Groupe d'études sur la question du Tibet

Le groupe d'études sur la question du Tibet ou groupe d'études sur le problème du Tibet de l'Assemblée nationale française a été créé le 27 juin 1990 par Jean-Michel Belorgey et Louis de Broissia. Il s’agit d’un groupe d'études à caractère international[1].Ce groupe constitue l’un des plus importants de l’Assemblée nationale et comprend actuellement près de 200 députés membres[2]. En Europe, il fut l'un des premiers groupes parlementaires créés sur le problème du Tibet, avec ceux du Royaume-Uni[3] et de la Norvège fondés la même année[4].

Other Languages