יפנית
Fiji Hindi: Japanese bhasa
hrvatski: Japanski jezik
hornjoserbsce: Japanšćina
Kreyòl ayisyen: Lang japonè
magyar: Japán nyelv
Հայերեն: Ճապոներեն
interlingua: Lingua japonese
Bahasa Indonesia: Bahasa Jepang
íslenska: Japanska
日本語: 日本語
la .lojban.: ponbau
Basa Jawa: Basa Jepang
ქართული: იაპონური ენა
Qaraqalpaqsha: Yapon tili
Taqbaylit: Tajapunit
Адыгэбзэ: Японыбзэ
қазақша: Жапон тілі
kalaallisut: Japanimiusut
ភាសាខ្មែរ: ភាសាជប៉ុន
한국어: 일본어
коми: Япон кыв
kernowek: Nihonek
Кыргызча: Жапан тили
Lëtzebuergesch: Japanesch
лезги: Япон чIал
Limburgs: Japans
lingála: Lizapɔ́
lietuvių: Japonų kalba
latviešu: Japāņu valoda
Basa Banyumasan: Basa Jepang
мокшень: Япононь кяль
Malagasy: Fiteny japoney
олык марий: Япон йылме
Māori: Reo Hapani
Baso Minangkabau: Bahaso Japang
македонски: Јапонски јазик
монгол: Япон хэл
Bahasa Melayu: Bahasa Jepun
မြန်မာဘာသာ: ဂျပန်ဘာသာစကား
مازِرونی: جاپونی
Dorerin Naoero: Dorerin Djapan
Nāhuatl: Xapontlahtolli
Nedersaksies: Japans
नेपाल भाषा: जापानी भाषा
Nederlands: Japans
norsk nynorsk: Japansk
norsk: Japansk
occitan: Japonés
Kapampangan: Amanung Hapones
Picard: Japonoés
Piemontèis: Lenga giaponèisa
پنجابی: جاپانی
português: Língua japonesa
Runa Simi: Nihun simi
română: Limba japoneză
tarandíne: Lènga giapponese
русиньскый: Японьскый язык
Kinyarwanda: Ikiyapani
संस्कृतम्: जापानी भाषा
саха тыла: Дьоппуон тыла
davvisámegiella: Jáhpangiella
srpskohrvatski / српскохрватски: Japanski jezik
Simple English: Japanese language
slovenčina: Japončina
slovenščina: Japonščina
Gagana Samoa: Fa'aiapani
српски / srpski: Јапански језик
Basa Sunda: Basa Jepang
svenska: Japanska
Kiswahili: Kijapani
ślůnski: Japůńsko godka
Türkmençe: Ýapon dili
Tok Pisin: Tokples Siapan
Türkçe: Japonca
татарча/tatarça: Япон теле
reo tahiti: Reo Tāpōnē
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: ياپون تىلى
українська: Японська мова
oʻzbekcha/ўзбекча: Yapon tili
vepsän kel’: Japonan kel'
Tiếng Việt: Tiếng Nhật
Volapük: Yapänapük
Winaray: Hinapon
吴语: 日语
მარგალური: იაპონური ნინა
ייִדיש: יאפאניש
Yorùbá: Èdè Japaní
Vahcuengh: Vah Nditbonj
中文: 日语
文言: 日語
Bân-lâm-gú: Ji̍t-pún-gí
粵語: 日文
isiZulu: IsiJapani