Gaélique écossais

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Écossais.
Ne doit pas être confondu avec Anglais écossais ou Scots.

Gaélique écossais
Gàidhlig
PaysÉcosse, Nouvelle-Écosse, États-Unis, Australie
RégionHighlands, Hébrides, Île du Cap-Breton
Originaire deÉdimbourg, Glasgow, Highland et Écosse
Nombre de locuteursRoyaume-Uni : 57 400 (2011)[1],[2]
Canada : 1,090 (2016)[1]
Total : 60 130[1]
Environ 87 000 personnes âgées de plus de trois ans en Écosse comprennent le gaélique écossais en 2011[2].

Environ 2 000 locuteurs en Nouvelle-Écosse[3].

TypologieVSO, flexionnelle, accusative, accentuelle, à accent d'intensité
Classification par famille
Statut officiel
Régi parBòrd na Gàidhlig (organe exécutif écossais) et Scottish Qualifications Authority
Codes de langue
ISO 639-1gd
ISO 639-2gla
ISO 639-3gla
Étendueindividuelle
Typevivante
IETFgd
Linguasphere50-AAA-aa – Gàidhlig-F
50-AAA-ab – Gàidhlig-NE
50-AAA-ac – Gàidhlig-CW
WALSgae
Glottologscot1245
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

Bonn 1.

Tha gach uile dhuine air a bhreth saor agus co-ionnan ann an urram's ann an còirichean. Tha iad air am breth le reusan is le cogais agus mar sin bu chòir dhaibh a bhith beò nam measg fhein ann an spiorad bràthaireil.

Le gaélique écossais (en gaélique écossais : Gàidhlig, en anglais : Scottish Gaelic, en vieux scots : Erse [4],[5],[6],[7]) est une langue appartenant à la branche gaélique (à comparer avec le Gaeilge et le Gaelg) des langues celtiques, lesquelles se rattachent elles-mêmes à la famille des langues indo-européennes. Il est principalement parlé en Écosse dans les Highlands et les Hébrides. Il est également pratiqué par quelques communautés de Nouvelle-Écosse au Canada, surtout dans l'île du Cap-Breton, du fait de l'émigration de paysans écossais expulsés par de grands propriétaires terriens au XIXe siècle ; cette forme de la langue est devenue le gaélique canadien.

En tant que langue traditionnelle des Gaels, ou Scots (les Celtes venus d'Irlande qui peuplèrent le nord-ouest des îles Britanniques vers le Ve siècle)[8],[9], le gaélique occupe une place importante dans la culture traditionnelle écossaise : il constitue la langue historique de la majeure partie de l'Écosse actuelle. À ce titre, il est célébré chaque année, à l'occasion du « Mòd Nàiseanta Rìoghail » de la « Comunn Gàidhealach » (Assemblée nationale royale de la Société des Highlands).

Néanmoins, il ne faut pas confondre le gaélique écossais avec le scots, langue germanique, formée à partir du vieil anglais parlé en Northumbrie. Le scots est également reconnu comme langue régionale de l'Écosse.

Other Languages
Afrikaans: Skots-Gaelies
azərbaycanca: Şotland kelt dili
Boarisch: Gälisch
беларуская (тарашкевіца)‎: Шатляндзкая мова (кельцкая)
brezhoneg: Gouezeleg Skos
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Sŭ-gáik-làng Gael-ngṳ̄
Zazaki: İskoçki
Esperanto: Skotgaela lingvo
eesti: Gaeli keel
suomi: Gaeli
Nordfriisk: Skots-gälik
Gàidhlig: Gàidhlig
客家語/Hak-kâ-ngî: Scotland Gael-ngî
Bahasa Indonesia: Bahasa Gaelik Skotlandia
íslenska: Skosk gelíska
kernowek: Albanek
Кыргызча: Шотланд тили
Lingua Franca Nova: Gailica (lingua)
Limburgs: Sjots Gaelic
lumbaart: Lengua scuzzesa
македонски: Шкотски јазик
مازِرونی: گالیک
Nedersaksies: Schots-Gaols
Nederlands: Schots-Gaelisch
norsk nynorsk: Skotsk-gælisk
Nouormand: Êcôssais
پنجابی: سکاٹ گیلک
Runa Simi: Iskut kilta simi
davvisámegiella: Gaelagiella
srpskohrvatski / српскохрватски: Škotski gelski jezik
Simple English: Scottish Gaelic language
slovenčina: Škótska gaelčina
slovenščina: Škotska gelščina
Seeltersk: Skottisk Gälisk
татарча/tatarça: Шотланд (гэль) теле
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: شوتلاندىيە گائېل تىلى
Tiếng Việt: Tiếng Gael Scotland
West-Vlams: Schots Gaelic
walon: Escôswès
Bân-lâm-gú: So͘-kat-lân Gael-gí