Gauche (politique)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gauche.

En politique, l'usage consiste à diviser les partis politiques en catégories générales qui formalisent une division bipartisane [Passage à internationaliser]. Dans l'ensemble du champ politique, les forces politiques sont : la gauche, la droite, le centre et les extrêmes ( extrême droite et extrême gauche).

La notion de gauche et celle de droite en politique est une construction progressive entre la fin du XVIIIe siècle et le début du XXe siècle.

La gauche désigne la partie gauche de l'hémicycle d'une assemblée parlementaire et les personnes et partis qui y siègent habituellement. De ce fait, la notion de gauche (comme celle de droite) ne possède pas un contenu idéologique fixe et a priori : par exemple, l' orléanisme est à gauche du légitimisme, le bourgeois libéral est à gauche du bourgeois monarchiste, et ce qui était à gauche à une époque se retrouve souvent à droite à une autre époque [1], ainsi le bourgeois libéral est aujourd’hui généralement à droite, alors qu'il est de gauche du temps de Benjamin Constant.

De nos jours, les partis de gauche se rassemblent généralement dans la promotion d'idéaux progressistes et d'égalité, la critique de l'ordre social et le souci d'une plus grande justice sociale. Elle comprend la social-démocratie, le radicalisme, le socialisme, le communisme et certains courants de l' anarchisme [2]. Le terme n'est pas utilisé que pour les partis, on utilise parfois le terme de gauche syndicale ou plus rarement de gauche associative.

Origine

Article détaillé : Gauche et droite en politique.
La salle des Menus-Plaisirs, à Versailles, le jour de l'ouverture des États généraux, le .

L'origine de l'utilisation des termes droite et gauche en politique remonte à la Révolution française, bien qu'il faille un certain temps avant que cette division devienne caractéristique de la politique française [3]. Le , lors du débat sur le veto royal à la Constituante, les députés opposés à cette mesure se regroupent à gauche du président du bureau (la salle n'avait pas encore la forme d'un hémicycle), tandis que les partisans du veto royal se placent à droite [4]. Toutefois, en France, c'est au début de la Troisième République et au lendemain de l' affaire Dreyfus que la distinction prend son sens actuel et devient d'usage courant [5].

Bien qu'historiquement datées et géographiquement situées, les notions de gauche et droite se répandent progressivement au cours des XIXe et XXe siècles en Europe puis à travers le monde, pour ensuite structurer la vie politique de la plupart des pays démocratiques de la planète, de manière plus durable dans les pays latins, plus circonstancielle dans les pays germaniques et anglo-saxons [5].

On notera toutefois que la Convention nationale française a aussi utilisé une autre disposition, même si l'on a continué à parler de « côté gauche » et de « côté droit ». À partir des conflits d', les «  montagnards » choisissent, dans la salle du Manège, les bancs les plus élevés à la droite du président (alors que les « patriotes » de la Constituante et de la Législative se tenaient à sa gauche) — on parle même de Crêtois en l' an III. De leur côté, les Girondins, également qualifiés de « Rolandins », de « Brissotins » ou de faction des « Hommes d'État », se placent sur les bancs à gauche du président. Enfin, le tiers parti du «  Marais », également baptisé la « Plaine », occupe les rangs inférieurs (comme les Indépendants de la Législative), entre les deux autres groupes. Cette assemblée quitte ensuite le Manège et s'installe le dans la galerie des Machines du Palais des Tuileries [6].

Other Languages
Alemannisch: Politische Linke
العربية: يسارية
مصرى: يساريه
azərbaycanca: Solçuluq
беларуская: Левыя (палітыка)
català: Esquerra
čeština: Levice
suomi: Vasemmisto
Gaeilge: Eite chlé
magyar: Baloldal
Bahasa Indonesia: Sayap kiri
íslenska: Vinstristefna
日本語: 左翼
қазақша: Солшылдар
한국어: 좌익
latviešu: Kreisa politika
македонски: Левица (политика)
മലയാളം: ഇടതുപക്ഷം
Bahasa Melayu: Politik haluan kiri
Nederlands: Links (politiek)
norsk nynorsk: Venstresida
polski: Lewica
srpskohrvatski / српскохрватски: Ljevica
Simple English: Left-wing
slovenčina: Ľavica (politika)
slovenščina: Politična levica
српски / srpski: Левица
Türkçe: Solculuk
українська: Лівиця
Tiếng Việt: Chính trị cánh tả
吴语: 左翼
中文: 左派
Bân-lâm-gú: Chó-phài
粵語: 左派