Indre-et-Loire

Indre-et-Loire
Indre-et-Loire Indre-et-Loire
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Région Centre-Val de Loire
Création du département
Chef-lieu
( Préfecture)
Tours
Sous-préfectures Chinon
Loches
Président du
conseil départemental
Jean-Gérard Paumier ( UDI)
Préfet Louis Le Franc
Code Insee 37
Code ISO 3166-2 FR-37
Code Eurostat NUTS-3 FR244
Démographie
Gentilé Tourangeaux, Indroligériens ou Indréloiriens [1]
Population 603 924 hab. (2014)
Densité 99 hab./km2
Géographie
Superficie 6 127 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Circonscriptions législatives 5
Cantons 19
Intercommunalités 24
Communes 273

L'Indre-et-Loire est un département français situé en Région Centre-Val de Loire. L' Insee et la Poste lui attribuent le code 37. Sa préfecture est Tours.

Histoire

Article détaillé : Histoire d'Indre-et-Loire.

Le département d'Indre-et-Loire est créé en 1790 avec les 82 autres départements français. Son territoire reprend presque exactement les limites de l'ancienne province de Touraine à laquelle est ajoutée toute la partie orientale de l'ancienne province d' Anjou allant de Bourgueil, sur la Loire, jusqu'à Château-la-Vallière au nord en passant par le domaine de Gizeux.

La ville de Richelieu, rattachée, dès sa création par le cardinal de Richelieu, sur le plan administratif, judiciaire et financier, au gouverneur de Saumur et au pays saumurois, est intégrée au tout nouveau département d'Indre-et-Loire en 1790. En revanche la partie orientale de l'ancienne province de Touraine est rattachée aux département de Loir-et-Cher (région de Montrichard) ou de l' Indre (environs de Mézières-en-Brenne et Écueillé).

L'Indre-et-Loire coupée par la ligne de démarcation.

Après la victoire des coalisés à la bataille de Waterloo (18 juin 1815), le département est occupé par les troupes prussiennes de juin 1815 à novembre 1818 (voir occupation de la France à la fin du Premier Empire).

En 1840, le département qui relève de la cour royale d'Orléans comporte trois arrondissements, vingt-quatre cantons et 282 communes. Au recensement de 1846, le département est subdivisé en trois arrondissements, vingt-quatre cantons et seulement 281 communes, après l'annexion de Saint-Etienne-Extra par Tours en 1845. Il compte 312400 habitants. La France métropolitaine selon le même recensement officiel compte environ 35,4 millions d'habitants dans ses 86 départements.

Durant l' occupation allemande, pendant la Seconde Guerre mondiale, le département est coupé en deux par la ligne de démarcation.