Habitat (écologie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Habitat.
Herbier de posidonie (Posidonia oceanica) en mer Méditerranée. Cet herbier est un habitat pour de nombreuses espèces animales et certains y sont inféodés. Il est lui-même un élément d'un habitat plus large. Divers habitats peuvent ainsi être « emboités » les uns dans les autres, formant les écosystèmes, et y évoluant de manière dynamique.
Certaines espèces ont un préférendum écologique précis et limité, au contraire des espèces ubiquistes à large « enveloppe écologique » . Elles sont les plus sensibles à la dégradation, fragmentation et destruction de leur habitat (Ici, une limace de mer frisée (Elysia crispata) une espèce de tectibranche localement commune, mais dans les caraïbes).

L'habitat est un concept utilisé dans le domaine de l'écologie. Un habitat se définit par une biocénose et par la structure physique (le milieu) qui l’héberge, certaines espèces clés ou facilitatrices jouant un rôle dans la création et l'entretien de l'habitat (coraux pour les récifs coralliens par exemple).

L'habitat est aussi un ensemble d'éléments de l'écologie du paysage qui constituent le milieu et offrent les ressources naturelles suffisantes pour permettre à une population d'une espèce de vivre et se reproduire normalement sur ce territoire. Certains auteurs estiment qu'un habitat (parce qu'il évolue) n'implique pas une viabilité à long terme pour l'espèce qui y vit, mais au moins une viabilité à court terme[1].

La notion d'habitat est utilisée pour décrire (et éventuellement cartographier) l'endroit et les caractéristiques du « milieu » — dans lequel une population d'individus d'une espèce donnée (ou d'un groupe d'espèces symbiotes ou vivant en guilde) peuvent normalement vivre et s'épanouir.

Il faudrait normalement parler de l'habitat d'une population plutôt que d'une espèce ou d'un « organisme », car s'il est par exemple possible de décrire précisément l'habitat d'un seul ours dans les Pyrénées, l'espèce Ursus arctos devrait être constituée d'une « métapopulation » divisée en nombreux groupes d'individus (sous-populations) vivant dans des habitats plus variés que ceux dans lesquels les derniers individus de cette espèce tentent de survivre ; cette espèce était autrefois commune dans toute l'Europe, des littoraux aux basses-montagnes. En termes de biotopes, les Pyrénées ne sont en rien représentatifs de l'habitat optimal. Ils ne constituent que leur dernier refuge, celui où ils ont été le moins traqués et chassés.

Other Languages
Afrikaans: Habitat
aragonés: Habitat
العربية: موطن
asturianu: Hábitat
беларуская: Месцапражыванне
български: Местообитание
भोजपुरी: आवास
català: Hàbitat
dansk: Habitat
Deutsch: Habitat
Zazaki: Habitat
Ελληνικά: Ενδιαίτημα
English: Habitat
español: Hábitat
eesti: Elupaik
فارسی: زیستگاه
Frysk: Habitat
Gaeilge: Gnáthóg
Gàidhlig: Àrainn
galego: Hábitat
עברית: בית גידול
हिन्दी: पर्यावास
հայերեն: Արեալ
Bahasa Indonesia: Habitat
íslenska: Búsvæði
italiano: Habitat
日本語: 生息地
Basa Jawa: Habitat
ქართული: ჰაბიტატი
한국어: 서식지
Latina: Habitatio
lietuvių: Buveinė
മലയാളം: വാസസ്ഥലം
Bahasa Melayu: Habitat
Nederlands: Habitat
norsk nynorsk: Habitat
norsk: Habitat
occitan: Abitat
Norfuk / Pitkern: Habitat
português: Habitat
română: Habitat
Scots: Habitat
Simple English: Habitat
slovenščina: Habitat
shqip: Habitati
Basa Sunda: Habitat
svenska: Habitat
тоҷикӣ: Зиистгоҳ
Türkçe: Habitat
українська: Оселище
Tiếng Việt: Sinh cảnh
中文: 棲息地
粵語: 棲息地