James A. Garfield

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garfield.
James A. Garfield
Illustration.
Fonctions
20e président des États-Unis

(6 mois et 15 jours)
Élection2 novembre 1880
Vice-présidentChester A. Arthur
GouvernementAdministration Garfield
PrédécesseurRutherford B. Hayes
SuccesseurChester A. Arthur
Représentant des États-Unis

(17 ans, 11 mois et 27 jours)
Circonscription19e district de l'Ohio
PrédécesseurAlbert Riddle
SuccesseurEzra Taylor
Biographie
Nom de naissanceJames Abram Garfield
Date de naissance
Lieu de naissanceOrange (Ohio, États-Unis)
Date de décès (à 49 ans)
Lieu de décèsElberon (New Jersey, États-Unis)
NationalitéAméricaine
Parti politiqueParti républicain
ConjointLucretia Rudolph
Diplômé deHiram College
Williams College
ProfessionAvocat
Professeur
ReligionChristianisme

Signature de James A. Garfield

James A. Garfield
Présidents des États-Unis

James Abram Garfield, né le à Orange (Ohio) et mort assassiné le à Elberon (New Jersey), est un homme d'État américain, 20e président des États-Unis. Après neuf élections consécutives à la Chambre des représentants des États-Unis dans l'Ohio entre 1863 et 1881, Garfield accède à la présidence sous l'étiquette du Parti républicain. Son mandat, fortement écourté par son assassinat, est marqué par une résurgence controversée de l'autorité présidentielle sur la préséance du Sénat concernant les nominations fédérales, une relance de la puissance navale américaine, l'élimination de la corruption au sein du service postal et la nomination de plusieurs Afro-Américains à de hautes fonctions fédérales.

Garfield grandit dans le milieu modeste d'une ferme de l'Ohio où il est élevé par sa mère veuve et son frère aîné. Pour financer ses études, Garfield exerce de nombreux métiers avant d'être diplômé en 1856 du Williams College dans le Massachusetts. Un an plus tard, il entre en politique au sein du Parti républicain et fait campagne contre l'esclavage dans l'Ohio. Il épouse Lucretia Rudolph en 1858 et est admis deux ans plus tard au barreau tout en étant élu au Sénat de l'Ohio, entre 1859 et 1861. Garfield s'oppose à la sécession des États du Sud et devient major-général dans l'armée de l'Union, avec laquelle il participe aux batailles de Shiloh et de Chickamauga. Il est élu au Congrès en 1862 en tant que représentant du 19e district de l'Ohio.

Tout au long de sa longue carrière au Congrès après la guerre de Sécession, il s'oppose avec véhémence aux greenbacks et gagne une réputation d'orateur talentueux. Il est président du comité sur les affaires militaires et de celui sur les affectations du budget ainsi que membre du comité des affaires fiscales. Garfield est initialement proche des vues des républicains-radicaux concernant la Reconstruction puis favorise une approche plus souple sur l'application des droits civiques des esclaves affranchis. En 1880, la législature de l'Ohio l'élit au Sénat des États-Unis ; la même année, les principaux prétendants républicains à l'élection présidentielle, Ulysses S. Grant, James Blaine et John Sherman, ne parviennent pas à rassembler un soutien suffisant lors de la convention. Garfield devient le candidat du compromis pour l'élection présidentielle de 1880 et décline alors la nomination au Sénat fédéral pour entrer dans la course à la présidence dans laquelle il bat le candidat démocrate Winfield Hancock.

La présidence de Garfield dure seulement 200 jours, du 4 mars 1881 jusqu'à sa mort le 19 septembre 1881, car il est abattu par Charles J. Guiteau le 2 juillet 1881. Seule la présidence de William Henry Harrison de 31 jours est plus courte et il est le deuxième des quatre présidents américains à être assassiné. Il propose une profonde réforme de la fonction publique qui est finalement promulguée en 1883 par son vice-président et successeur Chester A. Arthur sous la forme du Pendleton Civil Service Reform Act (en).

Jeunesse

James Garfield est né le 19 novembre 1831 dans le comté de Cuyahoga près de l'actuelle ville d'Orange dans l'Ohio ; il était le plus jeune d'une famille de cinq enfants. Son père, Abram Garfield, connu localement pour ses activités de lutteur, mourut alors que James n'avait que 18 mois[1],[2]. D'ascendance galloise, il fut élevé par sa mère, Eliza Ballou qui avança qu'il « était le plus gros bébé que j'aie eu et il ressemblait à un Irlandais rougeaud[3] ». Les parents de Garfield avaient rejoint les disciples du Christ et ceux-ci influencèrent profondément le jeune garçon[4]. Garfield reçut une éducation rudimentaire à l'école du village à Orange. Il savait cependant qu'il aurait besoin d'argent pour continuer ses études[5].

À l'âge de 16 ans, il décida de voler de ses propres ailes et se tourna vers la mer dans l'espoir de devenir marin ; il n'obtint cependant qu'un travail d'ouvrier sur un canal près de Cleveland durant six semaines[6]. Il tomba malade et retourna chez lui mais après avoir récupéré il assista aux cours de la Geauga Academy où il se découvrit une passion pour les études[7]. Garfield travailla en tant que charpentier, sonneur de cloche et concierge pour financer ses études[5]. Il déclara plus tard à propos de cette période : « Je suis triste d'être né dans la pauvreté et dans ce chaos de l'enfance, 17 ans sont passés avant que je ne trouve une quelconque inspiration… 17 précieuses années au cours desquelles un garçon avec un père et un peu d'argent aurait pu être fixé de diverses manières viriles[8] ». En 1849, il accepta un poste d'enseignant qui ne lui convenait pas et développa ensuite une aversion pour ce qu'il appelait la « recherche de poste » qui devint selon lui « la loi de ma vie[9] ». En 1850 Garfield retourna à l'église et fut baptisé[10].

Other Languages
Afrikaans: James Garfield
العربية: جيمس جارفيلد
azərbaycanca: Ceyms Qarfild
Bikol Central: James A. Garfield
беларуская (тарашкевіца)‎: Джэймз Эйбрам Гарфілд
български: Джеймс Гарфийлд
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: James A. Garfield
ދިވެހިބަސް: ޖޭމްސް ގަރފީލްޑް
客家語/Hak-kâ-ngî: James A. Garfield
interlingua: James A. Garfield
Bahasa Indonesia: James A. Garfield
íslenska: James Garfield
kernowek: James Garfield
lietuvių: James Garfield
македонски: Џејмс А. Гарфилд
Bahasa Melayu: James Garfield
Plattdüütsch: James Abram Garfield
Nederlands: James Garfield
norsk nynorsk: James A. Garfield
Kapampangan: James Garfield
português: James A. Garfield
Kinyarwanda: James Garfield
sicilianu: James Garfield
srpskohrvatski / српскохрватски: James A. Garfield
Simple English: James A. Garfield
slovenščina: James Abram Garfield
српски / srpski: Џејмс А. Гарфилд
українська: Джеймс Гарфілд
Tiếng Việt: James A. Garfield
მარგალური: ჯეიმზ გარფილდი
Bân-lâm-gú: James A. Garfield