Histoire du Japon

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».
Estampe couleur montrant l'empereur Jinmu, debout tenant un arc sur un fond représentant le soleil.
Représentation de la fondation légendaire du pays par l'empereur Jinmu.

L’histoire du Japon commence avec le peuplement d'un groupe d'îles au sud-est de la péninsule coréenne, environ 100 000 ans 100 000 ans av. J.-C. Les premières traces d'industrie, des pierres polies, remontent à 32 000 ans. Des poteries, parmi les plus anciennes de l'humanité, sont produites vers 16 500 ans avant notre ère lors de la période Jōmon, et comprennent les premières formes d'œuvres artistiques : les dogū. 400 ans avant notre ère sont introduites des technologies venant de Chine et de Corée comme la riziculture et la fonte du bronze et du fer.

La période Yamato, qui s'étend de 250 à 710, voit l'émergence de la première forme d'État structuré. Lors de sa première partie, de grands tertres funéraires, ou kofun, sont bâtis, et, progressivement, la région du Kansai s'impose en tant que centre politique. Au e siècle, le bouddhisme, arrivé au Japon via la Chine et la Corée, bouleverse profondément la vie politique du pays ; une constitution en 17 articles d'inspiration bouddhique est rédigée en 604 pour encadrer le fonctionnement de l'État. De nombreux immigrés originaires des royaumes coréens façonnent la vie politique et les arts de l'archipel japonais.

Du e siècle au e siècle, une culture classique portée par une cour impériale se développe. Très influencée par des modèles continentaux dont elle s'émancipe dès le e siècle, elle est à l'origine d'œuvres comme le Tōdai-ji ou Le Dit du Genji. C'est aussi à cette époque que la scène politique se divise entre le pouvoir impérial, et celui de chefs de clans. Les clans Fujiwara, Taira, et Minamoto vont tour à tour accaparer la plupart des rouages de l'administration. Des famines sévissent régulièrement dans le pays, et l'insécurité qui s'installe entraîne la création d'une classe sociale de combattants, ou Bushi.

Le Moyen Âge japonais s'étend du e siècle au e siècle. Après la guerre de Genpei, qui s'achève en 1185, le pays est dirigé pour la première fois par un gouvernement extérieur à la cour impériale : le bakufu, basé dans la région du Kantō. Un système féodal, dirigé par le clan Hōjō, puis par les Ashikaga, structure le pays à partir de 1336. L'époque Sengoku, ou époque des provinces en guerre, clôt ce Moyen Âge, marqué par de grandes turbulences sociales et politiques et un morcellement du pays en plusieurs provinces et potentats. La réunification politique du pays est cependant réalisée sous l'impulsion successive des chefs militaires Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi, puis Tokugawa Ieyasu.

Le Shogunat Tokugawa, qui s'ouvre en 1603 et se termine en 1868, correspond à l'époque d'Edo. Promouvant d'abord une politique commerciale active à l'étranger, il met en place une politique d'isolement par l'édit Sakoku de 1635. Le pays connaît une phase d'essor démographique et économique allant de la fin du e siècle au début du e siècle. Le néo-confucianisme importé de Chine sous-tend l'organisation de la société, et une division sociale en plusieurs classes s'instaure. Dans la culture, des formes artistiques comme le kabuki ou le haïku voient le jour, alors que dans le domaine scientifique, les études hollandaises ou Rangaku continuent de diffuser dans l'archipel les sciences et techniques occidentales.

En 1868, le retour du pouvoir impérial au centre du système politique constitue l'acte de naissance de l'Empire du Japon. En compétition avec le colonialisme occidental sur le continent asiatique, le pays se lance dans une politique d'expansion territoriale, qui aboutit à l'annexion de la Corée en 1910, l'invasion de la Mandchourie en 1931, puis l'occupation d'une partie de la Chine à partir de 1937. Au début des années 1940, le pays s'engage dans une guerre contre une coalition internationale. Le conflit prend fin après les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki d' ; l'Empire du Japon est contraint à la capitulation. De 1945 à 1952, l'occupant américain impose la démocratisation du pays.

Après la fin de l'occupation, le Japon devient l'une des principales puissances économiques mondiales. Malgré l'opposition récurrente de ses proches voisins, son essor économique lui permet de diffuser dans le monde entier ses productions culturelles, substituant un soft power important à sa domination militaire passée.

fr.wikipedia.org/..fr.wikipedia.org/..fr.wikipedia.org/..fr.wikipedia.org/..fr.wikipedia.org/..Ère HeiseiÈre Shōwa (2)Ère TaishôÈre MeijiÉpoque d'EdoPériode Azuchi MomoyamaPériode MuromachiRestauration de KemmuÉpoque de KamakuraPériode HeianPériode NaraPériode YamatoPériode YayoiPériode Jōmon

Sommaire

Other Languages
azərbaycanca: Yaponiya tarixi
башҡортса: Япония тарихы
беларуская: Гісторыя Японіі
čeština: Dějiny Japonska
hrvatski: Povijest Japana
Bahasa Indonesia: Sejarah Jepang
íslenska: Saga Japans
日本語: 日本の歴史
Basa Jawa: Sajarah Jepang
한국어: 일본의 역사
Bahasa Melayu: Sejarah Jepun
မြန်မာဘာသာ: ဂျပန်သမိုင်း
srpskohrvatski / српскохрватски: Historija Japana
Simple English: History of Japan
slovenčina: Dejiny Japonska
slovenščina: Zgodovina Japonske
српски / srpski: Историја Јапана
Basa Sunda: Sajarah Jepang
Türkçe: Japonya tarihi
українська: Історія Японії
Tiếng Việt: Lịch sử Nhật Bản
中文: 日本历史
粵語: 日本史