Frontière linguistique bretonne

  • en couleur, la répartition des différents dialectes de la langue bretonne. en gris, zone actuelle de langue gallèse. mais le français est la langue majoritaire des habitants dans les deux zones

    la frontière linguistique bretonne est la frontière linguistique entre la bretagne de langue bretonne et la bretagne de langue gallèse. l'existence de cette frontière linguistique a conduit à différencier la basse-bretagne bretonnante de la haute-bretagne romane.

    l'extension orientale de la bretagne de langue bretonne, au ixe siècle, est située aux portes de nantes et de rennes. le breton a reculé inexorablement au profit du gallo, se déplaçant progressivement vers l'ouest le long d'une ligne binic-guérande. la frontière peut actuellement être tracée le long d'une ligne allant de plouha à rhuys. l'unification linguistique de la france, achevée au sortir de la deuxième guerre mondiale, a rendu quelque peu caduc l'aspect linguistique de la distinction entre haute et basse-bretagne, bien que de nombreuses personnes la considèrent encore valide sur le plan culturel plus général.

  • frontière entre haute et basse-bretagne
  • Étapes du glissement de la frontière
  • la rupture entre villes, côtes et campagne
  • explications du glissement de la frontière
  • notes et références
  • voir aussi
  • documentation

En couleur, la répartition des différents dialectes de la langue bretonne. En gris, zone actuelle de langue gallèse. Mais le français est la langue majoritaire des habitants dans les deux zones

La frontière linguistique bretonne est la frontière linguistique entre la Bretagne de langue bretonne et la Bretagne de langue gallèse. L'existence de cette frontière linguistique a conduit à différencier la Basse-Bretagne bretonnante de la Haute-Bretagne romane.

L'extension orientale de la Bretagne de langue bretonne, au IXe siècle, est située aux portes de Nantes et de Rennes. Le breton a reculé inexorablement au profit du gallo, se déplaçant progressivement vers l'Ouest le long d'une ligne Binic-Guérande. La frontière peut actuellement être tracée le long d'une ligne allant de Plouha à Rhuys. L'unification linguistique de la France, achevée au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, a rendu quelque peu caduc l'aspect linguistique de la distinction entre Haute et Basse-Bretagne, bien que de nombreuses personnes la considèrent encore valide sur le plan culturel plus général.

Other Languages