Hans Asperger

Page d'aide sur l'homonymie Pour le syndrome qui tire son nom de Hans Asperger, voir Syndrome d'Asperger.
Hans Asperger
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Vienne Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
à Vienne Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité Autriche Voir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Médecin, professeur d'université ( d) et psychiatre Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université de Vienne Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Leopoldina Voir et modifier les données sur Wikidata

Johann "Hans" Friedrich Karl Asperger (en allemand / h a n s a s p ɛ ʁ ɡ ɐ/), né le à Vienne et mort le à Vienne, est le psychiatre autrichien qui a donné son nom au syndrome d'Asperger (prononcé /ˈasˌpɜrgər/ en français).

Biographie

Né à Vienne, gandi à Hausbrunn, aux environs de Vienne — où ses grands-parents sont agriculteurs — il est l'aîné d'une fratrie de trois enfants (dont l'un meurt peu après la naissance). Il fréquente un Humanistisches Gymnasium à Vienne, période pendant laquelle il prend part à des mouvements de jeunes. C'est à Vienne qu'il entame des études de médecine dont il est diplômé en 1931. Il a notamment pour professeurs Von Pirquet, Franz Chvostek junior et Franz Hamburger.

En 1931, il devient assistant à la clinique pédiatrique universitaire de Vienne qui est à l'époque sous la direction de Franz Hamburger. En 1931-1932, il travaille également à la clinique Franz Chvostek. En 1932, il prend la suite d'Erwin Lazar dans le département d'Heilpädagogik (Pédagogie curative) de la clinique pédiatrique de Vienne. En 1934, il travaille quelque temps à la clinique psychiatrique de Leipzig avec P. Schröder.

En 1938, c'est l' Anschluss : les Allemands annexent l'Autriche. En octobre 1943, il soumet le texte de son Habilitationsschrift : Die Autistischen Psychopathen au journal Archiv für Psychiatrie und Nervenkrankheiten qui le publie en 1944.

Avec sœur Viktorine Zak [1], il crée une école spécialisée, détruite en 1944 par un bombardement qui tue la religieuse, les enfants et détruit ses archives. Dans les dernières années de la Seconde Guerre mondiale, il sert comme médecin en Croatie.

Entre 1946 et 1949, il est directeur suppléant de la clinique pédiatrique de Vienne. En 1948, il est cofondateur de l'Österreichischen Arbeitsgemeinschaft für Heilpädagogik (aujourd'hui la Heilpädagogische Gesellschaft Österreichs) dont il est le président jusqu'à son décès.

Entre 1957 et 1962, il dirige la clinique pédiatrique d' Innsbruck.

Après 1962, il est titulaire de la chaire de pédiatrie de la clinique universitaire pédiatrique de Vienne dont il assure par ailleurs la direction. En 1964, il est responsable de SOS-Kinderdorf à Hinterbrühl. La même année, il devient président de l'Internationalen Gesellschaft für Heilpädagogik.

Le , il devient vice-président de la Société autrichienne d'allergologie et d'immunologie (Österreichischen Gesellschaft für Allergologie und Immunologie) nouvellement créée [2].

Il devient emeritus en 1977. Asperger est influencé par deux pédagogues, Georgens et Deinhard, qui ont fondé un institut spécialisé en 1856.

Andreas Rett est un de ses élèves.

Marié en 1935 avec Hanna Kalmon, il en a cinq enfants. Deux de ses filles sont médecins, l'une d'elles, Maria Asperger Felder, étant pédopsychiatre. Son fils et ses deux autres filles sont agriculteurs.

Other Languages
العربية: هانز آسبرجر
беларуская: Ганс Аспергер
català: Hans Asperger
čeština: Hans Asperger
Deutsch: Hans Asperger
Ελληνικά: Χανς Άσπεργκερ
English: Hans Asperger
Esperanto: Hans Asperger
español: Hans Asperger
Gàidhlig: Hans Asperger
italiano: Hans Asperger
Nederlands: Hans Asperger
português: Hans Asperger
română: Hans Asperger
Simple English: Hans Asperger
српски / srpski: Ханс Аспергер
svenska: Hans Asperger
Türkçe: Hans Asperger
українська: Ганс Аспергер