Guerre préventive

Une guerre préventive est une guerre initiée avec la croyance qu'un conflit futur est inévitable, bien que non imminent. Une guerre préventive a pour but d'éviter un basculement de l' équilibre des puissances entre deux adversaires [1] en attaquant stratégiquement avant que l'autre ait une chance de dominer. La guerre préventive est distincte de la guerre préemptive, qui est le fait d'attaquer le premier quand une attaque est imminente [1].

À cause du caractère spéculatif de la guerre préventive, la menace qu'incarne l'adversaire pouvant ou non être avérée, ce type de guerre est considéré comme illégal par le droit international [2]. Le débat sur le fait qu'une guerre soit préventive, préemptive ou d' agression peut être très controversé.

Caractéristiques

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2010)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [ comment faire ?] ou le modèle sur les passages nécessitant une source.

Au lieu d’attendre qu’elle soit imminente, la guerre préventive vise à éliminer la menace avant qu’elle soit formée. La motivation préventive résulterait donc d’une peur provenant d’un déclin relatif de puissance militaire vis-à-vis de celle d'un adversaire perçu comme ascendant. Elle n’engloberait pas toutes les réactions anticipées, mais celles découlant d’une modification défavorable de l'équilibre des puissances. Ce déclin supposerait une transformation profonde du statut politique, militaire, économique et parfois même culturel, si bien qu’il est, dans l'avenir, hypothétiquement jumelé à une guerre. Par conséquent, l’attaquant serait davantage concerné par la minimisation des pertes dues à son déclin que par la maximisation des gains dus à sa position dominante.

Théoriquement, la guerre préventive aurait, d'un point de vue tactique, pour objectif soit de tirer avantage d’une opportunité de supériorité offensive face à son adversaire ou de prévenir un risque de vulnérabilité causée par le déclin de sa propre capacité défensive. La probabilité d’une guerre préventive dépendrait non seulement de l’amplitude du déclin de puissance, mais également d’autres variables indépendantes comme la probabilité d’une guerre dans l'avenir, l’inévitabilité du changement hiérarchique, et des capacités militaires des opposants. En frappant préventivement, l’État en déclin pourrait ainsi maintenir à court terme sa position dans le système international malgré la croissance inégale de la puissance. Finalement, la prévention a pour objectif soit de détruire les capacités militaires de l’adversaire afin de les garder clairement inférieures, soit de transformer l’État menaçant afin qu’il ne représente plus une menace.

Sur un strict aspect géopolitique, la notion de guerre préventive se justifie dans le cadre de la théorie des dominos.

La dernière guerre préventive serait l' attaque de l' Irak par les États-Unis, c'est du moins la justification qui en a été donnée et c'est un pilier de la doctrine Bush, et cela a popularisé l'expression.

Other Languages