Isaac Asimov

Page d'aide sur les redirections « Asimov » redirige ici. Pour les autres significations, voir Asimov (homonymie).
Isaac Asimov
Description de l'image Isaac.Asimov01.jpg.
Nom de naissance Исаак Юдович Озимов
Naissance vers le
Petrovitchi, Drapeau de la République socialiste fédérative soviétique de Russie RSFSR
Décès (à 72 ans)
New York, État de New York, Drapeau des États-Unis  États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Mouvement The Futurians, Mensa
Genres

Œuvres principales

Isaac Asimov [1], né vers le [2] à Petrovitchi (en Russie) et mort le à New York aux États-Unis, est un écrivain américano- russe, naturalisé en 1928, surtout connu pour ses œuvres de science-fiction et ses livres de vulgarisation scientifique.

Biographie

Enfance russe

Issu d’une famille juive, fils de Judah Asimov et de Anna Rachel Berman, Isaac naquit à Petrovitchi — près de Smolensk, en Russie — à une date inconnue, entre le et le (c’est à cette date-ci qu'il célébrait son anniversaire, adulte) [2]. Pour des raisons mal définies et sur invitation de Joseph Berman, demi-frère de la mère d’Asimov, sa famille émigra aux États-Unis au début de l'année 1923, alors qu'il avait trois ans [3].

Sa sœur cadette, prénommée Rachel, choisit de se faire appeler Marcia ultérieurement, souhait qu'Asimov respectera quand il la mentionnera dans son autobiographie [4].

Éducation et carrière

À la maison, à Brooklyn, les parents ne parlaient russe que quand « ses grandes oreilles ne devaient pas entendre » [5] : il n'apprit donc jamais la langue. Le yiddish était sa langue maternelle.

Asimov se définit comme un enfant prodige. Ses parents, qui, en Russie, étaient loin d'être illettrés, ne lisaient pas l'anglais ; il demanda l'aide d'enfants du voisinage et savait déjà lire à son entrée à l'école en [6]. Il fut naturalisé Américain en 1928. Il passa sa jeunesse à travailler dans le magasin familial, où il eut l’occasion de lire les magazines de science-fiction que ses parents vendaient. Vers l’âge de onze ans, il commença à écrire ses premières nouvelles (il aurait déclaré avoir commencé à écrire pour enfin pouvoir conserver des livres sans que son père libraire ne les vende).

Ses études furent assez brillantes pour lui permettre, grâce à une bourse, d’entrer à l’ université Columbia. Il passa d’abord une licence en sciences ( 1939) avant d’obtenir une maîtrise en chimie ( 1941) et, finalement, un doctorat en biochimie [7] ( 1948), puis il obtint un poste de chargé de cours à l’ université de Boston. Entre-temps, il accomplit son service militaire, au cours duquel il est nommé caporal.

Parallèlement, il commença à écrire de la science-fiction et vit sa première nouvelle, Marooned Off Vesta (Au large de Vesta), publiée en 1939. John Campbell, alors rédacteur en chef de la revue Astounding Stories, n’aura de cesse d’encourager Asimov à écrire. Dès lors, il fut régulièrement publié, et quinze nouvelles virent le jour jusqu’en 1941.

Vie privée et carrière

Il se maria le 26 juillet 1942 avec Gertrude Blugerman ( 19171990). De ce premier mariage, naquirent deux enfants, David en 1951, et Robyn Joan en 1955.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Asimov était déjà considéré comme un auteur de science-fiction majeur. Son licenciement, en 1958, lui fit prendre un tournant dans sa carrière et il se consacra pleinement à l’écriture. Prolifique, il travailla sans relâche car — il le disait lui-même — c’est là qu’il prenait du plaisir.

Après sa séparation avec sa femme en 1970, puis son divorce en 1973, il se maria avec la psychiatre et romancière Janet Opal Jeppson.

La suite de la vie d’Asimov est celle d’un auteur à succès, presque entièrement consacrée au travail d’écriture et aux conférences. Il fut un ami proche de Gene Roddenberry, le créateur de Star Trek.

Isaac Asimov voyageait rarement en dehors de New York, principalement parce qu'il n'aimait pas cela, mais aussi par manque de temps, étant absorbé par ses travaux d'écriture [8].

