Géométrie

Traditionnellement, la géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures du plan et de l' espace ( géométrie euclidienne).

Depuis la fin du XVIIIe siècle, la géométrie étudie également les figures appartenant à d'autres types d'espaces ( géométrie projective, géométrie non euclidienne, par exemple).

Enfin, depuis le début du XXe siècle, certaines méthodes d'étude de figures de ces espaces se sont transformées en branches autonomes des mathématiques : topologie, géométrie différentielle, et géométrie algébrique, par exemple.

Si on veut englober toutes ces acceptions, il est difficile de définir ce qu'est, aujourd'hui, la géométrie. C'est que l'unité des diverses branches de la « géométrie contemporaine » réside plus dans des origines historiques que dans une quelconque communauté de méthodes ou d'objets.

Obtention de la section conique par la projection de deux sphères de diamètres distincts (voir le théorème de Dandelin).

Étymologie

Le terme géométrie dérive du grec de γεωμέτρης (geômetrês) qui signifie « géomètre, arpenteur » et vient de γῆ () « terre » et μέτρον (métron) « mesure ». Ce serait donc « la science de la mesure du terrain ».