Igny (Essonne)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Igny.
Igny
Igny (Essonne)
L’hôtel de ville.
Blason de Igny
Blason
Igny (Essonne)
Logo
Administration
PaysDrapeau de la France France
RégionÎle-de-France
DépartementEssonne
ArrondissementPalaiseau
CantonPalaiseau
IntercommunalitéCommunauté d'agglomération Communauté Paris-Saclay
Maire
Mandat
Francisque Vigouroux
2014-2020
Code postal91430
Code commune91312
Démographie
GentiléIgnissois ou Ignyssois
Population
municipale
10 035 hab. (2015 en diminution de 2,91 % par rapport à 2010)
Densité2 627 hab./km2
Géographie
Coordonnées48° 44′ 32″ nord, 2° 13′ 34″ est
AltitudeMin. 62 m
Max. 154 m
Superficie3,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte administrative de l'Essonne
City locator 14.svg
Igny

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Igny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Igny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Igny
Liens
Site webville-igny.fr

Igny[1] (prononcé [iɲi] Écouter) est une commune française située à dix-sept kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l’Essonne en région Île-de-France.

Depuis la ferme fortifiée d’Amblainvilliers au XIIIe siècle en passant par les domaines dépendants de Vilgénis, appartenant aux familles de Vigny puis de Bourbon-Condé, Igny est, après avoir été au XIXe siècle un site important de production de fraises et bénéficié au XXe siècle de nombreux lotissements successifs, devenue une commune résidentielle de grande banlieue parisienne, mêlant massifs forestiers, centre-ville au charme rural ancien et résidences pavillonnaires récentes. Elle est connue dans le département pour organiser chaque année en décembre un festival de bande dessinée réputé.

Ses habitants sont appelés les Ignissois ou les Ignyssois[2].

Géographie

Situation

Position d’Igny en Essonne.
Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 63,1 % 243,33
Espace urbain non construit 9,2 % 35,27
Espace rural 27,7 % 106,79
Source : Iaurif[3]

Igny est située en Île-de-France, à l’extrême nord-ouest du département de l’Essonne, en totalité intégré à l’agglomération parisienne, au cœur de l’ancien territoire, aujourd’hui région naturelle du Hurepoix. La commune occupe un territoire approximativement rectangulaire de trois cent quatre-vingt-deux hectares dans la vallée de la Bièvre et sur les contreforts est du plateau de Saclay, large de deux mille cinq cents mètres d’ouest en est et long de deux mille sept cents mètres du nord au sud. L’Institut national de l'information géographique et forestière donne les coordonnées géographiques 48°43'48" N et 02°13'29" E au point central de ce territoire[4]. Plus de 60 % de ce territoire sont aujourd’hui urbanisés et construits, ne laissant que 28 % soit cent dix hectares d’espaces classés ruraux, en grande partie constitués de forêt pour près de quatre-vingts hectares et ne laissant que vingt hectares de culture. La rivière la Bièvre qui traverse ce territoire du nord au sud-est est ainsi presque totalement bordée par les espaces de vies, elle est complétée au sud du territoire par le ruisseau de Vauhallan, la rigole de Favreuse ne faisant qu’une brève boucle à l’extrême ouest du territoire. Cette implantation sur les coteaux et au creux d’une vallée implique une différence d’altitude relativement marquée sur un territoire relativement exigüe, le point culminant à cent cinquante-quatre mètres au nord-ouest n’étant distant que de quelques centaines de mètres du point le plus bas à une altitude de soixante-deux mètres à la frontière avec Massy. La commune d’Igny, presque exclusivement résidentielle, apparaît comme la transition entre l’urbanisation importante des chefs-lieux de Palaiseau et Massy et les villages agricoles de Vauhallan et Saclay. Avantage de sa situation sur le cours d’une rivière, elle est aujourd’hui traversée par trois axes majeurs, la ligne de grande ceinture empruntée par la ligne C du RER d'Île-de-France et les routes départementales 444 et 117, au croisement de ces dernières avec la RD 60. Plusieurs quartiers constituent actuellement les espaces d’habitation, dont certains comme le Pileu ou Amblainvilliers sont partagés avec les communes voisines de Palaiseau, Massy ou Verrières-le-Buisson.

