Hérault (département)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hérault.
Hérault
Image illustrative de l'article Hérault (département)
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Région Occitanie
Création du département
Chef-lieu
( Préfecture)
Montpellier
Sous-préfectures Béziers
Lodève
Président du
conseil départemental
Kléber Mesquida ( PS)
Préfet Pierre Pouëssel
Code Insee 34
Code ISO 3166-2 FR-34
Code Eurostat NUTS-3 FR813
Démographie
Gentilé Héraultais
Population 1 092 331 hab. (2013)
Densité 176 hab./km2
Géographie
Superficie 6 224 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Circonscriptions législatives 7
Cantons 25
Intercommunalités 32
Communes 343

Le département de l'Hérault (en occitan Erau) est un département français de la région Occitanie qui tire son nom de l' Hérault, un fleuve côtier qui le traverse. Les habitants sont nommés les Héraultais. L' Insee et la Poste lui attribuent le code 34. Sa préfecture est Montpellier.

Géographie

Article détaillé : Géographie de l'Hérault.

Situation

Le département de l'Hérault fait partie de la région Occitanie. Il est limitrophe des départements de l' Aude au sud-ouest, du Tarn et de l' Aveyron au nord-ouest et du Gard au nord-est, et est bordé par la Méditerranée au sud.

Pour définir l'Hérault, on a souvent tendance à comparer son territoire à un amphithéâtre ouvert face à la mer. La géographie de l'Hérault est marquée par la diversité de sa géologie et de ses paysages. Ceux-ci s'étagent des contreforts sud du Massif central, jusqu'à la mer Méditerranée, en passant par les zones de garrigues et la basse plaine du Languedoc viticole. L'Hérault est baigné par un climat méditerranéen.

Points extrêmes du département de l'Hérault :

Population
  • Commune la plus peuplée : Montpellier (272 084 habitants en 2013)
  • Commune la moins peuplée : Romiguières (23 habitants en 2013)
Superficie
  • Commune la plus étendue : Béziers (9 548 hectares)
  • Commune la moins étendue : Jonquières (205 hectares)

Géologie

Relief

Le Littoral

Ses plages de sables s’étendent de la Petite Camargue ( La Grande-Motte et l’embouchure du Vidourle) à l’Est, jusqu’à Vendres-plage, à l’embouchure de l’ Aude à l’Ouest. Soit 87 kilomètres de littoral. Seules la Corniche de Sète et la Grande-Conque du Cap d'Agde se distinguent par leurs falaises rocheuses.

Ce cordon littoral est bordé d'étangs et de salins, écosystèmes protégés où nichent de nombreux oiseaux migrateurs : flamants roses, aigrettes, hérons cendrés, voire cigognes. La végétation s'adapte à l'atmosphère marine : joncs, salicorne, saladelles, oyats. Les Réserves Naturelles du Bagnas, ou des Orpellières, et la Maison de la Nature du Mejean donnent un aperçu de ce milieu protégé. On dénombre ainsi deux grands ensembles lagunaires : entre l'ancien volcan d'Agde et le mont Saint-Clair de Sète, le bassin de Thau est la plus grande lagune de la région Languedoc-Roussillon, avec 7 500 hectares. Le chapelet des étangs palavasiens (de Mauguio jusqu'à Frontignan) relie le versant Est de Sète à l’extrémité Est de l’Hérault, soit l’entrée en Petite Camargue. Ces lagunes sont reconnues pour leur patrimoine par la convention de Ramsar, et on dénombre une dizaine de sites classés Natura 2000.

Vignobles et Garrigues

Le proche arrière-pays que constituent les plaines du Bas-Languedoc, est progressivement vallonné. C’est le territoire du vignoble, des oliveraies, des vergers et des garrigues. Oléiculture et viticulture symbolisent une part importante du patrimoine et de l’art de vivre méditerranéen.

La moyenne montagne

Au nord-ouest, le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc regroupe notamment les massifs du Caroux et de l'Espinouse (1 101 m et 1 124 m). Le climat est influencé par la Méditerranée mais aussi par l'Atlantique. C'est la ligne de partage des eaux qui marque un changement profond dans la végétation. Mouflons, chevreuils, sangliers cohabitent dans les châtaigneraies. Au nord-est, en bordure du Parc National des Cévennes se dressent le plateau du Larzac et la montagne Séranne. Ces lieux ventés sont parfois des zones d'élevage de moutons. L’espace Causse et Cévennes est maintenant inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Hydrographie

Les fleuves

Les 87 km de littoral de l’Hérault ont la particularité d’être le point où se concentrent de nombreuses embouchures de fleuves côtiers. Des versants des Pyrénées, à la partie méridionale du Massif central, les eaux coulent et se jettent dans la Méditerranée sur une étroite bande littorale. D’Ouest en Est, l’ Aude, l’ Orb, l’ Hérault, le Libron, la Mosson (via l’étang de l’Arnel), le Lez, le Vidourle. Ces fleuves ont souvent tracé des gorges sinueuses, marquant ainsi le paysage de leur empreinte. Certains ont été entravés de barrages, de manière à limiter les crues, ou à produire de l’électricité. Les lacs de barrage ainsi créés sont aujourd’hui de remarquables sites touristiques permettant souvent la pratique des loisirs nature, et nautiques en particulier.

