Gabrielle Louis-Carabin

Gabrielle Louis-Carabin
Image illustrative de l'article Gabrielle Louis-Carabin
Fonctions
Députée de la 2e circonscription de la Guadeloupe

(15 ans et 1 jour)
Élection 16 juin 2002
Réélection 16 juin 2007
16 juin 2012
Législature XIIe, XIIIe et XIVe
Groupe politique SRC puis SRC (apparentée)
Prédécesseur Ernest Moutoussamy ( PPDG)
Successeur Justine Bénin
Maire du Moule
En fonction depuis le
(28 ans, 8 mois et 2 jours)
Élection 12 mars 1989
Réélection 09 mars 2008
23 mars 2014
Prédécesseur Henri Beaujean ( RPR)
Conseillère générale de la Guadeloupe
élue dans le canton du Moule-1

(3 ans, 11 mois et 23 jours)
Élection 27 mars 2011
Prédécesseur Germaine Guizonne-Lacréole ( DVG)
Successeur Suppression du canton

(17 ans, 3 mois et 24 jours)
Prédécesseur Mme Manicom ( DVD)
Successeur Germaine Guizonne-Lacréole ( DVG)
Conseillère régionale de la Guadeloupe

(9 ans, 9 mois et 10 jours)
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Le Moule ( Guadeloupe)
Nationalité Française
Parti politique UMP (jusqu'en 2009)
DVG

Gabrielle Louis-Carabin, née le au Moule ( Guadeloupe), est une femme politique française.

Biographie

Elle est élue députée le , pour la XIIe législature ( 2002- 2007), dans la deuxième circonscription de la Guadeloupe. Elle est réélue députée de la même circonscription, le avec 54,87 % des suffrages.

Lors des élections municipales de la ville du Moule, le , elle est réélue au premier tour avec 77,54 % des voix.

Elle faisait partie de l' UMP jusqu'au , date à laquelle elle quitte le parti pour protester contre la nomination de Marie-Luce Penchard comme secrétaire d'État à l'Outre-mer. Seule du groupe parlementaire UMP, dont elle reste membre, elle émet un vote d'abstention (ce qui à l'Assemblée nationale est différent d'une absence de vote) lors de la déclaration de politique générale de François Fillon, le 24 novembre 2010.

Lors des élections législatives de 2012, elle est à nouveau réélue, toujours dans la deuxième circonscription de la Guadeloupe, en tant que candidate Divers gauche avec 71,75 % des voix au second tour face au candidat UMP Laurent Bernier [1]. Pour cette XIVe législature, elle siège au groupe socialiste en tant qu' apparentée. Par ailleurs, elle se rattache financièrement à Démocratie et République, un parti fondé par Jean-Louis Masson [2].

La querelle a toujours été très vive entre Gabrielle Louis-Carabin et Lucette Michaux-Chevry (sénateur-maire de Basse-Terre, ancienne ministre et mère de Marie-Luce Penchard). Les deux femmes ont depuis quelques années, multiplié les attaques. Amie personnelle de Jacques Chirac, Lucette Michaux-Chevry a toujours refusé de créer une section locale du RPR ou de l’UMP en Guadeloupe. À l’inverse, la député et maire du Moule se prévalant du soutien personnel de Nicolas Sarkozy est passée outre. Lors de ses meetings en Guadeloupe, Nicolas Sarkozy, alors président de l’UMP a dû batailler ferme et multiplier les appels à l’union et l’unité derrière lui. Depuis, les querelles entre les deux personnalités ont quelque peu diminué mais la démission de l'UMP, pour protester contre l'arrivée de la fille de Mme Michaux-Chevry comme secrétaire d'État, qu'elle considère « pire que sa mère » [3] démontre une hostilité latente.

Other Languages