Excentrée à l’extrême nord-ouest du département, Igny est située à dix-sept kilomètres au sud-ouest de Paris-Notre-Dame[5], point zéro des routes de France, dix-neuf kilomètres au nord-ouest d’Évry[6], deux kilomètres au nord-ouest de Palaiseau[7], vingt-trois kilomètres au nord-ouest de Corbeil-Essonnes[8], trente-trois kilomètres au nord-est d’Étampes[9], dix kilomètres au nord-ouest de Montlhéry[10], seize kilomètres au nord-ouest d’Arpajon[11], vingt-sept kilomètres au nord-est de Dourdan[12], vingt-neuf kilomètres au nord-ouest de La Ferté-Alais[13], quarante et un kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[14] et seulement onze kilomètres au sud-est du chef-lieu yvelinois Versailles[15]. La commune est en outre située à deux cent quatre-vingt-dix sept kilomètres au nord-ouest de son homonyme Igny dans la Haute-Saône[16] et cent quatorze kilomètres au sud-ouest d’Igny-Comblizy dans la Marne[17].

Hydrographie

La Bièvre.

À l’est, la rivière la Bièvre forme une frontière naturelle avec la commune voisine de Verrières-le-Buisson, elle est rejointe à la frontière avec Massy par son affluent le ruisseau de Vauhallan qui descend du plateau de Saclay qui traverse le sud de la commune. Sur le plateau à l’ouest du territoire communal circule aussi la rigole de Favreuse, canal artificiel d’irrigation et de drainage des eaux de pluie. À l’extrême nord de la commune subsistent un étang au lieu-dit les Damoiseaux et un petit lac en contrebas de la forêt de Verrières.

Relief et géologie

Igny centre sous la neige.

Igny est implantée à l’extrémité est du plateau de Saclay dans la vallée de la Bièvre. Le territoire s’étage ainsi entre cent cinquante-quatre mètres d’altitude à l’ouest sur le plateau dans le bois communal des Brûlis et soixante-deux mètres d’altitude au sud-est sur les berges de la rivière à proximité du parc du château de Vilgénis et de la confluence avec le ruisseau de Vauhallan. Des bornes géodésiques matérialisent certains points de la commune, dont une avenue Jean Moulin à soixante neuf mètres[18], une en centre-ville à proximité de la voie ferrée à soixante-et-onze mètres[19]. Comme l’ensemble de l’Île-de-France, le terrain est constitué de couches successives caractéristiques du bassin parisien, sur les hauteurs, du sable de Fontainebleau et de la meulière, puis des couches de marne mêlées de gypse, du calcaire et enfin de l’argile, ces strates étant mises à nues dans la vallée par l’érosion de la rivière[20].

Communes limitrophes

Igny est limitrophe au sud du chef-lieu de canton et d’arrondissement Palaiseau, en partie séparé par la frontière naturelle du ruisseau de Vauhallan, qui prend sa source dans la commune voisine au sud-ouest, Vauhallan. Cette même commune est en partie séparée par la rigole de Favreuse qui traverse l’ouest du territoire Ignissois avant d’atteindre la commune voisine à l’ouest et au nord-ouest, Bièvres. Cette commune pris son nom de la rivière la Bièvre qui matérialise la frontière avec la commune voisine de Verrières-le-Buisson au nord et au nord-est, puis avec Massy à l’est et au sud-est dans le parc du château de Vilgénis.

Climat

Article connexe : Climat de l'Essonne.

Igny, située en Île-de-France, bénéficie d’un climat océanique dégradé. En moyenne, la température relevée s’établit à 10,8 °C avec une maximale de 15,2 °C et une minimale de 6,4 °C. La température réelle maximale intervient en juillet avec 24,5 °C et la minimale en janvier avec 0,7 °C. Elle se distingue de Paris par un écart constant de température de −2 °C, qui s’explique notamment par la différence de densité urbaine entre la capitale et sa banlieue. L’influence du climat continental engendre des records extrêmes avec −19,6 °C relevés le et 38,2 °C le 1er juillet 1952. L’ensoleillement est comparable aux régions du nord de la Loire avec 1 798 heures en moyenne sur l’année, et les précipitations sont également réparties avec une moyenne de cinquante millimètres par mois et un total de 598,3 millimètres de pluie. Le record de précipitations a été établi le avec 78,9 millimètres tombés en vingt-quatre heures.

