Guerre de Trente Ans

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».
Guerre de Trente Ans
Description de cette image, également commentée ci-après
Informations générales
Date 1618 - 1648
Lieu Europe
Casus belli Défenestration de Prague
Issue

Traités de Westphalie

Belligérants
Drapeau de la Suède Royaume de Suède
Flag of Bohemia.svg Royaume de Bohême
Drapeau de Danemark-Norvège Danemark-Norvège (1625-1629)
Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe
Flag of The Electoral Palatinate (1604).svg Palatinat du Rhin
Flag of Brandenburg-Prusia.pngBrandebourg-Prusse
War Flag of Hungary.svg Royaume de Hongrie[3]
Flag of Transylvania before 1918.svg Principauté de Transylvanie
Flag of the Cossack Hetmanat.svg Zaporogue
Union protestante (1618-1621)
Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Drapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Drapeau du Royaume du Portugal Royaume de Portugal
Drapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Drapeau de la Lorraine Duché de Lorraine
Drapeau de l'Électorat de Bavière Électorat de Bavière
Catholic League (Germany).svg Ligue catholique
War Flag of Hungary.svg Royaume de Hongrie
Flag of Croatia Landesfarben.gif Royaume de Croatie
Drapeau de Danemark-Norvège Danemark-Norvège (1643-1645)
Commandants
Flag of Sweden.svg Gustave II Adolphe

Flag of Sweden.svg Johan Banér
Flag of Sweden.svg Lennart Torstenson
Flag of Sweden.svg Carl Gustaf Wrangel
Flag of Sweden.svg Charles X Gustave

Flag of Bohemia.svg Frédéric V

Flag of Denmark.svg Christian IV
Flag of Denmark.svg Ernst von Mansfeld

Statenvlag.svg Maurice de Nassau
Statenvlag.svg Piet Hein

Royal Standard of the King of France.svg Louis XIII
Royal Standard of the King of France.svg Cardinal de Richelieu
Royal Standard of the King of France.svg Louis II de Bourbon-Condé
Royal Standard of the King of France.svg Vicomte de Turenne

Flag of Electoral Saxony.svg Bernard de Saxe-Weimar
Flag of Electoral Saxony.svg Jean-Georges Ier de Saxe

Flag of The Electoral Palatinate (1604).svg Frédéric V du Palatinat

Flag of England.svg Duc de Buckingham

Flag of Transylvania before 1918.svg Gabriel Bethlen
Flag of Cross of Burgundy.svg Philippe III

Flag of Cross of Burgundy.svg Philippe IV
Flag of Cross of Burgundy.svg Ferdinand d'Autriche
Flag of Cross of Burgundy.svg Comte d'Olivares
Flag of Cross of Burgundy.svg Ambrogio Spinola
Flag of Cross of Burgundy.svg Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Comte de Tilly
Flag of Cross of Burgundy.svg Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Jean de Werth
Flag of Cross of Burgundy.svg Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Comte de Bucquoy

Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Ferdinand II
Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Ferdinand III
Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Albrecht von Wallenstein
Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Johann von Aldringen
Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Matthias Gallas
Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Franz von Mercy

Catholic League (Germany).svg Maximilien Maximilien Ier de Bavière

Catholic League (Germany).svg Flag of Lorraine.svg Charles IV de Lorraine
Forces en présence
661 000 hommes dont :
  • 150 000 Suédois
  • 150 000 Français
  • 100 à 150 000 Allemands
  • 75 000 Néerlandais
  • 50 000 Danois et Norvégiens
  • 20 à 30 000 rebelles Hongrois[3]
  • 6 000 Transylvains
450 000 hommes dont :
  • 300 000 Espagnols[4]
  • 100 à 200 000 Allemands
  • ~ 20 000 cavaliers Hongrois et Croates
  • Pertes
    1 à 2 millions de morts

    Statenvlag.svg
    50 000 à 60 000 morts ou disparus[5]
    3 à 5 millions de morts

    Flag of Cross of Burgundy.svg
    80 000 à 100 000 morts ou disparus[5]

