Géographie de la Chine

Géographie de la Chine
carte : Géographie de la Chine
Continent Asie
Région Asie de l'Est
Coordonnées 35° 00' N 105° 00' E
Superficie
Côtes 14 500 km
Frontières Total 22 143 km :
Mongolie 4 673 km, Russie 3 645 km, Inde 3 380 km, Birmanie 2 185 km, Kazakhstan 1 533 km, Corée du Nord 1 416 km, Viêt Nam 1 281 km, Népal 1 236 km, Kirghizistan 858 km, Pakistan 523 km, Bhoutan 470 km, Laos 423 km, Tadjikistan 414 km, Afghanistan 76 km
Altitude maximale 8848 m ( Mont Everest)
Altitude minimale – 155 m ( Lac Aiding)
Plus long cours d’eau Yangzi Jiang
Plus importante étendue d’eau Lac Qinghai

La géographie de la Chine ( chinois simplifié : 中国地理)est à la fois marquée par des contraintes naturelles, une histoire ancienne, un système politique particulier et une récente ouverture sur le monde. La Chine est le troisième pays le plus vaste du monde. Avec plus de 5 000 km d’une frontière à l’autre, la Chine présente des paysages très variés. La moitié orientale du pays est composée de plaines fertiles, de montagnes, de déserts et de steppes. La moitié occidentale est occupée par des dépressions, des plateaux vallonnés et des massifs.

Relief

Le relief de la Chine est d’une grande diversité. Mais il est avant tout marqué par la montagne : 40 % du territoire chinois se trouve au-dessus de 2 000 mètres d'altitude [1]. Les géographes distinguent en général trois grands ensembles, disposés en espalier, avec un gradient d'altitude décroissant de l'ouest vers l'est. Un escarpement continental, qui court du Grand Khingan au plateau Yunnan-Guizhou en passant par les monts Taihang, sépare les plateaux arides du nord et de l’ouest des plaines fertiles de l’est, où se concentre la grande majorité de la population et de l’agriculture intensive.

La Chine occidentale : montagnes, hauts plateaux et bassins

Carte des reliefs

Les montagnes chinoises sont parmi les plus hautes d’Asie et du monde. Les principaux fleuves du pays y prennent leur source. L' Himalaya sépare le monde chinois (au nord) du monde indien (au sud). La chaîne culmine à 8 848 mètres à l' Everest, situé à la frontière sino-népalaise. Derrière l'Himalaya, en allant vers le nord, on trouve le plateau tibétain, encadré par le Karakoram et les monts Kunlun. Ces derniers se séparent en plusieurs branches au fur et à mesure que l’on part vers l’est depuis le Pamir. Les branches septentrionales, l’ Altyn-Tagh et le Qilian Shan, forment le bord du plateau tibétain et contournent le bassin du Qaidam, une région sablonneuse et marécageuse contenant plusieurs lacs salés. La branche sud des monts Kunlun sépare les bassins collecteurs du fleuve Jaune et celui du Yangzi Jiang. Le nord-ouest de la Chine est occupé par deux bassins désertiques séparés par la chaîne du Tian Shan : au sud, le bassin du Tarim, le plus grand du pays, riche en charbon, pétrole et minerai et la Dzoungarie au nord. Enfin, la frontière avec la Mongolie est marquée par la chaîne de l’ Altaï et le désert de Gobi, qui s'étend au nord des monts Qinling. Le corridor du Gansu, à l’ouest du coude du Huang He, fut une voie de communication importante avec l’ Asie centrale.

La diversité du centre

Paysage montagneux du Yunnan

Le centre de la Chine est en moyenne moins élevé que les régions occidentales du pays. Le relief se compose de moyennes montagnes, de plateaux, de collines et de bassins. Mais on peut distinguer plusieurs sous-ensembles souvent compartimentés.

Au nord de la Grande Muraille se trouve le plateau de Mongolie à une altitude moyenne de 1 000 mètres ; il est traversé d’est en ouest par les monts Yin à 1 400 mètres d'altitude environ. Au sud se trouve le plus grand plateau de lœss au monde, couvrant une surface de 600 000 km2 à cheval sur les provinces de Shaanxi, Gansu et Shanxi, ainsi qu’une partie de la région autonome de Ningxia.

Au sud du Qinling se trouvent les régions densément peuplées et fortement industrialisées des plaines du Yangzi Jiang ainsi que, en amont, le bassin du Sichuan.

Secondaire au Qinling en tant que frontière intérieure, la chaîne du Nanling est la plus méridionale des chaînes traversant le pays d’est en ouest. Au sud du Nanling, le climat tropical permet deux récoltes de riz annuelles. Au sud se trouve le bassin de la rivière des Perles. À l’ouest, le plateau Yunnan-Guizhou s’élève en deux étapes, atteignant respectivement 1 200 et 1 800 mètres d’altitude, en direction des montagnes escarpées marquant la limite orientale du plateau tibétain.

Le sud de cet ensemble est davantage marqué par l'altitude : le Yunnan se distingue par son relief karstique et ses vallées encaissées.

L'est des faibles altitudes

Mis à part les moyennes montagnes du sud-est ( Fujian), les régions littorales sont constituées de plaines et de collines de faible altitude propices à l'agriculture et aux fortes densités humaines. C'est dans cette région que les trois grands fleuves chinois se jettent dans la mer, en formant des deltas. La côte méridionale est davantage découpée que celle du nord.

Other Languages