Données climatiques à Igny.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1 2,8 4,8 8,3 11,1 13 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[21],[22].


Voies de communication et transports

La gare d’Igny.

Igny étant implantée dans la vallée de la Bièvre, elle est traversée par trois axes suivant le cours de la rivière dans la vallée. Le plus important est la ligne de Grande Ceinture qui parcourt la commune du sud-ouest au nord dans sa portion entre Massy et Versailles, aujourd’hui empruntée par la ligne C du RER d'Île-de-France avec une station dans la commune, la gare d'Igny. Le territoire communal est aussi parcourue du nord au sud-est par deux axes routiers importants, la route départementale 444 qui assure la jonction entre la route nationale 118 à Bièvres et l’autoroute A10 à Massy et en parallèle, la route départementale 117 qui démarre à Bièvres et traverse tout le département vers le sud-est. Le centre-ville est installé à l’intersection de ces deux routes majeures et d’une autre réservée au trafic local, la route départementale 60 qui entre par l’est en provenance de Verrières-le-Buisson et quitte le territoire à l’ouest vers Vauhallan.

En plus de ces infrastructures routières et ferroviaires, s’ajoutent plusieurs lignes d’autobus qui disposent d’arrêts dans la commune, dont trois lignes de bus RATP, la 294 au départ de la gare et à destination de la station de métro Châtillon - Montrouge[23], la 495 entre la gare de Massy - Palaiseau et le centre commercial Vélizy 2[24] et la 496 entre la gare de Massy - Palaiseau et la mairie de Vauhallan[25]. En outre, la commune est située à seulement dix kilomètres au nord-ouest de l’aéroport Paris-Orly, trente-huit kilomètres au sud-ouest de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, l’aviation d'affaires étant dirigée vers l’aéroport de Toussus-le-Noble distant de huit kilomètres à l’ouest.

Lieux-dits, écarts et quartiers

Outre le centre-ville qui correspond au cœur historique de la commune, l’urbanisation de la commune a créé plusieurs quartiers, dont celui partagé avec Massy et Palaiseau appelé le Pileu. À l’extrême nord du territoire se trouve le quartier résidentiel du Bas Igny, dominé par le lieu-dit les Brûlis, au-delà de la voie ferrée est installée la prairie d’Amblainvilliers et le quartier homonyme commun avec Verrières-le-Buisson puis le lieu-dit Vilgénis, du nom de l’ancien domaine du château, aujourd’hui urbanisé par le quartier du Parc des Érables et le hameau de Gommonvilliers à la frontière avec Massy. La voie ferrée et la voie rapide le sépare de la zone d'activités de la Sablière et du hameau du Marché Palu. Au sud-ouest, à la frontière avec Vauhallan est installé le quartier pavillonnaire du Beausite, dominé par le lieu-dit la Normandie, commun avec la ville voisine. À l’ouest du centre-ville à l’intersection des RD 444 et RD 60 se trouve le dernier quartier dit du Versoir dominé au nord-ouest par les Bois Brûlés.

Other Languages
aragonés: Igny (Essonne)
Cebuano: Igny, Essonne
čeština: Igny (Essonne)
English: Igny, Essonne
Esperanto: Igny (Essonne)
español: Igny (Essonne)
Bahasa Indonesia: Igny, Essonne
italiano: Igny (Essonne)
Latina: Igny (Exona)
Bahasa Melayu: Igny, Essonne
Nederlands: Igny (Essonne)
occitan: Igny
português: Igny (Essonne)
slovenčina: Igny (Essonne)
svenska: Igny, Essonne
українська: Іньї (Ессонн)
Tiếng Việt: Igny, Essonne
Volapük: Igny (Essonne)
Winaray: Igny, Essonne
Bân-lâm-gú: Igny (Essonne)