Gingivite

Gingivite
Description de cette image, également commentée ci-après
Gingivite sévère avant (haut) et après (bas) un débridement mécanique des dents et des tissus gingivaux adjacents
Spécialité Gastro-entérologie Voir et modifier les données sur Wikidata
CIM- 10 K05.0-K05.1
CIM- 9 523.0-523.1
DiseasesDB 34517
MedlinePlus 001056
MeSH D005891

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

La gingivite est une inflammation de la gencive, associée ou non à des phénomènes dégénératifs, nécrotiques ou prolifératifs et causée par la plaque bactérienne. La gingivite est une maladie parodontale, c'est-à-dire une maladie touchant le parodonte, les tissus entourant la dent.
Une gencive saine présente un aspect « en peau d'orange », rose pâle, et ne saigne pas au contact. Lors de la gingivite, la gencive devient rouge (toute variation de couleur signe une situation pathologique), lisse et gonflée. Elle saigne facilement, soit lors du brossage, soit parfois même spontanément. On peut observer des poches parodontales, c'est-à-dire un espace qui se forme entre le haut de la gencive et le niveau où elle s'attache à l'os.

Classification

La gingivite peut être localisée ou généralisée, marginale, papillaire, diffuse.

Gingivite "simple" = chronique

C'est la gingivite habituelle, inflammation de la gencive due à la plaque dentaire.
Signes : rougeur ; œdème (papilles boursouflées) ; gencive brillante, vernissée (la piqueté disparaît) ; saignement fréquent. Il peut y avoir formation de poches.
Ce n'est pas douloureux.

Gingivite hypertrophique ou hyperplasique

On observe une augmentation de volume importante (parfois on ne voit même plus les dents). La gencive est très fibreuse ; la texture et la teinte restent normales (car on ne voit pas la partie enflammée).
L' étiologie est la prolifération des fibroblastes. Elle est parfois d'origine idiopathique, mais le plus souvent elle est favorisée par certains médicaments : certains anti-épileptiques, la ciclosporine, la nifédépine. (et certains bêta-bloquants)

Gingivite hypertrophique localisée : épulis

Il s'agit d'une tumeur framboisée. La teinte est prononcée, la texture vernissée ; la profondeur du sillon augmente beaucoup (jusqu'à 7-8 mm au lieu des 2-3 habituels) ; saigne très facilement.
Aussi appelée gingivite gravidique, elle est favorisée notamment par certaines hormones féminines (fréquent chez la femme enceinte).

Gingivite ulcéro-nécrotique

Dans ce cas très particulier, on a affaire à une destruction tissulaire par nécrose, sans formation de poche.

La gingivite ulcéro nécrotique est aussi caractérisée par une haleine métallique, un cycle de douleur aiguë, une gencive luisante, rouge vif avec saignement abondant automatiquement lorsqu'une légère pression est exercée sur celle-ci. Une personne atteinte de la Gingivite ulcéro-nécrotique doit consulter un spécialiste le plus tôt possible, car les bactéries de cette maladie étant très agressives peuvent détruire les papilles interdentaires et l'os créant ainsi des cratères.

Cette maladie est généralement déclenchée par un stress quelconque très important, ou une maladie grave. Il faut une immunodépression pour déclencher une GUN…

Other Languages
العربية: التهاب اللثة
беларуская: Гінгівіт
български: Гингивит
català: Gingivitis
čeština: Zánět dásní
Deutsch: Gingivitis
Ελληνικά: Ουλίτιδα
English: Gingivitis
español: Gingivitis
euskara: Gingibitis
Gaeilge: Gingibhíteas
Հայերեն: Լնդաբորբ
Bahasa Indonesia: Gingivitis
italiano: Gengivite
Basa Jawa: Gingivitis
ქართული: გინგივიტი
қазақша: Гингивит
한국어: 치은염
Ligure: Zenzivite
lietuvių: Gingivitas
Bahasa Melayu: Radang gusi
norsk: Gingivitt
português: Gengivite
русский: Гингивит
Simple English: Gingivitis
српски / srpski: Гингивитис
svenska: Gingivit
українська: Гінгівіт
oʻzbekcha/ўзбекча: Gingivit
中文: 牙龈病
Bân-lâm-gú: Khí-hoāⁿ-iām