Génitif

En linguistique, le génitif est un cas grammatical utilisé pour marquer un complément de nom. Il exprime notamment la possession dans de nombreuses langues (voir possessif (cas)).

Il peut être formé en changeant la terminaison du nom du possesseur (comme en latin), en ajoutant une lettre à la fin de ce nom (comme en anglais et en néerlandais), en modifiant l'article défini (comme en allemand) ou en utilisant une préposition qui marque la possession (comme en français). Il faut entendre cette notion de « possession » au sens large, puisqu'elle inclut généralement la relation de partie au tout : Mary's house et Mary's leg (la maison de Marie / la jambe de Marie) ne réfèrent pas au même type de relation ; ainsi que les relations parentales (Mary's mother = la mère de Marie).

Il peut aussi, comme dans les langues slaves, par exemple, prendre un sens de partitif (p.ex.: выпить стакaн воды, boire un verre d'eau). Cela provient du fait que les nombres fonctionnent (ou ont fonctionné à un moment) comme des noms (cf. "une douzaine d'œufs").

En allemand

Le génitif allemand peut être postposé ou antéposé (placé après ou avant le nom auquel il se rapporte). Dans ce dernier cas, il se substitue alors à l'article défini, et on parle de génitif saxon.

Article connexe : Déclinaisons allemandes.

Génitif « ordinaire »

La marque forte du génitif est -(e)s au masculin et au neutre singulier et -(e)r au féminin singulier et au pluriel.

L'article défini au génitif est :

  • des au masculin et au neutre singulier ;
  • der au féminin singulier et au pluriel.

L'article indéfini au génitif est :

  • (k)eines au masculin et au neutre singulier ;
  • (k)einer au féminin singulier ;
  • keiner au pluriel.

Le génitif se marque également sur le substantif au masculin et au neutre singulier :

  • pour les substantifs à déclinaison forte, par la désinence -(e)s : der Vater, das Kind font des Vaters, des Kindes  ;
  • pour les substantifs à déclinaison faible, par l'habituelle désinence -(e)n : der Prinz, der Herr font des Prinzen, des Herrn  ;
  • pour les substantifs à déclinaison mixte, par la désinence -(e)ns : der Name, das Herz font des Namens, des Herzens .

Dans un groupe nominal au génitif, comme aux autres cas, l'adjectif prend la marque faible en présence de l'article, qui, au génitif, est toujours marqué. En revanche, contrairement aux autres cas, il ne prend la marque forte en l'absence d'article que lorsque le substantif ne porte pas la marque : ainsi, on dira guter Gesellschaft (de bonne société) mais guten Geschmacks (de bon goût).

Ces règles connaissent certaines exceptions :

  • certains noms finissant par -s (surtout les noms masculins se terminant par ismus) sont invariables au génitif singulier : der Kapitalismus, der Kommunismus, der Kolonialismus font des Kapitalismus, des Kommunismus, des Kolonialismus ;
  • les noms propres ne prennent pas la marque -(e)s lorsqu'ils sont précédés de l'article défini ; ils la prennent en revanche s'ils sont employés sans article. Par exemple, l'histoire de France se dira Die Geschichte Frankreichs

mais l'histoire de la France moderne se dira Die Geschichte des modernen Frankreich (sans -s) ; de même la vie de Mozart se dira indifféremment das Leben Mozarts ou das Leben des Mozart (sans le s)

Génitif saxon

Il se forme de manière analogue au génitif ordinaire pour les noms communs ou les noms propres employés avec l'article. Pour les noms propres employés sans article, il se forme, à tous les genres, même au féminin, par l'adjonction d'un -(e)s.

Il est antéposé et se substitue à l'article (défini) du nom qu'il détermine.

Très utilisé en langue poétique, il ne s'emploie plus en langue courante que pour les noms propres sans article.

Par ailleurs, pour ces noms, le génitif formé par l'adjonction de la marque -(e)s peut également, contrairement à l'anglais par exemple, être postposé. Ainsi l'expression : le chien d'Anne peut se dire : - Annas Hund : génitif saxon (en allemand, il n'y pas d'apostrophe, et il n'y pas s'article défini devant le nom déterminé) ou - der Hund Annas.

Other Languages
Afrikaans: Genitief
Alemannisch: Genitiv
aragonés: Chenitivo
العربية: إضافة (لغة)
azərbaycanca: Yiyəlik hal
беларуская: Родны склон
беларуская (тарашкевіца)‎: Родны склон
български: Родителен падеж
català: Cas genitiu
čeština: Genitiv
kaszëbsczi: Rodzôcz
dansk: Genitiv
Deutsch: Genitiv
dolnoserbski: Genitiw
Ελληνικά: Γενική
English: Genitive case
Esperanto: Genitivo
español: Caso genitivo
euskara: Genitibo
فارسی: اضافه
suomi: Genetiivi
galego: Xenitivo
hrvatski: Genitiv
hornjoserbsce: Genitiw
íslenska: Eignarfall
italiano: Genitivo
日本語: 属格
Basa Jawa: Kasus génitif
한국어: 속격
Latina: Genetivus
Limburgs: Genitief
lietuvių: Kilmininkas
latviešu: Ģenitīvs
македонски: Генитив
Mirandés: Causo genitibo
Nedersaksies: Genitief
Nederlands: Genitief
norsk nynorsk: Genitiv
norsk: Genitiv
português: Caso genitivo
română: Cazul genitiv
srpskohrvatski / српскохрватски: Genitiv
Simple English: Genitive case
slovenčina: Genitív
српски / srpski: Генитив
svenska: Genitiv
Türkçe: Genitif
українська: Родовий відмінок
vèneto: Genitivo
中文: 属格