Hypogée

Ne pas confondre avec hypogée, adjectif féminin
Hypogée du type de ceux retrouvés en Égypte.
Entrée de l'hypogée des Trois-Frères à Palmyre en Syrie.

En archéologie, un hypogée est une construction souterraine et plus spécifiquement une tombe creusée dans le sol (sous-sol, flanc de colline).

En égyptologie, cette tombe désigne plus précisément une tombe souterraine (comme dans la vallée des rois) par opposition aux tombes aériennes comme les mastabas (schéma ci-contre).

Lors de la période gréco-romaine, sur la côte syrienne, les traditions funéraires restent hellénistiques. Ainsi on y retrouve notamment des hypogées cruciformes, à côté d'autres types de sépulture : inhumation en pleine terre, sarcophage…

Exemples d'hypogées

L'hypogée des Dunes, (de dun signifiant lieu élevé en gaulois) à Poitiers est en fait un cimetière mérovingien, mis au jour par le père de la Croix à la fin du e siècle.

Les nombreuses tombes étrusques du site de la nécropole de Monterozzi, toutes fouillées, enfouies sous des tumuli sont des hypogées.

On connaît près de 3500 hypogées en Sardaigne, mais aussi à Malte où l'hypogée de Ħal Saflieni constitue le complexe funéraire de ce type le plus spectaculaire. Il est situé à Paola sur l'île de Malte.

Il existe aussi des hypogées en France, notamment dans la Marne, mais aussi dans l'Oise et dans le sud-est de la France. La plus forte concentration se situe dans le département de la Marne et notamment dans la région des Marais de Saint-Gond, où on connaît près de 170 hypogées creusés dans la craie. Ces sépultures collectives datent du Néolithique récent (3500-3000 av. J.-C.)[1].

Other Languages
български: Хипогей
català: Hipogeu
čeština: Hypogeum
Deutsch: Hypogäum
English: Hypogeum
Esperanto: Hipogeo
español: Hipogeo
euskara: Hipogeo
galego: Hipoxeo
עברית: היפוגאום
magyar: Hipogeum
Ido: Hipogeo
italiano: Ipogeo
한국어: 히포게움
Latina: Hypogaeum
Nederlands: Hypogeum
norsk: Hypogeum
polski: Hypogeum
português: Hipogeu
română: Hipogeu
Türkçe: Hipoje
українська: Гіпогей