Gironde (département)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gironde.
Gironde
Blason de Gironde
Gironde (département)
Administration
PaysDrapeau de la France France
RégionNouvelle-Aquitaine
Création du département
Chef-lieu
(Préfecture)
Bordeaux
Sous-préfecturesArcachon
Blaye
Langon
Lesparre-Médoc
Libourne
Président du
conseil départemental
Jean-Luc Gleyze
PréfetDidier Lallement[1]
Code Insee33
Code ISO 3166-2FR-33
Code Eurostat NUTS-3FR612
Démographie
GentiléGirondins
Population1 548 478 hab. (2015)
Densité155 hab./km2
Géographie
Superficie9 975,6 km2
Subdivisions
Arrondissements6
Circonscriptions législatives12
Cantons33
Intercommunalités28
Communes538

La Gironde (prononcé [ ʒi.ˈʁɔ̃] Écouter en français standard) est un département français situé dans le Sud-Ouest du pays, en région Nouvelle-Aquitaine.

Ce département doit son nom à l'estuaire de la Gironde qui prend naissance après la confluence de la Dordogne et de la Garonne au bec d'Ambès, en aval de Bordeaux. De 1793 à 1795 il s'appela département du Bec-d'Ambès.

La Gironde est le plus vaste département de France métropolitaine (9 975,6 km2) et le 2e plus vaste après la Guyane (83 846 km2).

L'Insee et la Poste lui attribuent le code 33.

Histoire

Articles connexes : Histoire des départements français#Changements de nom et Histoire de la Gironde.

Le décret décidant la division de la France en 83 départements est voté par l'Assemblée constituante le [2] et précisé par le décret du [3]. Le département de la Gironde, créé à partir d'une partie des anciennes provinces de Guyenne et Gascogne, d'abord sous le nom de département du Bordelais dans le décret du 16 février 1790[4] puis avec son nom définitif dans le décret de l'Assemblée nationale du 26 février 1790, en 32ème position des 83 départements. Il est composé de sept districts, dont les chefs-lieux sont Bazas, Blaye, Bordeaux, Cadillac, Lesparre, Libourne et La Réole, et son assemblée se tient à Bordeaux[5].

Il s'appela aussi Bec-d'Ambès, de 1793 à 1795, à l'époque où le terme Gironde désignait l'origine du groupe parlementaire des Girondins qui furent alors tous arrêtés[6].

La Gironde est composée de trois entités distinctes, avec un héritage historique qui leur est propre :

Entre 1789 et 1850, la partie occidentale du département était couverte de landes mal drainées (sur environ 60 % à 70 % de l'espace). Cette lande était entretenue par écobuage afin de pourvoir en nourriture les grands troupeaux de moutons, surveillés par des bergers montés sur des échasses ; l'usage de ces dernières permettait d'accomplir plus facilement de grandes distances (15 à 20 kilomètres par jour), tout en surveillant le troupeau. Avant 1857, date de la loi d'assainissement et de mise en culture des Landes de Gascogne, le régime agropastoral est généralisé : il puise sa force dans le libre usage des communaux majoritaires. Puis la systématisation des plantations de pins exploités pour leur résine (gemmage) et leur bois, accompagnée de la vente des communaux durant la deuxième moitié du e siècle, a complètement modifié le paysage et l'économie de la moitié du département.

Après le coup d'État du 2 décembre 1851 de Napoléon III, la Gironde fait partie des départements placés en état de siège afin de parer à tout soulèvement massif. Moins d'une centaine d'opposants sont arrêtés[7].

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les FFI du département comptent 2 705 membres[8].

Jusqu'au 1er janvier 2016 la Gironde faisait partie de l'ancienne région Aquitaine.

Héraldique

Blason Blasonnement :
Gironné d’argent et d’azur de huit pièces, au chef de gueules chargé d’un léopard d’or, armé et lampassé d’azur.
Commentaires : le blason a été conçu vers 1950 par l'héraldiste Robert Louis et n'a, à l'heure actuelle, aucune existence officielle. Le gironné est parlant. Le chef est aux armes de l'ancienne province de Guyenne, le léopard d'Aquitaine datant du XIIe siècle ne rappelle en rien la possession anglaise mais renvoie aux armes de la première famille ducale d'Aquitaine qui était par ailleurs famille comtale du Poitou. C'est le lion des armes de cette famille qu'on retrouve sur leurs anciennes possessions. À ce titre, Aliénor d'Aquitaine portait déjà ces armes avant son mariage avec le futur roi d'Angleterre et le basculement dans l'orbite anglaise de l'Aquitaine.
Other Languages
Afrikaans: Gironde
aragonés: Gironda
asturianu: Gironda
azərbaycanca: Jironda
беларуская: Жыронда
беларуская (тарашкевіца)‎: Жыронда
català: Gironda
Cebuano: Gironde
Чӑвашла: Жиронда
Cymraeg: Gironde
dansk: Gironde
English: Gironde
Esperanto: Gironde
español: Gironda
euskara: Gironda
فارسی: ژیروند
suomi: Gironde
arpetan: G·ironde
Gàidhlig: Gironde
galego: Xironda
客家語/Hak-kâ-ngî: Gironde-sén
עברית: ז'ירונד
magyar: Gironde
Հայերեն: Ժիրոնդ
Bahasa Indonesia: Gironde
日本語: ジロンド県
ქართული: ჟირონდა
қазақша: Жиронда
한국어: 지롱드 주
Ladino: Gironde
Lëtzebuergesch: Departement Gironde
latviešu: Žironda
Malagasy: Gironde
मराठी: जिरोंद
Bahasa Melayu: Gironde
Plattdüütsch: Gironde
norsk nynorsk: Gironde
norsk: Gironde
Kapampangan: Gironde
پنجابی: ضلع یروند
português: Gironda
română: Gironde
русский: Жиронда
Scots: Gironde
davvisámegiella: Gironde
srpskohrvatski / српскохрватски: Gironde
Simple English: Gironde
slovenščina: Gironde (departma)
српски / srpski: Жиронда
Kiswahili: Gironde
Tagalog: Gironda
Türkçe: Gironde
українська: Жиронда
اردو: جیروند
vèneto: Zironda
Tiếng Việt: Gironde
West-Vlams: Gironde
Winaray: Gironde
中文: 吉倫特省
Bân-lâm-gú: Gironde
粵語: 吉倫特