Hérodote

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hérodote (homonymie).
Hérodote
Description de cette image, également commentée ci-après
Copie d'un portrait posthume d'Hérodote datant du IVe siècle av. J.-C., palais Massimo alle Terme
Nom de naissanceἩρόδοτος / Hêródotos
Naissanceseconde moitié des années -480
Halicarnasse
Décèsvers -425
Thourioi
Activité principale
Auteur
Langue d’écritureGrec ancien (Ionien)

Œuvres principales

Hérodote (en grec ancien Ἡρόδοτος / Hêródotos (-480 à Halicarnasse en Carie[1] - vers 425 av. J.-C. à Thourioi) est un historien et géographe grec. Considéré comme le premier historien[2], il a été surnommé le « Père de l’Histoire » par Cicéron[3], en tant qu’il est l’auteur d’une grande œuvre historique, les Histoires — également appelée Enquête —, centrée autour des guerres médiques, sans se limiter au récit de celles-ci : Hérodote expose les causes de la guerre et fait de nombreuses digressions, appelées logoi, sur l’histoire, les coutumes et les pays des belligérants et de dizaines d’autres peuples tout autour de la Méditerranée, ce qui fait de lui un des précurseurs de l’histoire universelle. Le récit de ses voyages le range également parmi les premiers géographes et son exposé du Dialogue entre Otanès, Mégabyse et Darius constitue l'un des premiers documents authentiques où se trouvent distingués et comparés les divers types de gouvernement (démocratie, oligarchie, monarchie)[4].

Biographie

Peu de choses nous sont connues sur la vie d'Hérodote. Le principal de ce que l'on sait est tiré de ses propres œuvres. Des notices lui ont été consacrées par Denys d'Halicarnasse, Plutarque, Lucien ou la Souda.

Fils de Lyxès, il est sans doute né avant la seconde guerre médique (-480--479). Il est membre d'une famille importante bien que le nom de son père indique qu'il était probablement d'origine « barbare », plus précisément carienne, la Carie étant au contact d'Halicarnasse[5]. Dans sa jeunesse, en 469 av. J.-C., il suit sa famille, adversaire du tyran Lygdamis (ou Lygdamos, v. -470 – v. -450), en exil à Samos. L'époque de son exil est celle de ses principaux voyages, dont il a rendu compte dans ses Histoires : un séjour en Égypte avec un déplacement à Cyrène et un retour par la Syrie et par Tyr, une visite sommaire de l'empire perse, Babylone (dans l'actuel Irak), la Colchide (dans la Géorgie moderne) et Olbia (dans l'Ukraine actuelle), la Macédoine. Aucun de ces voyages ne semble l'avoir mené en Méditerranée occidentale.

De retour à Halicarnasse, en Carie, vers 454 av. J.-C., il participe à l'insurrection qui renverse la tyrannie. Peu après, il est de nouveau inquiété et s'établit à Athènes où il se lie avec Sophocle, qui écrit un poème en son honneur en 450 av. J.-C. (on en a conservé des fragments par Plutarque). Il suit ensuite les colons qui, à l'instigation de Périclès, partent fonder Thourioi, dans le sud-est de l'Italie. C'est là qu'il finit la rédaction de ses œuvres et qu'il meurt vers 420 av. J.-C.[6].

Other Languages
Afrikaans: Herodotos
Alemannisch: Herodot
አማርኛ: ሄሮዶቶስ
aragonés: Herodoto
العربية: هيرودوت
مصرى: هيرودوت
asturianu: Herodotu
azərbaycanca: Herodot
تۆرکجه: هرودوت
башҡортса: Геродот
žemaitėška: Herodots
Bikol Central: Herodotus
беларуская: Герадот
беларуская (тарашкевіца)‎: Герадот
български: Херодот
भोजपुरी: हेरोडोटस
brezhoneg: Herodotos
bosanski: Herodot
català: Heròdot
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Herodotus
کوردی: ھێرۆدۆت
corsu: Erodotu
čeština: Hérodotos
Чӑвашла: Геродот
Cymraeg: Herodotus
dansk: Herodot
Deutsch: Herodot
Zazaki: Herodotus
Ελληνικά: Ηρόδοτος
English: Herodotus
Esperanto: Herodoto
español: Heródoto
eesti: Herodotos
euskara: Herodoto
estremeñu: Heródotu
فارسی: هرودوت
suomi: Herodotos
Võro: Herodotos
Frysk: Herodotus
Gaeilge: Héaradatas
galego: Heródoto
گیلکی: هئرؤدؤت
עברית: הרודוטוס
हिन्दी: हिरोडोटस
hrvatski: Herodot
magyar: Hérodotosz
Հայերեն: Հերոդոտոս
interlingua: Herodoto
Bahasa Indonesia: Herodotos
íslenska: Heródótos
italiano: Erodoto
日本語: ヘロドトス
Patois: Eroduotos
Basa Jawa: Herodotus
ქართული: ჰეროდოტე
қазақша: Геродот
한국어: 헤로도토스
kurdî: Herodot
Кыргызча: Геродот
Latina: Herodotus
Lëtzebuergesch: Herodot
Lingua Franca Nova: Herodoto
Ligure: Erodoto
lietuvių: Herodotas
latviešu: Hērodots
मैथिली: हीरोडोटस
Malagasy: Herodotus
македонски: Херодот
монгол: Геродот
मराठी: हिरोडोटस
Bahasa Melayu: Herodotus
မြန်မာဘာသာ: ဟီရော့ဒိုးတပ်
नेपाल भाषा: हेरोडोटस
Nederlands: Herodotus
norsk nynorsk: Herodotos
norsk: Herodot
occitan: Erodòt
ਪੰਜਾਬੀ: ਹੀਰੋਡਾਟਸ
polski: Herodot
پنجابی: ہیروڈوٹس
پښتو: هرودت
português: Heródoto
Runa Simi: Iródotos
română: Herodot
armãneashti: Herodot
русский: Геродот
русиньскый: Геродот
संस्कृतम्: हेरोडोटस
sardu: Erodoto
sicilianu: Eròdutu
Scots: Herodotus
srpskohrvatski / српскохрватски: Herodot
Simple English: Herodotus
slovenčina: Hérodotos
slovenščina: Herodot
shqip: Herodoti
српски / srpski: Херодот
svenska: Herodotos
Kiswahili: Herodoti
ślůnski: Herodot
Türkmençe: Gerodot
Tagalog: Herodotus
Türkçe: Herodot
татарча/tatarça: Һеродот
українська: Геродот
oʻzbekcha/ўзбекча: Gerodot
vèneto: Erodoto
Tiếng Việt: Herodotos
Winaray: Herodotus
中文: 希羅多德
Bân-lâm-gú: Herodotos
粵語: 希羅多德