Le climat

La grande majorité du département peut être caractérisée par un climat méditerranéen. Pourtant, les zones montagneuses du nord-ouest connaissent une influence océanique. Certains secteurs du nord de l’Hérault peuvent quant à eux connaitre une influence continentale tempérée.

L'ensoleillement

Comme dans l’ensemble du midi méditerranéen, l’ensoleillement est important dans l’Hérault, et relativement régulier au cours de l’année. On atteint 2828 heures par an [1], pour une moyenne nationale inférieure à 2000 heures annuelles [1].

Les températures

Une des caractéristiques spécifiques du climat méditerranéen est la douceur de ses saisons hivernales. Il reste néanmoins marqué par de grands excès ponctuels (à Montpellier Fréjorgues en hiver, on a noté comme record minimal absolu : -17,8 °C en février 1963 [2] et en été une maximale journalière record : 37,5 °C en juillet 1990, à cause de la proximité de la mer) [3]

La moyenne des températures des mois d’été est proche des moyennes maximales françaises. Néanmoins, la mer protège les secteurs littoraux des extrêmes que constituent les canicules en été, mais aussi les gelées en hiver. Elles vont d'environ 27 °C sur le bord de mer à 31/32 °C dans l'intérieur des terres. Les températures minimales moyennes sont aussi très variées, en allant d'environ 19/20 °C sur le littoral à 15 °C dans l'intérieur des terres.

En hiver il gèle rarement sur le littoral proche, et quasiment 1 jour sur 2 dans l'intérieur. Les moyennes minimales vont de 4 °C au bord de l'eau à 0 °C voire -1 °C dans les terres. Les maximales moyennes sont assez homogènes, 10/11 °C dans les terres et sur le littoral à 12/13 °C sur la zone centrale.

Concernant les records absolus dans le département, ils sont de -29 °C à Saint Martin de Londres en 1963 et de 43,4 °C lors de la canicule de 2003 dans le nord de l'Hérault.

Les pluies

Les précipitations sont caractéristiques du climat méditerranéen. Elles ont principalement lieu aux intersaisons et prennent parfois un caractère violent. À Montpellier, il tombe 760 mm/an environ [4], ce qui est supérieur à Paris. Mais ces précipitations se concentrent uniquement sur 90 jours [5]. Si le nombre de jours pluvieux est relativement équivalent entre l'arrière-pays et le littoral, c’est la hauteur des précipitations qui diffère : elle peut atteindre 1 200 mm [5]. La neige est relativement rare.

Les vents

On distingue 4 vents dominants principaux. Mistral (extrême-est du département) et Tramontane sont des vents secs, respectivement de secteur nord-nord-est et nord-ouest, que l'on peut observer en toute saison. Ils dégagent le ciel, assèchent l’air et peuvent être très violents. Lorsque ces vents soufflent en hiver, les températures ressenties peuvent être négatives. Le Marin, soufflant du sud-est, et le Grec, soufflant d’est, plus rares, sont des vents souvent violents associés à des passages perturbés en Méditerranée. Ils sont accompagnés d'un temps couvert et de pluies importantes.

Other Languages
Alemannisch: Hérault
aragonés: Erau
беларуская: Дэпартамент Эро
беларуская (тарашкевіца)‎: Эро (дэпартамэнт)
bosanski: Hérault
català: Erau
Cebuano: Hérault
Cymraeg: Hérault
dansk: Hérault
English: Hérault
Esperanto: Hérault
español: Hérault
euskara: Hérault
suomi: Hérault
Gàidhlig: Hérault
galego: Hérault
客家語/Hak-kâ-ngî: Hérault-sén
עברית: ארו (מחוז)
hrvatski: Hérault
magyar: Hérault
Bahasa Indonesia: Hérault
italiano: Hérault
日本語: エロー県
한국어: 에로 주
Kurdî: Hérault
Ladino: Hérault
Lëtzebuergesch: Departement Hérault
Limburgs: Hérault
latviešu: Ēro
Malagasy: Hérault
монгол: Эро аймаг
मराठी: एरॉ
Bahasa Melayu: Hérault
Plattdüütsch: Hérault
norsk nynorsk: Hérault
norsk bokmål: Hérault
Kapampangan: Hérault
polski: Hérault
پنجابی: ضلع ایرو
português: Hérault
română: Hérault
Scots: Hérault
sámegiella: Hérault
srpskohrvatski / српскохрватски: Hérault (departman)
Simple English: Hérault
slovenčina: Hérault
slovenščina: Hérault (departma)
српски / srpski: Еро (департман)
svenska: Hérault
Kiswahili: Hérault
українська: Еро
اردو: ایرو
Tiếng Việt: Hérault
West-Vlams: Hérault
Volapük: Hérault
Winaray: Hérault
中文: 埃罗省
Bân-lâm-gú: Hérault