Grande guerre du Nord

À ne pas confondre avec la première guerre du Nord (de 1655 à 1661) ; ces deux guerres ont été par la suite appelées les guerres nordiques.
Grande guerre du Nord
Description de cette image, également commentée ci-après
Batailles de la grande guerre du Nord : Poltava, Storkyro, Gangut, Gadebusch, Narva
Informations générales
Date1700-1721
LieuEurope
IssueVictoire de la Coalition

La Russie devient la puissance dominante en Europe Orientale

Déclin de la Suède et de la Pologne-Lituanie
Changements territoriauxLa Suède perd Brême, Verden, la Poméranie occidentale, le Schleswig, la Carélie, l'Ingrie, l'Estonie et la Livonie
Belligérants
Drapeau de la Russie Russie
Drapeau du Danemark Danemark (1700, 1709-1721)
Drapeau du Duché de Saxe Duché de Saxe (1700-1706, 1709-1721)
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse (1715-1721)
Drapeau de l'Électorat de Hanovre Électorat de Hanovre (1715-1721)
Drapeau de la République des Deux Nations République des Deux Nations (1700-1706, 1709-1721)
Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne (1717-1719)
Drapeau de la Principauté de Moldavie Principauté de Moldavie 1711)
Sweden-Flag-1562.svg Suède
Wappen Herzogtum Holstein 1703.gif Holstein-Gottorp
Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman (1710-1714)
Drapeau de la République des Deux Nations République des Deux Nations (1704-1709)
Flag of the Cossack Hetmanat.svg Hetmanat cosaque (1708-1709)
Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne (1700, 1719-1721)
Commandants
Drapeau de la Russie Pierre le Grand
Drapeau de la Russie Boris Cheremetiev
Drapeau de la Russie Alexandre Menchikov
Flag of Denmark.svg Frédéric Frédéric IV
Flag of Denmark.svg Christian Detlev Reventlow
Flag of Electoral Saxony.svg Auguste Auguste II
Chorągiew królewska króla Zygmunta III Wazy.svg(union personnelle)
Flag of the Kingdom of Prussia (1701-1750).svg Frédéric-Guillaume Frédéric-Guillaume Ier
Flag of Hanover (1692).svg George George Ier
Flag of Great Britain (1707–1800).svg(union personnelle)
Sweden-Flag-1562.svg Charles Charles XII
Sweden-Flag-1562.svg Carl Gustav Rehnskiöld
Sweden-Flag-1562.svg Adam Ludwig Lewenhaupt
Sweden-Flag-1562.svg Magnus Stenbock
Wappen Herzogtum Holstein 1703.gif Frédéric Frédéric IV
Chorągiew królewska króla Zygmunta III Wazy.svg Stanislas Leszczynski
Fictitious Ottoman flag 2.svg Ahmet III
Flag of the Cossack Hetmanat.svg Ivan Mazepa
Forces en présence
Au début :
170 000 Russes
40 000+ Danois
100 000+ Polonais et Saxons
Au début :
77 000 hommes
110 000 en 1707
Pertes
Au moins 30 000 Russes tués au combat.

14 000-20 000 Polonais et saxons

60 000 Danois au total entre 1709-1719
Environ 200 000 Suédois: 25 000 tués au combat
175 000 tués par famine, maladie et épuisement.

Grande guerre du Nord

Batailles

Riga I · Narva I · Daugava · Rauge · Erastfer · Kliszów · Hummelshof · Nöteborg · Saladen · Pułtusk · Jēkabpils · Narva II · Poznań · Punitz · Gemauerthof · Varsovie · Hrodna · Fraustadt · Kletsk · Kalisz · Holowczyn · Malatitze · Lesnaya · Poltava · Perevolochna · Helsingborg · Viborg · Riga II · Baie de Køge · Fladestrand · Gadebusch · Bender · Pälkäne · Storkyro · Hangö Oud · Fehmarn Bält · Rügen · Kristiania (Oslo) · Stralsund · Dynekilen · Osel · Stäket · Grengam

La grande guerre du Nord est un conflit qui opposa une coalition menée par le tsarat de Russie à l'Empire suédois entre 1700 et 1721 et qui se déroula dans le Nord de l'Europe centrale et en Europe de l'Est.

Les chefs initiaux de l'alliance anti-suédoise étaient Pierre Pierre Ier, Frédéric IV de Danemark et Auguste II de Saxe-Pologne-Lituanie. Frédéric IV et Auguste II furent respectivement sortis de l'alliance en 1700 et 1706 avant de la rejoindre en 1709. George George Ier de Brunswick-Lunebourg (Hanovre) rejoignit la coalition en 1714 pour le Hanovre, et en 1717 pour le Royaume-Uni ainsi que Frédéric-Guillaume Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg-Prusse en 1715.

Charles XII de Suède menait l'armée suédoise et s'était allié aux Holstein-Gottorp, à de nombreux magnats polonais et lituaniens menés par Stanislas Leszczynski et des cosaques ukrainiens sous le commandement de l'hetman Ivan Mazepa. L'Empire ottoman accueillit temporairement Charles XII et intervint contre la Russie.