    Guerre de Trente Ans

    Batailles

    Pilsen (09-1618) · Sablat (06-1619) · Montagne Blanche (11-1620) · Cap Saint-Vincent (08-1621) · Mingolsheim (04-1622) · Wimpfen (05-1622) · Höchst (06-1622) · Fleurus (08-1622) · Stadtlohn (08-1623) · Dessau (04-1626) · Lutter (08-1626) · Wolgast (09-1628) · Magdebourg (05-1631) · Werben (07-1631) · Abrolhos (09-1631) · Breitenfeld (09-1631) · Rain am Lech (04-1632) · Alte Veste (09-1632) · Lützen (11-1632) · Oldendorf (07-1633) · La Mothe (06-1634) · Nördlingen (09-1634) · Les Avins (05-1635) · Louvain (06-1635) · Tornavento (06-1636) · Corbie (08-1636) · Wittstock (10-1636) · Îles de Lérins (05-1637) · Rheinfelden (02-1638) · Getaria (08-1638) · Cabañas (08-1638) · Fontarrabie (09-1638) · Thionville (09-1639) · Downs (10-1639) · Ille-sur-Têt (09-1640) · Montjuïc (01-1641) · Marfée (06-1641) · Saint-Vincent (11-1641) · Perpignan (11-1641) · Honnecourt (05-1642) · Barcelone (06-1642) · 1er Lérida (10-1642) · Leipzig (10-1642) · Rocroi (05-1643) · Carthagène (09-1643) · Tuttlinghem (11-1643) · Fribourg (08-1644) · Jüterbog (11-1644) · Jankau (03-1645) · Alerheim (08-1645) · Orbetello (06-1646) · Bergues (07-1646) · Mardyck (08-1646) · Dunkerque (09-1646) · 2e Lérida (11-1646) · 3e Lérida (05-1647) · Cavite (06-1647) · Zusmarshausen (05-1648) · Lens (08-1648)

    Cette boîte : voir •  •

    La guerre de Trente Ans est une série de conflits armés qui a déchiré l’Europe de 1618 à 1648. Les causes en sont multiples mais son déclencheur est la révolte des sujets tchèques protestants de la maison de Habsbourg, la répression qui suivit et le désir des Habsbourg d’accroître leur hégémonie et celle de la religion catholique dans le Saint-Empire.

    Ces conflits ont opposé le camp des Habsbourg d’Espagne et du Saint-Empire, soutenus par la papauté, aux États allemands protestants du Saint-Empire, auxquels étaient alliées les puissances européennes voisines à majorité protestante, Provinces-Unies et pays scandinaves, ainsi que la France qui, bien que catholique et luttant contre les protestants chez elle, entendait réduire la puissance de la maison de Habsbourg sur le continent européen.

    Cette guerre a impliqué l'ensemble des puissances européennes selon qu'elles étaient pour ou contre le parti de l'Empereur, à l'exception de l'Angleterre et de la Russie – qui ont néanmoins indirectement œuvré contre le parti des Habsbourg. L'emploi de mercenaires était la règle. Les combats se déroulèrent surtout dans les territoires d’Europe centrale dépendant du Saint-Empire, puis se portèrent sur la plaine de Flandre, le nord de l'Italie ou encore dans la péninsule Ibérique. Les batailles, les famines et les massacres ont provoqué plusieurs millions de morts. Cette « guerre civile européenne » a lourdement pesé sur la démographie et l'économie des États allemands et du royaume d'Espagne, et assis l'hégémonie de la France, qui s'épanouira davantage encore sous Louis XIV.

    Parce que son principal théâtre d'opération était le Saint-Empire, que la guerre menaçait son équilibre interne et qu'elle voyait se battre des Allemands dans les deux camps, elle a également été qualifiée de « guerre allemande » dès 1648[6].

    La guerre de Trente Ans a été marquée sur le plan religieux par l'affrontement entre protestantisme et catholicisme et sur le plan politique par l'affrontement entre féodalité et absolutisme. Avec la paix de Westphalie, le problème politique d'obtention d'une paix civile se solde par la victoire de l'absolutisme. De ce modèle politique, théorisé par des philosophes tels que Bodin et Hobbes, naît ainsi le concept de l’État moderne, c'est-à-dire une entité exerçant dans ses frontières le monopole de la violence légitime et se défendant à l'extérieur par une armée nationale. Quant au niveau religieux, le principe exprimé par la maxime latine Cujus regio, ejus religio (mot à mot : « à qui appartient la région, de celui-là la religion ») se voit réaffirmé.

    De cette manière, la paix de Westphalie jette les bases du jus publicum europæum (le « droit public européen ») : un système nouveau et stable de relations internationales, fondé sur un équilibre entre des États chacun titulaire de la souveraineté ; les guerres sont désormais conçues comme des conflits sécularisés d’État souverain à État souverain.

    Other Languages
    azərbaycanca: Otuzillik müharibə
    žemaitėška: Trėsdešimmetė vaina
    беларуская (тарашкевіца)‎: Трыццацігадовая вайна
    Fiji Hindi: Thirty Years War
    hornjoserbsce: Třicećilětna wójna
    Bahasa Indonesia: Perang Tiga Puluh Tahun
    日本語: 三十年戦争
    한국어: 30년 전쟁
    Lëtzebuergesch: Drëssegjärege Krich
    Plattdüütsch: Dartigjöhrigen Krieg
    norsk nynorsk: Trettiårskrigen
    srpskohrvatski / српскохрватски: Tridesetogodišnji rat
    Simple English: Thirty Years' War
    slovenščina: Tridesetletna vojna
    Kiswahili: Vita ya miaka 30
    Türkmençe: Otuzýyllyk uruş
    татарча/tatarça: Утыз еллык сугыш
    oʻzbekcha/ўзбекча: Oʻttiz yillik urush