Grasse

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un «  article de qualité ».
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la commune française appelée Grasse. Pour l'adjectif grasse, voir Gras.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Grâce et Grass.
Grasse
Grasse vue de la vieille ville.
Grasse vue de la vieille ville.
Blason de Grasse
Blason
Logo
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Alpes-Maritimes
( sous-préfecture)
Arrondissement Grasse
( chef-lieu)
Canton Bureau centralisateur de Grasse-1
Grasse-2
Intercommunalité Pays de Grasse
( siège)
Maire
Mandat
Jérôme Viaud ( LR)
2014-2020
Code postal 06130, 06520
Code commune 06069
Démographie
Gentilé Grassois, Grassoise
Population
municipale
50 937 hab. (2015 en diminution de 0,19 % par rapport à 2010)
Densité 1 146 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 40′ 00″ nord, 6° 55′ 00″ est
Altitude Min. 80 m
Max. 1 061 m
Superficie 44,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

Voir sur la carte administrative des Alpes-Maritimes
City locator 14.svg
Grasse

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

Voir sur la carte topographique des Alpes-Maritimes
City locator 14.svg
Grasse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grasse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grasse
Liens
Site web www.grasse.fr

Grasse ( prononcé [ g ʁ a s]) est une commune française provençale, située dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Sous-préfecture des Alpes-Maritimes, Grasse est la quatrième ville du département en termes de population [1]. Ses habitants sont appelés les Grassois.

Depuis le e siècle, la ville est considérée comme la capitale mondiale du parfum [2]. Elle a obtenu trois fleurs au Concours des villes et villages fleuris [3] et a été promue «  Ville d'Art et d'Histoire [4] ». Elle est également «  Ville Internet [5] ».

Géographie

Localisation et Physionomie

Grasse est une ville majeure du moyen-pays de la Côte d'Azur située dans l'ouest du département des Alpes-Maritimes à 12 km au nord de Cannes [6] sur la côte méditerranéenne. Sa distance à vol d'oiseau avec la préfecture, Nice, est de 29 km pour un cap de 79°, et avec la capitale nationale, Paris, est de 677 kilomètres pour un cap de 330° [6]. Sa superficie est de 4 444 hectares (44,44 km2) constitués d'importantes réserves forestières. La commune de Grasse s'étale sur une vaste superficie et un grand écart d'altitude : de moins de 100 à plus de 1 000 mètres avec une altitude moyenne de 333 m [7].

L'habitat ancien (du e siècle au e siècle), surtout concentré au centre-ville sous la forme d'immeubles de hauteur limitée dans des ruelles étroites et sombres, cohabite avec des villas et hôtels particuliers du e siècle, souvenirs des premiers touristes de la ville, et des maisons modernes, signes de l'expansion démographique principalement dans les hameaux autour du centre.

Aux emplacements des anciennes cultures d' oliviers et de fleurs, l'habitat se disperse. La commune compte d'importantes zones forestières : un quart du territoire est classé réserve naturelle communale.

On note des routes secondaires étroites et vers le centre-ville (zone en forte pente) des « traverses » - escaliers et chemins permettant un passage à pied entre rues horizontales. Au total, Grasse compte 200 km de voirie communale [8].

Image satellite de Grasse.

Communes limitrophes

Quartiers

Autour du centre-ville, les quartiers se composent en hameaux :

