Gaïa

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaïa (homonymie).
Éon et Tellus (Gaïa) entourée de quatre enfants, peut-être les saisons personnifiées, mosaïque romaine d'une villa de Sentinum, début IIIe siècle, Glyptothèque de Munich (Inv. W504)

Dans la mythologie grecque, Gaïa (du grec ancien Γαῖα / Gaîa ou Γαῖη / Gaîê), ou (du grec ancien Γῆ / Gễ, « Terre »), est une déesse primordiale identifiée à la «  Déesse mère ». Elle est l'ancêtre maternelle des races divines, mais enfante aussi de nombreuses créatures. Elle apparaît en outre comme une divinité chtonienne que l'on invoquait ou à laquelle on sacrifiait des victimes de couleur claire en même temps qu'aux autres puissances infernales, telles qu' Hadès, Perséphone, Hécate ou Nyx.

Étymologie

Le mot grec γαῖα / gaîa, formé de la racine γά / , prononcé « ga » dans le dialecte dorien, signifie « Terre » dans la Grèce Antique. Le suffixe aia vient probablement du mot avia, qui en latin veut dire la « grande-mère » [réf. nécessaire]. La dénomination du personnage est à l'origine, à l'époque moderne, du préfixe geo, qui compose les mots faisant référence à la terre, tels géographie, géologie, géométrie, etc.