Germains

Page d'aide sur les redirections « Germanique » redirige ici. Pour les autres significations, voir Germain.
Thing germanique (assemblée de gouvernement), d'après un relief de la colonne de Marc-Aurèle, 193 ap. J.-C.

Les peuples germaniques, ou Germains (également appelés Tudesques, Suèves ou Gaut dans la littérature ancienne) constituent un groupe ethnolinguistique indo-européen originaire d'Europe du Nord, identifié par leur utilisation des langues germaniques[1]. Leur histoire s'étend du IIe millénaire av. J.-C. à nos jours[2].

On pense que les peuples proto-germaniques ont émergé au cours de l'âge du bronze nordique, qui s'est développé hors de la culture des haches de combat dans le sud de la Scandinavie[3]. Au cours de l'âge du fer, diverses tribus germaniques ont commencé une expansion vers le sud aux dépens des peuples celtes, ce qui a entraîné des siècles de violents conflits sporadiques avec la Rome antique. La victoire décisive d'Arminius lors de la bataille de la forêt de Teutobourg en l'an 9 de l'ère chrétienne aurait empêché l'éventuelle romanisation des peuples germaniques et a donc été considérée comme un point tournant dans l'histoire mondiale[4]. Des tribus germaniques se sont installées sur toute la frontière romaine le long du Rhin et du Danube, et certaines ont établi des relations étroites avec les Romains, servant souvent de tuteurs royaux et de mercenaires, atteignant même parfois les plus hautes fonctions de l'armée romaine. Entre temps, les tribus germaniques se sont étendues en Europe de l’Est, où les Goths ont maîtrisé les nomades iraniens locaux et sont parvenues à dominer la steppe pontique, lançant simultanément des expéditions maritimes dans les Balkans et l’Anatolie jusqu’à Chypre[5],[6],[7].

L'expansion vers l'ouest des Huns en Europe à la fin du ive siècle a poussé de nombreuses tribus germaniques dans l'Empire romain d'Occident. Leurs terres vacantes ont été occupées par les Slaves. Une grande partie de ces territoires ont été récupérés au cours des siècles suivants. D'autres tribus se sont installées en Grande-Bretagne et sont connues sous le nom d'Anglo-Saxons. Avec la chute de l'Empire romain d'Occident, une série de royaumes barbares germaniques ont émergé, parmi lesquels la Francie a acquis une position dominante. Ce royaume forme le Saint-Empire romain germanique sous la direction de Charlemagne, officiellement reconnu par le pape Léon III en 800 de notre ère. Dans le même temps, les marins germaniques du Nord, plus communément appelés Vikings, se sont lancés dans une expansion massive qui a conduit à l’établissement du duché de Normandie, de la Rus' de Kiev et la colonisation des îles Britanniques et de l'océan Atlantique nord jusqu’en Amérique du Nord. Avec l'abandon par les Germains du Nord de leur religion autochtone au XIe siècle, presque tous les peuples germaniques ont été convertis au christianisme[8]. Avec la réforme initiée par Martin Luther au xvie siècle, de nombreuses nations germaniques ont adopté le protestantisme. La division religieuse qui s'ensuivit aboutit à la fragmentation politique d'une grande partie de l'Europe germanophone[9].

Les peuples germaniques ont contribué à façonner une grande partie de l'histoire de l'Europe occidentale depuis le haut Moyen Âge jusqu'à nos jours[10],[11].

Other Languages
Afrikaans: Germane
Alemannisch: Germanen
العربية: جرمان
azərbaycanca: Qədim germanlar
беларуская: Германцы
беларуская (тарашкевіца)‎: Германцы
български: Германи
brezhoneg: Germaned
bosanski: Germani
català: Germànics
čeština: Germáni
Cymraeg: Germaniaid
Deutsch: Germanen
Ελληνικά: Γερμανικά φύλα
Esperanto: Ĝermanoj
فارسی: ژرمن‌ها
suomi: Germaanit
føroyskt: Germanar
Nordfriisk: Germaanen
Frysk: Germanen
hrvatski: Germani
magyar: Germánok
Bahasa Indonesia: Suku bangsa Jermanik
íslenska: Germanir
italiano: Germani
日本語: ゲルマン人
한국어: 게르만족
Ripoarisch: Jermane
kurdî: German
Lingua Franca Nova: Popla germanica
Limburgs: Germane
lietuvių: Germanai
latviešu: Ģermāņi
македонски: Германи
Bahasa Melayu: Puak-puak Jermanik
Mirandés: Germánicos
Plattdüütsch: Germanen
Nedersaksies: Germanen
Nederlands: Germanen
norsk nynorsk: Germanarar
norsk: Germanere
ਪੰਜਾਬੀ: ਜਰਮਨਿਕ ਲੋਕ
Pälzisch: Germanen
polski: Germanie
Piemontèis: Tribù germàniche
português: Germanos
srpskohrvatski / српскохрватски: Germani
Simple English: Germanic peoples
slovenčina: Germáni
slovenščina: Germani
српски / srpski: Германи
svenska: Germaner
Kiswahili: Wagermanik
Türkçe: Cermenler
українська: Германці
oʻzbekcha/ўзбекча: Germanlar
Tiếng Việt: Các dân tộc German
吴语: 日耳曼人
中文: 日耳曼人
Bân-lâm-gú: German lâng
粵語: 日耳曼人