Guerre des Boers

La guerre des Boers (prononcé « bour ») est une expression qui désigne deux conflits intervenus en Afrique du Sud à la fin du XIXe siècle entre les Britanniques et les habitants des deux républiques boers indépendantes :

À la fin du deuxième conflit, avec d'importantes concessions, les deux républiques boers, l'État libre d'Orange et la république sud-africaine du Transvaal, perdirent leur indépendance et furent intégrées à l'Empire britannique jusqu'à la création en 1910 de l'Union d'Afrique du Sud.

Les Boers étaient les descendants des premiers colons d'origine néerlandaise, allemande et française, arrivés en Afrique du Sud aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le terme de Boer (fermier en néerlandais), qui désignait principalement les habitants des républiques boers, laissera, au XXe siècle, la place à celui d'Afrikaner pour désigner l'ensemble de cette communauté blanche d'Afrique du Sud.

Guerre des Boers peut également se référer à l'une des nombreuses guerres au cours desquelles les Boers ont combattu dans la première moitié du XIXe siècle des tribus bantoues, dont les Xhosas ou les Zoulous (cf. la fameuse bataille de Blood River).

La rébellion Maritz intervint en 1914 lorsque des généraux boers, qualifiés de Vieux Boers, prirent parti pour l'Allemagne impériale contre l'Empire britannique. Ils furent défaits en 1915.

Other Languages
العربية: حروب البوير
български: Бурски войни
brezhoneg: Brezel ar Voeren
català: Guerres Bòer
čeština: Búrské války
English: Boer Wars
Gàidhlig: Cogadh nam Boer
hrvatski: Burski rat
Bahasa Indonesia: Perang Boer
íslenska: Búastríðið
italiano: Guerre boere
日本語: ボーア戦争
한국어: 보어 전쟁
македонски: Бурски војни
Nederlands: Boerenoorlogen
português: Guerra dos Bôeres
srpskohrvatski / српскохрватски: Burski ratovi
српски / srpski: Бурски ратови
svenska: Boerkrigen
Tiếng Việt: Chiến tranh Boer
中文: 布尔战争