  • Magagnosc ou Magonhòsc400 m d'altitude [7]) apparaît dès 1248 sous le nom de « Magagnosc, faubourg de Grasse ». Les hameaux de Magagnosc ont été longtemps en procès contre la ville de Grasse, revendiquant leur autonomie. Deux requêtes adressées au roi en 1615 et en 1621 n'apportèrent rien à cette cause. Le 29 novembre 1820, Magagnosc obtient un adjoint spécial. Une grotte néolithique a été découverte par Marcellin Chiris à Magagnosc. Son église date du e siècle. En 1901, Magagnosc comptait 348 habitants ;
  • Le Plan dépend de Grasse depuis le 24 mars 1743. Il comprend la Paoute, ancien domaine de la famille de Sartoux, puis de la mairie de Cannes, Moulin de Brun, traversé par une ancienne voie romaine, Saint-Joseph, avec un ancien lac disparu subitement en 1816 et réapparu depuis et Sainte-Marguerite. Le pont du Plan date de 1784, le mur de Jeu de paume, la fontaine et le lavoir, alimentés par l'eau du canal de la Siagne, de 1878 et le groupe scolaire de 1886- 1887. En 1901, le Plan comptait 784 habitants ;
  • Plascassier300 m d'altitude [7]), nom issu de « Plan Escassier » et « Planscassier » qui signifie « chemin boueux » (en provençal, escassié veut dire échasses) [9]. Ce hameau a sa propre paroisse créée en 1770, l'église ayant été restaurée en 1882. La fontaine, inaugurée le 10 mai 1891, est alimentée par l'eau du Foulon. En 1901, Plascassier comptait 453 habitants. Plascassier fut connu comme étant le dernier lieu de résidence de la célèbre chanteuse Édith Piaf, qui y est décédée le 10 octobre 1963 ;
  • Saint-François, anciennement appelé « camp rousse en ribes ». Lors de la construction de la chapelle Saint-François de Salles, le quartier prit son nom ;
  • La Blaquière (rebaptisée Les Fleurs de Grasse) de « blachia », terre parsemée de chênes. C'est aujourd'hui le nom d'une cité de HLM ;
  • La Madeleine de La LM, Est un quartier de Grasse. C'est aujourd'hui le nom d'une petite cité de HLM ;
  • Les Aspres ou « Les Aspros » est un quartier traversé par le canal de la Siagne, orné de coteaux abrupts et rocheux ;
  • La Marigarde ou « Maligardo », la construction du pont de la Marigarde en 1455 évita le passage dangereux entre deux cours d'eau. Le réseau d'égouts de la ville débouche depuis 1895 dans ce qui est aujourd'hui une station d'épuration ;
  • Saint-Jean, du nom de sa chapelle : Saint-Jean de Malbosc ;
  • Saint-Jacques, du nom de sa chapelle ; il y avait un arrêt de chemin de fer ;
  • Sainte-Anne, du nom de sa chapelle ;
  • Saint-Mathieu, du nom de sa chapelle ;
  • Saint-Antoine, du nom de sa chapelle ;
  • Saint-Claude, du nom de sa chapelle.

Climat

Grasse bénéficie d'un climat méditerranéen et d'un micro climat qui lui procurent des températures plutôt douces, comme en témoigne son image de lieu de villégiature et de repos ainsi que ses abondantes cultures florales. Les étés sont réputés pour être chauds, dépassant presque toujours les 25 °C voire les 30 °C, comme dans le reste du département [10]. L'amplitude thermique est supérieure à celle de Nice avec, en moyenne, 2 à 2,5 °C de moins la nuit et 2 °C de moins (janvier) à 1,5 °C de plus (été) en journée. Le record de chaleur à Grasse est de 41,2 °C le 17 août 1932. Les hivers sont plutôt doux et secs, régulièrement agrémentés de neige au-dessus de 500 m, particulièrement dans la zone du bois de la Marbrière, au nord de la ville ; en revanche, l' enneigement total de la ville n'est pas systématique et se produit environ tous les deux ou trois fois par hivers, et ce, sur une très courte période, le plus souvent aux alentours du mois de février.

En mi-saison, des précipitations apparaissent régulièrement et de façon violente et abondante, ce qui cause de sérieux problèmes d'écoulement des eaux pluviales dans les rues de la vieille-ville, aux infrastructures parfois anciennes et mal adaptées à ces phénomènes météorologiques, ainsi que dans les cours d'eau de la commune (comme le Grand Vallon ou le canal de la Siagne). De fait, en 1994, 1996 et 2002, la commune a été gravement affectée par les inondations [11] : selon le Syndicat Intercommunal de la Siagne et Affluents (SISA), elle comporte 40 hectares de zones inondables dans le hameau du Plan de Grasse. D'importants travaux y ont été réalisés pour limiter le risque de crue [12].

Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
Températures maximales moyennes (°C) 12,2 12,9 14,8 17,4 20,9 24,6 28,1 28,1 24,9 20,4 15,5 12,9
Températures minimales moyennes (°C) 2,9 3,4 5,1 7,2 10,7 14,0 16,7 16,7 14,3 10,6 6,3 3,7
Source : Archives 1948/1999

