Haute-Égypte

Carte des nomes de Haute-Égypte.
Principaux sites de l'Égypte antique

La Haute-Égypte ( arabe : صعيد مصر ou الصعيد es-Ṣeʿīd/es-Ṣaʿīd  égyptienne prononciation : [es.sˤe.ˈʕiːd, es.sˤɑ.ˈʕiːd]) est la partie sud de l'actuelle Égypte. De tout temps, le Nil ayant été l'axe de préoccupation principal des Égyptiens, c'est donc à lui que fait référence le qualificatif haut.

Le Nil prenant sa source en Afrique centrale (dans la région des Grands Lacs) et se jetant dans la mer Méditerranée dans le delta au nord, il est logique (selon la loi de l'écoulement des fleuves) que le sud du pays soit plus élevé que le nord. C'est pourquoi la Haute-Égypte correspond à la partie méridionale du pays, de la région d' Aphroditopolis (au sud de Memphis) jusqu'au haut barrage d'Assouan, près de la première cataracte, c'est-à-dire à la frontière nord de la Basse-Nubie.

Histoire

La Haute-Égypte est avec la Basse-Égypte l'une des deux entités territoriales constituant l' Égypte antique. Ces régions sont toutes deux pauvres en matières premières telles que le bois ainsi que le cuivre et l' étain nécessaire à la fabrication du bronze. Cependant la première est riche en or et contrôle les routes menant à la Nubie via le Nil, au Sahara via la piste d'Abou Ballas et à la Mer Rouge via le Ouadi Hammamat qui traverse le Désert Arabique. De son coté la seconde a plus facilement accès aux réseaux d'approvisionnements menant au Levant et par lesquels transitent les matières premières nécessaires aux deux Égypte. Les deux régions sont donc amenées à collaborer. C'est en Haute-Égypte, et plus précisément dans la ville d' Abydos, qu'est née la monarchie de l' Ancien Empire, première à unifier les deux régions. C'est également de Haute-Égypte, et plus particulièrement de Thèbes, que sont originaires les dynasties qui mettront fin à la Première Période Intermédiaire ainsi qu'à la Deuxième Période Intermédiaire pour instaurer respectivement le Moyen Empire et le Nouvel Empire. Durant les périodes de stabilité politiques, le pouvoir royal a toujours rapidement déplacé sa capitale de la Haute-Égypte vers la Basse-Égypte ou la Moyenne-Égypte : Memphis pendant l'Ancien Empire, Itchtaouy pendant le Moyen Empire, Memphis et Pi-Ramsès pendant le Nouvel Empire. Le pharaon Akhenaton tente pendant son règne de fixer la capitale royale à Akhetaton, en Moyenne-Égypte à mi-chemin entre Memphis et Thèbes, mais cette tentative de compromis ne survit pas à son promoteur. Tout au long de son histoire, la Haute-Égypte oscille donc entre une position centrale et une position périphérique [1].

Other Languages
Afrikaans: Bo-Egipte
العربية: صعيد مصر
مصرى: صعيد مصر
azərbaycanca: Yuxarı Misir
български: Горен Египет
brezhoneg: Gorre Egipt
bosanski: Gornji Egipat
català: Alt Egipte
čeština: Horní Egypt
Deutsch: Oberägypten
Ελληνικά: Άνω Αίγυπτος
English: Upper Egypt
Esperanto: Alta Egiptio
español: Alto Egipto
euskara: Egipto Garaia
فارسی: مصر علیا
galego: Alto Exipto
hrvatski: Gornji Egipat
Bahasa Indonesia: Mesir Hulu
íslenska: Efra Egyptaland
日本語: 上エジプト
ქართული: ზემო ეგვიპტე
한국어: 상이집트
Bahasa Melayu: Mesir Hulu
Nederlands: Opper-Egypte
norsk nynorsk: Øvre Egypt
occitan: Nauta Egipte
polski: Górny Egipt
português: Alto Egito
română: Egiptul de Sus
srpskohrvatski / српскохрватски: Gornji Egipat
Simple English: Upper Egypt
slovenščina: Gornji Egipt
српски / srpski: Горњи Египат
svenska: Övre Egypten
Türkçe: Yukarı Mısır
українська: Верхній Єгипет
Tiếng Việt: Thượng Ai Cập