Hilaliens

Les Banou Hilal ou Hilaliens (en arabe : بنو هلال) étaient une confédération de tribus d'Arabie des régions de Hejaz et Nadj ayant migré en Afrique du Nord entre la fin du Xe au XIIIe siècle.

Originaires de la péninsule arabique, avec le mouvement révolutionnaire des Qarmates à Bahreïn et à Oman, ils ont participé au pillage de La Mecque en 930 dans leur lutte contre le califat fatimide. Les Fatimides devenus maîtres d'Égypte et fondateurs du Caire en 969 se sont hâtés de confiner les bédouins hilaliens indisciplinés vers le sud, avant de les envoyer au Maghreb.

L'afflux des Hilaliens fut un facteur majeur dans l'arabisation linguistique, culturelle et ethnique du Maghreb et dans la propagation du nomadisme dans les domaines où l'agriculture avait précédemment dominé[1].

Généalogie

Mouvement des tribus des Souleim et Hilal au xe siècle.
Arbre généalogique des Banou Souleim et Banou Hilal.

La tribu originelle des Banu Hilal est composée de trois fractions[2] :

  • Athbej : Doreid, Taouba, Bokhtor, Kerfa, Dahak, Aiadh, Latif
  • Riah : Mohammed, Sinber, Douaouida, Akhder
  • Zoghba : Sad, Khachna, Amer

Lors de leur migration vers le Maghreb, les Banu Hilal sont joints par trois autres groupes tribaux arabes :

  • Jochem : Corra, Acem, Mocaddem, Kholt, Safiane, Djaber
  • Maqil : Hedadj, Kharadj, Chebanat, Ghosl, Metarfa, Thaleba, Ahlaf
  • Sulaym : Zoghb, Heïb, Mirdas, Aouf, Kaoub, Hakim, Debab, Ouchah, Djouari
Other Languages
català: Banu Hilal
Deutsch: Banū Hilāl
English: Banu Hilal
Esperanto: Banu Hilal
español: Banu Hilal
فارسی: بنی هلال
עברית: בנו הלאל
magyar: Banú Hilál
Bahasa Indonesia: Banu Hilal
italiano: Banu Hilal
Nederlands: Banu Hilal
polski: Banu Hilal
português: Banu Hilal
srpskohrvatski / српскохрватски: Banu Hilal
Simple English: Banu Hilal
svenska: Banu Hilal
اردو: بنو ہلال