Inuktitut

Inuktitut
ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ / Inuinnaqtun, Inupiatun
Pays Nunavut, Nunavik, Labrador ( Canada), Alaska ( États-Unis), anciennement Îles Diomède ( Russie).
Nombre de locuteurs 34 100 (2011) [1]
Typologie SOV, polysynthétique, ergative
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau du Nunavut  Nunavut, Nunavik ( Drapeau du Canada  Canada)
Régi par Inuit Tapiriit Kanatami
Codes de langue
ISO 639-1 iu
ISO 639-2 iku
ISO 639-3 iku
Étendue groupe
Type langue vivante
IETF iu
« Nunavut» en inuktitut : Nunavut Schriftzug in Inouit db.png

Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme, en inuktitut du Nunavut (texte en français) :

ᐃᓚᖓ 1.
ᐃᓅᔪᓕᒫᑦ ᐊᓂᖅᑎᕆᔪᓕᒫᑦ ᐃᓅᓚᐅᕐᒪᑕ ᐃᓱᒪᕐᓱᕐᖢᑎᒃ ᐊᒻᒪᓗ ᐊᔾᔨᐅᖃᑎᒌᒃᖢᑎᒃ ᓂᕐᓱᐊᖑᓂᒃᑯᑦ ᐊᒻᒪᓗ ᐱᔪᓐᓇᐅᑎᑎᒍᑦ. ᐃᓱᖃᖅᑐᖁᑎᖃᕐᑎᑕᐅᕙᓕᕐᐳᑦ ᐱᔾᔪᑎᖃᕐᓂᒃᑯᑦ ᐊᒻᒪᓗ ᐃᓱᒪᒋᓯᒪᓂᒃᑯᑦ ᖃᓄᐃᓕᔾᔪᑎᖃᕆᐊᖃᓕᕐᑐᑦ ᐃᒻᒥᖕᓅᖃᑎᒌᒡᓗᑎᒃ ᐅᒃᐱᕐᓂᒃᑯᑦ ᖃᑕᖖᒍᑎᒌᑦᑎᐊᕆᐊᖃᕐᓂᒃᑯᓪᓗ.


Ilanga 1.

Inuujulimaat aniqtirijulimaat inuulaurmata isumarsurɫutik ammalu ajjiuqatigiikɫutik nirsuangunikkut ammalu pijunnautitigut. Isuqaqtuqutiqartitauvalirput pijjutiqarnikkut ammalu isumagisimanikkut qanuilijjutiqariaqalirtut immingnuuqatigiiglutik ukpirnikkut qatanngutigiittiariaqarnikkullu.

L’inuktitut ( syllabaire inuktitut : ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ) est l’un des quatre grands ensembles dialectaux de la langue inuit, les trois autres ensembles étant l’ inupiaq, parlé en Alaska, l’ inuktun, parlé dans le Nord-Ouest canadien, et le groenlandais, parlé au Groenland.

Ce groupe inuit-inupiaq fait à son tour partie de la branche eskimo (qui comprend aussi le yupik et ses variétés) de la famille eskimo-aléoute.

Distribution géographique

L’inuktitut est parlé par près de 30 000 personnes dans l’ Arctique oriental canadien, au Québec (dans le Nunavik), dans l’ île de Baffin, et dans le Nunavut (où il a le statut de langue officielle), et est utilisé dans la signalisation routière bilingue.