Genre (sciences sociales)
English: Gender

  • page d’aide sur l’homonymie pour les articles homonymes, voir genre.
    une femme à l'usine pendant la seconde guerre mondiale, occupant ainsi un rôle traditionnellement vu comme masculin.

    le genre est le concept qui désigne l'ensemble des caractéristiques relatives à la masculinité et à la féminité ne relevant pas de la biologie, mais de la construction sociale. il se distingue du concept de type sexuel (sexe), en focalisant sur les différences non biologiques entre les femmes et les hommes.

    alors que le type sexuel fait référence aux différences biologiques entre femmes et hommes, le genre réfère aux différences sociales entre femmes et hommes. ces différences produisent notamment des conséquences psychologiques, mentales, économiques, démographiques, ou encore, politiques. le genre est aussi l'objet d'un champ d'études en sciences sociales, les études de genre.

    dès 1897, le sociologue Émile durkheim souligne que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas réductibles à des explications biologiques, mais ce sont les recherches de l'anthropologue margaret mead, dès 1935, qui vont jouer un rôle majeur et diffuser en sciences sociales la notion de « rôles sexués », ancêtre reconnue de la notion contemporaine de genre. c'est autour des années 1970 que le concept de genre a émergé dans sa forme actuelle, afin de distinguer le sexe (notion biologique) du genre, qui lui relève des sciences sociales.

    françoise héritier notamment, constate que la distinction entre féminin et masculin est universelle et que « partout, de tout temps et en tout lieu, le masculin est considéré comme supérieur au féminin »; les organisations sociales sont hiérachisées et la position sociale occupée par les hommes est supérieure à celles de femmes sans que cela s'explique par la biologie.

    ainsi, le genre est une construction sociale qui attribue notamment, par l'usage (habitudes, coutumes, traditions), des rôles, des tâches, des caractéristiques et des attributs différenciés à chaque sexe, sans que cela ait de fondement biologique explicatif, et tout en variant selon les époques et les cultures.

  • histoire et définition
  • construction sociale
  • processus relationnel
  • rapport de pouvoir
  • genre et autres rapports de pouvoir
  • genre et biologie
  • politique publique et genre
  • inégalités entre hommes et femmes
  • critiques du concept de genre et « théorie du genre »
  • notes et références
  • annexes

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir genre.
Une femme à l'usine pendant la Seconde Guerre mondiale, occupant ainsi un rôle traditionnellement vu comme masculin.

Le genre est le concept qui désigne l'ensemble des caractéristiques relatives à la masculinité et à la féminité ne relevant pas de la biologie, mais de la construction sociale. Il se distingue du concept de type sexuel (sexe), en focalisant sur les différences non biologiques entre les femmes et les hommes.

Alors que le type sexuel fait référence aux différences biologiques entre femmes et hommes, le genre réfère aux différences sociales entre femmes et hommes. Ces différences produisent notamment des conséquences psychologiques, mentales, économiques, démographiques, ou encore, politiques. Le genre est aussi l'objet d'un champ d'études en sciences sociales, les études de genre.

Dès 1897, le sociologue Émile Durkheim souligne que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas réductibles à des explications biologiques, mais ce sont les recherches de l'anthropologue Margaret Mead, dès 1935, qui vont jouer un rôle majeur et diffuser en sciences sociales la notion de « rôles sexués », ancêtre reconnue de la notion contemporaine de genre. C'est autour des années 1970 que le concept de genre a émergé dans sa forme actuelle, afin de distinguer le sexe (notion biologique) du genre, qui lui relève des sciences sociales.

Françoise Héritier notamment, constate que la distinction entre féminin et masculin est universelle et que « partout, de tout temps et en tout lieu, le masculin est considéré comme supérieur au féminin »; les organisations sociales sont hiérachisées et la position sociale occupée par les hommes est supérieure à celles de femmes sans que cela s'explique par la biologie.

Ainsi, le genre est une construction sociale qui attribue notamment, par l'usage (habitudes, coutumes, traditions), des rôles, des tâches, des caractéristiques et des attributs différenciés à chaque sexe, sans que cela ait de fondement biologique explicatif, et tout en variant selon les époques et les cultures.

Other Languages
አማርኛ: ፆታ
العربية: نوع اجتماعي
башҡортса: Енсиәт
беларуская: Гендар
беларуская (тарашкевіца)‎: Гендэр
български: Джендър
বাংলা: লিঙ্গ
čeština: Gender
Cymraeg: Rhywedd
Deutsch: Gender
Ελληνικά: Κοινωνικό φύλο
English: Gender
Esperanto: Socia sekso
eesti: Sugupool
فارسی: جنسیت
Na Vosa Vakaviti: Tagane
Gaeilge: Inscne
kriyòl gwiyannen: Janr (syans sosyal)
עברית: מגדר
हिन्दी: लिंग
հայերեն: Գենդեր
Bahasa Indonesia: Gender
Ido: Genro
íslenska: Kynferði
日本語: ジェンダー
Patois: Jenda
ქართული: გენდერი
қазақша: Гендер
한국어: 사회적 성
Кыргызча: Гендер
Lëtzebuergesch: Gender
lingála: Emoto
македонски: Род (социологија)
मराठी: लिंगभाव
Bahasa Melayu: Gender
эрзянь: Гендер
नेपाली: लैङ्गिकता
नेपाल भाषा: लिंग
Nederlands: Gender (sekse)
polski: Gender
português: Género
русский: Гендер
ᱥᱟᱱᱛᱟᱲᱤ: ᱡᱟᱱᱟᱝ
Scots: Gender
srpskohrvatski / српскохрватски: Rod (sociologija)
Simple English: Gender
slovenčina: Gender (rod)
slovenščina: Družbeni spol
српски / srpski: Rod (sociologija)
தமிழ்: பாலினம்
Tagalog: Kasarian
Türkçe: Cinsiyet
Xitsonga: Rimbewu
татарча/tatarça: Җенсият
українська: Гендер
Tiếng Việt: Giới tính xã hội
Winaray: Henero
中文: 社會性別
Bân-lâm-gú: Sèng-pia̍t