La guerre débuta lorsqu'une alliance du Danemark-Norvège, de la Saxe, de la Pologne-Lituanie et de la Russie déclara la guerre à l'Empire suédois et lança une triple offensive contre les possessions suédoises dans le Schleswig-Holstein, en Livonie et en Ingrie car elle voyait comme une occasion l'arrivée de Charles Charles XII alors âgé de 18 ans sur le trône de Suède. La Suède repoussa les attaques russes et danoises à Travendal et à Narva et lors de la contre-attaque, elle repoussa les forces d'Auguste II à travers la Lituanie et la Pologne jusqu'en Saxe où Auguste II fut détrôné et dut reconnaître sa défaite dans le traité d'Altranstädt. Pierre Ier avait profité de la situation pour envahir les provinces suédoises de Baltique où il cimenta l'accès de la Russie à la mer Baltique en fondant Saint-Pétersbourg. Charles XII se lança alors dans l'invasion de la Russie pour affronter Pierre mais la campagne se termina avec la destruction de la principale armée suédoise lors de la bataille de Poltava et l'exil de Charles dans l'Empire ottoman où il est accueilli à Bender par le sultan. Ses poursuivants russes sont stoppés sur la rivière Prut par l'armée ottomane.

Après Poltava, la coalition initiale anti-suédoise fut rétablie et le Hanovre et la Prusse la rejoignirent. Les forces suédoises restantes au sud et l'est de la mer Baltique furent chassées. Les dominions suédois furent divisés entre les membres de la Coalition. La Suède elle-même fut envahie par le Danemark-Norvège à l'ouest et par la Russie à l'est. Si les attaques danoises furent repoussées, la Russie parvint à s'emparer de la Finlande et à infliger de lourdes pertes à la marine et aux fortifications côtières suédoises. Charles XII ouvre un front en Norvège mais est tué à Fredriksten (no) en 1718.

La guerre se termina avec la défaite de la Suède, ce qui faisait de la Russie la nouvelle puissance principale de la mer Baltique et un nouvel acteur important dans les affaires européennes. La conclusion formelle de la guerre fut marquée par les traités de Stockholm (1719) entre la Suède, le Hanovre et la Prusse, par le traité de Frederiksborg (1720) entre la Suède et le Danemark et par le traité de Nystad (1721) entre la Suède et la Russie. À travers ces traités, la Suède abandonnait son exemption pour les droits de passages dans l'Øresund, perdait tous ses dominions à l'exception de la Finlande et de la partie nord de la Poméranie suédoise. Le Hanovre gagnait le Brême-et-Verden, le Brandebourg-Prusse intégrait l'estuaire de l'Oder, le Danemark renforçait sa position dans le Schleswig-Holstein et la Russie sécurisait les provinces baltes. En Suède, la monarchie absolue se termina avec la mort de Charles XII et « l'ère de la Liberté » commença.

Contexte

La Suède dans les années 1650.

Entre 1560 et 1660, la Suède conquit un empire autour de la Baltique centré sur le golfe de Finlande comprenant les provinces de Carélie, d'Ingrie, d'Estonie et de Livonie. Pendant la guerre de Trente Ans, elle conquit des territoires en Allemagne incluant l'Ouest de la Poméranie occidentale, Wismar et Brême et Verden. Pendant la même période, la Suède envahit les provinces danoises et norvégiennes au nord de l'Øresund. Ces victoires ont été attribuées à l'armée suédoise qui bien qu'inférieure en nombre était bien plus professionnelle que la plupart des armées d'Europe et à la modernisation de l'administration (civile et militaire) au cours du XVIIe siècle, ce qui permit à la monarchie de rassembler les ressources de son empire de manière efficace.

Cependant, l'État suédois se révéla finalement incapable de soutenir et d'entretenir son armée lors d'une guerre prolongée. Les campagnes sur le continent ont été proposées sur la base que l'armée se financerait et se ravitaillerait sur place en pillant et en taxant les territoires conquis ; cette tactique était utilisée par toutes les puissances majeures de l'époque. Le coût d'une guerre prolongée se révéla trop lourd pour la plupart des territoires occupés et les ressources financières et humaines de la Suède furent finalement drainées lors de ces conflits.

Les interventions étrangères en Russie durant le Temps des troubles débouchèrent sur les gains territoriaux suédois lors du traité de Stolbovo en 1617. Le traité priva la Russie d'un accès direct à la mer Baltique. La Russie recouvra sa puissance à la fin du XVIIe siècle grâce à l'accession au pouvoir de Pierre le Grand qui chercha à récupérer les territoires perdus lors des années précédentes. À la fin des années 1690, l'aventurier Johann Paktul parvint à allier la Russie avec le Danemark et la Saxe et les trois puissances attaquèrent la Suède en 1700.

Other Languages
башҡортса: Төньяҡ һуғыш
žemaitėška: Šiaurės vaina
беларуская (тарашкевіца)‎: Вялікая Паўночная вайна
čeština: Severní válka
Чӑвашла: Çурçĕр вăрçи
Bahasa Indonesia: Perang Utara Raya
日本語: 大北方戦争
한국어: 대북방 전쟁
lietuvių: Šiaurės karas
srpskohrvatski / српскохрватски: Veliki severni rat
Simple English: Great Northern War
slovenčina: Severná vojna
српски / srpski: Велики северни рат
татарча/tatarça: Төньяк сугыш
oʻzbekcha/ўзбекча: Shimoliy urush
Tiếng Việt: Đại chiến Bắc Âu