Transports et accès

Par la route, la ville est desservie par la pénétrante Cannes-Grasse qui relie l' autoroute A8 (par la sortie Sortie 42) au rond-point des 4 chemins au sud de la ville. Construite au début des années 1990, celle-ci va être bientôt prolongée jusqu'au stade Jean-Girard sous l'impulsion du conseil général des Alpes-Maritimes qui, depuis la loi du sur la décentralisation, est passé de la compétence de l' État, à la compétence du département. Les autres voies d'accès, moins importants : depuis Nice par la D 2085, depuis Draguignan par la D 562, puis la D 2562 et depuis Mandelieu-la-Napoule par D 109, puis la D 209. Depuis Grenoble, on peut accéder à Grasse par la route Napoléon (RN 85), une route historique qui suit le trajet qu'emprunta Napoléon Napoléon Ier à son retour de l' Île d'Elbe, au début des Cent-Jours. Après avoir débarqué le 1er mars 1815 à Golfe Juan, avec une petite armée de 1 200 hommes, Napoléon prit la direction de Grasse pour rejoindre les Alpes par la vallée de la Durance [13]. En outre, l'Association Nationale des Élus de la Route Napoléon (ANERN) est présidée par le maire de Grasse, Jean-Pierre Leleux [14].

Par le bus, la ville est accessible grâce aux lignes du réseau TAM (Transport des Alpes-Maritimes) exploitées par le conseil général : avec le 500 depuis Nice, le 610 depuis Cannes (par Pégomas) ou le 600 (par Mouans-Sartoux) [15]. À l'intérieur de la ville et dans l'ensemble du pays grassois, de Mougins à Saint-Auban, le transport en commun est assuré par le syndicat intercommunal Sillages [16], présidé par François Reyne, 3e adjoint au maire de Grasse.

Les transports ferroviaires furent jadis très nombreux dans la ville : jusqu'au milieu du e siècle, la ligne Grasse- Cannes reliait les deux villes par le train sous l'égide de la compagnie du chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée, la ligne de chemin de fer à voie métrique de Meyrargues-( Bouches-du-Rhône) à Draguignan-Grasse-Nice qui reliait la ville avec l'est et l'ouest était quant à elle exploitée par la Compagnie des Chemins de fer de Provence (elle fut détruite par les bombardements allemands durant la Seconde Guerre mondiale), le tramway reliait Cannes et Grasse, et le funiculaire reliait la gare ferroviaire au centre-ville [17].

Aujourd'hui, la gare de Grasse, fermée depuis 1944, a été remise en service par la SNCF, sous l'impulsion des collectivités locales et de l' État dans le cadre du Contrat de plan État-Région : elle a été rouverte au service voyageur le 26 mars 2005 [18], [19]. Un TER y circule toutes les heures et on y enregistre une fréquentation de près de 2 500 passagers par jour [20].

Les déplacements à vélo, dans une commune au relief très chaotique seront appréciés par les cyclistes grimpeurs chevronnés. Les routes (200 km de voirie en tout) sont souvent très étroites et donc peu équipées de pistes cyclables, même si de tels équipements se sont multipliés sur les voies principales ou les voies les plus larges durant ces dernières années. Un projet de remise en service d'un funiculaire reliant la gare SNCF au centre-ville a été abandonné (2010).

Other Languages
Afrikaans: Grasse
العربية: غراس
تۆرکجه: قرس
беларуская: Грас
беларуская (тарашкевіца)‎: Грас
български: Грас
brezhoneg: Grassa
ᨅᨔ ᨕᨘᨁᨗ: Grasse
català: Grassa
нохчийн: Грас
Cebuano: Grasse
čeština: Grasse
dansk: Grasse
Deutsch: Grasse
Ελληνικά: Γκρας
English: Grasse
Esperanto: Grasse
español: Grasse
eesti: Grasse
euskara: Grasse
suomi: Grasse
magyar: Grasse
Հայերեն: Գրասսե
Bahasa Indonesia: Grasse
italiano: Grasse
日本語: グラース
한국어: 그라스
Latina: Grassa
lumbaart: Grasse
lietuvių: Grasas
Bahasa Melayu: Grasse
مازِرونی: گرس
Nederlands: Grasse
norsk nynorsk: Grasse
norsk: Grasse
occitan: Grassa
polski: Grasse
Piemontèis: Grasse
português: Grasse
română: Grasse
русский: Грас
Scots: Grasse
Simple English: Grasse
slovenčina: Grasse
slovenščina: Grasse
shqip: Grasse
српски / srpski: Грас
svenska: Grasse
Kiswahili: Grasse
Türkçe: Grasse
татарча/tatarça: Грасс
українська: Грасс
Tiếng Việt: Grasse
Volapük: Grasse
Winaray: Grasse
中文: 格拉斯
Bân-lâm-gú: Grasse