Il mourut le du SIDA (détecté en 1989), la cause du décès ayant été une insuffisance cardiaque et rénale consécutive à l’infection par le VIH. Asimov avait été infecté lors d’une transfusion sanguine pour un pontage aorto-coronarien en 1983. Cette information n’a été révélée qu’en 2002, dans une version de l’autobiographie d'Asimov revue par Janet Asimov, sa veuve. Selon elle, Asimov avait souhaité rendre sa maladie publique, mais en aurait été dissuadé par ses médecins et par la crainte des préjugés dont sa famille aurait pu souffrir. Après son décès, la famille garda le silence, notamment en raison des controverses auxquelles donna lieu la maladie d’ Arthur Ashe, et ce n’est qu’après le décès des médecins d’Asimov que sa seconde épouse et sa fille Robyn décidèrent de révéler la vérité.

Asimov laisse derrière lui plus de 500 livres (dont 116 anthologies qu’il a lui-même constituées et préfacées). On y trouve des ouvrages de science-fiction et de vulgarisation scientifique, des romans policiers, des romans pour la jeunesse et même des titres plus étonnants comme La Bible expliquée par Asimov ou encore Le Guide de Shakespeare d’Asimov.

Son dernier livre est un essai autobiographique, plus thématique que chronologique, paru en français sous le titre Moi, Asimov (Paris, Denoël, coll. Présences, 1996). L'épilogue a été écrit par sa seconde épouse, après le décès de l'auteur.

Membre de l’association Mensa, il en a été un moment le vice-président (le président en étant alors un autre passionné du futur, l'architecte Richard Buckminster Fuller). Isaac Asimov a plus tard quitté l’association [9].

Other Languages
Afrikaans: Isaac Asimov
aragonés: Isaac Asimov
العربية: إسحق عظيموف
asturianu: Isaac Asimov
Aymar aru: Isaac Asimov
azərbaycanca: Ayzek Azimov
беларуская: Айзэк Азімаў
беларуская (тарашкевіца)‎: Айзэк Азімаў
български: Айзък Азимов
brezhoneg: Isaac Asimov
bosanski: Isaac Asimov
català: Isaac Asimov
čeština: Isaac Asimov
Cymraeg: Isaac Asimov
Deutsch: Isaac Asimov
Ελληνικά: Ισαάκ Ασίμωφ
English: Isaac Asimov
Esperanto: Isaac Asimov
español: Isaac Asimov
euskara: Isaac Asimov
Gaeilge: Isaac Asimov
galego: Isaac Asimov
hrvatski: Isaac Asimov
magyar: Isaac Asimov
Հայերեն: Այզեկ Ազիմով
interlingua: Isaac Asimov
Bahasa Indonesia: Isaac Asimov
Ilokano: Isaac Asimov
íslenska: Isaac Asimov
italiano: Isaac Asimov
Basa Jawa: Isaac Asimov
қазақша: Айзек Азимов
Кыргызча: Азимов Айзек
Latina: Isaac Asimov
lietuvių: Isaac Asimov
latviešu: Aizeks Azimovs
Basa Banyumasan: Isaac Asimov
Malagasy: Isaac Asimov
македонски: Исак Асимов
Bahasa Melayu: Isaac Asimov
Nāhuatl: Isaac Asimov
Nederlands: Isaac Asimov
norsk nynorsk: Isaac Asimov
norsk bokmål: Isaac Asimov
occitan: Isaac Asimov
polski: Isaac Asimov
Piemontèis: Isaac Asimov
português: Isaac Asimov
Runa Simi: Isaac Asimov
română: Isaac Asimov
armãneashti: Isaac Asimov
русский: Азимов, Айзек
srpskohrvatski / српскохрватски: Isaac Asimov
Simple English: Isaac Asimov
slovenčina: Isaac Asimov
slovenščina: Isaac Asimov
српски / srpski: Ајзак Асимов
svenska: Isaac Asimov
ślůnski: Isaac Asimov
Tagalog: Isaac Asimov
Türkçe: Isaac Asimov
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: ئىسساك ئاسىموۋ
українська: Айзек Азімов
oʻzbekcha/ўзбекча: Azimov Ayzek
vèneto: Isaac Asimov
Tiếng Việt: Isaac Asimov
Winaray: Isaac Asimov
Yorùbá: Isaac Asimov
Bân-lâm-gú: Isaac Asimov
粵語: 阿西莫夫