Freenet

Freenet

Page d'accueil de FProxy (Freenet 0.7).
Page d'accueil de FProxy (Freenet 0.7).

Développeur Ian Clarke  (en), puis collectif [1].
Première version mars 2000
Dernière version 0.7.5 build 1472 () [2] Voir et modifier les données sur Wikidata
Version avancée Build 1473-pre1 () [3] Voir et modifier les données sur Wikidata
État du projet Actif
Écrit en Java
Environnement indépendant
Langues Multilingue
Type Client P2P
Politique de distribution Gratuit, Libre
Licence GNU GPL
Site web freenetproject.org

Freenet est un réseau informatique anonyme et distribué construit sur l' Internet. Il vise à permettre une liberté d'expression et d'information totale fondée sur la sécurité de l' anonymat, et permet donc à chacun de lire comme de publier du contenu. Il offre la plupart des services actuels d' Internet ( courriel, Web, forums, etc.).

Freenet a été créé par suite d'une inquiétude croissante à propos des libertés sur internet. Cette citation de Mike Godwin datant de 1996 résume cette inquiétude : « Je suis tout le temps soucieux au sujet de mon enfant et d'Internet, bien qu'elle soit encore trop jeune pour se connecter. Voilà ce qui m'inquiète. Je redoute que dans 10 ou 15 ans elle vienne me voir et me demande : “Papa, où étais-tu quand ils ont supprimé la liberté de la presse sur Internet ?” » [4]

Principe de fonctionnement

Freenet est un espace de stockage partagé et distribué, comparable par exemple aux tables de hachage distribuées des clients BitTorrent, le grand avantage étant que les données sont stockées sous forme chiffrée. Contrairement à BitTorrent où on choisit spécifiquement de partager certains fichiers, Freenet va commencer par relayer des données, et en stocker une partie. De cette manière, les données les plus populaires sont aussi les plus redondantes, un excellent moyen de résister à la censure.

Le fait de stocker — et de faire transiter — les données sous forme de blocs chiffrés permet un déni plausible puisque, lorsqu'on ne possède pas la clé pour déchiffrer le contenu, on ne peut identifier ce qui est stocké ou relayé par le nœud.

De par sa conception, Freenet permet d'exploiter une topologie de type Mixnet c'est-à-dire combinant un réseau pair à pair de type " DarkNet" (dans lequel tous les pairs sont des personnes de confiance) et "OpenNet" ("réseau ouvert", dans lequel des pairs peuvent être des inconnus).

La conception acentrée (car sous forme d' architecture distribuée) du réseau interdit à quiconque — même à ses concepteurs — d’interrompre son fonctionnement.