Géographie de Taïwan

Géographie de Taïwan
carte : Géographie de Taïwan
ContinentAsie
RégionAsie de l'Est
Coordonnées23° 46′ 00″ N, 121° 00′ 00″ E
Superficie
Côtes1 566,3 km
Frontières0 km
Altitude maximale3 952 m (Yu Shan)
Altitude minimale0 m (Mer de Chine méridionale)

La géographie de Taïwan (la République de Chine) pose la triple question de la géographie physique, de la géographie biologique et agricole, et de la géographie humaine (populations, infrastructures).

La géographie physique de Taïwan se démarque par une chaîne montagneuse jeune et aiguë (jusqu'à 3 997m), orientée nord-nord-est/sud-sud-ouest, et située dans l'est de l'île, tandis que le tiers ouest est une petite plaine nord/sud traversée d'ouest en est par de nombreux petites ruisseaux et fleuves.

La géographie végétale est dominée par la riziculture et les cultures maraîchères dans la plaine ouest, tandis que les premiers flancs de montagnes sont plus favorables à la cultures d'arbustes et de fruitiers : théiers, pommiers, pêchers, etc., l'altitude fournissant par ailleurs des températures favorables à la culture de variétés tempérées. Les flancs plus abrupts et le massif montagneux de l'est restent le domaine de forêts étagées sauvages, mais parfois exploitées.

La géographie humaine suit ces deux géographies précédentes. Les 23 millions de Taïwanais occupent majoritairement la plaine ouest, largement urbanisée en une quasi mégalopole d'une densité de plus de 1 000 hab/km2. Cet espace est polarisé par Taipei (台北, py : Táibĕi, 2 millions d'hab.) et son bassin urbanisé ; par Kaohsiung (高雄, py : Gāoxióng, 1 million d'hab.) au sud-sud-ouest de l'île ; et par le complexe Taichung-Changhua (台中, py : Táizhōng ; 彰化, py: Zhānghuà, environ 1 million d'hab.). Cette plaine humaine est principalement traversée par des routes nord-sud, notamment deux autoroutes, et une ligne de trains à grande vitesse Taipei-Kaoshiung. Une seconde ligne ferroviaire plus ancienne fait le tour de l'île, tandis que quelques routes tortueuses traversent du sud-ouest au nord-est la chaîne montagneuse afin de joindre plus directement la côte Pacifique isolée. Taïwan se signale également par le dynamisme de ses ports, notamment le port de Kaohsiung et celui de Keelung (py : Jilong).

Au niveau planétaire, cette Ilha Formosa (« Belle Ile », nom donné par les Portugais, mais faisant également référence au Pape Formose, ex-évêque de Porto)[réf. nécessaire], est une île ovale de 370 km du nord au sud et environ 140 km d'ouest en est, située à l'est de la Chine, dans l'océan Pacifique. Elle est également considérée comme la continuité géologique de l'archipel japonais. L’île de Taïwan est située en zone de forte activité sismique, elle est également soumise au passage de typhons[1] et des moussons.

Contexte général

Vers l'an 2000, des « Trois Dragons » Taïwan était le premier par sa puissance, devant la Corée du Sud et Singapour. Il était devenu le 12e exportateur mondial, le 3e possesseur de devises, le 2e investisseur de la façade asiatique et le 6e investisseur du monde. Mais il subit deux handicaps majeurs :

  • L’exiguïté du territoire avec moins de 36 000 km2. Une île au 2/3 montagneuse, avec son sommet culminant à 3 952 m, le Yu Shan, situé à environ 50 km de la mer.
  • Taïwan subit un isolement diplomatique depuis son éviction de l’ONU en 1971 selon la volonté conjointe de la République populaire de Chine et des États-Unis.