Jane Jacobs

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacobs.

Jane Jacobs
image illustrative de l’article Jane Jacobs
Jane Jacobs en 1961
Présentation
Naissance
Scranton, États-Unis
Décès (à 89 ans)
Toronto, Canada
NationalitéDrapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Canada Canada
ActivitésJournaliste, auteur, théoricienne en urbanisme
Œuvre
PublicationsRetour à l'âge des ténèbres
Déclin et survie des grandes villes américaines
La nature des économies,
Entourage familial
FamilleRobert Jacobs

Jane Jacobs (née Jane Butzner à Scranton, Pennsylvanie - à Toronto) est une auteure, une militante et une philosophe de l'architecture et de l'urbanisme. Ses théories ont sensiblement modifié l'urbanisme nord-américain.

Jane Jacobs a passé son existence à étudier l'urbanisme. Ses études sont basées sur l'observation : elle commença par observer les villes, reporter ce qu'elle observe, puis créa des théories pour décrire ses observations. Elle a changé le cours de l'urbanisme dans de nombreuses villes nord-américaines, y compris Toronto.

En 1944, elle épouse Robert Hyde Jacobs, avec qui elle a eu deux fils, James Kedzie (né en 1948) et Edward Decker (né en 1950) et une fille, Mary. En 1968, durant la guerre du Viêt Nam, elle quitte les États-Unis avec ses fils afin de leur éviter le service militaire et trouve refuge au Canada.

En 1980, elle offre une perspective « urbanistique » sur l'indépendance du Québec dans son livre The Question of Separatism: Quebec and the Struggle over Sovereignty.

Other Languages
العربية: جاين جاكوبز
čeština: Jane Jacobsová
Deutsch: Jane Jacobs
English: Jane Jacobs
Esperanto: Jane Jacobs
español: Jane Jacobs
euskara: Jane Jacobs
Bahasa Indonesia: Jane Jacobs
italiano: Jane Jacobs
Nederlands: Jane Jacobs
polski: Jane Jacobs
português: Jane Jacobs
Simple English: Jane Jacobs
svenska: Jane Jacobs
Türkçe: Jane Jacobs
українська: Джейн Джекобс