Franz Brentano

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brentano.
Franz Brentano
Franz Brentano portrait.jpg
Naissance

Marienberg
Décès
(à 79 ans)
Zurich
Nationalité
Formation
École/tradition
Principaux intérêts
Idées remarquables
Œuvres principales
De la signification multiple de l'étant chez Aristote, Psychologie du point de vue empirique
Influencé par
A influencé
Père
Christian Brentano ( en) Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Emilie Brentano ( d) Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Parentèle
Adolf Lieben (beau-frère)
Richard Lieben ( d) (beau-frère) Voir et modifier les données sur Wikidata

Franz Clemens Brentano (né le à Marienberg près de Boppard le long du Rhin ; mort le à Zurich) est un philosophe et psychologue catholique allemand, puis autrichien. Il est surtout connu pour sa remise au premier plan du concept médiéval d' intentionnalité, qu'il tire notamment de l'interprétation d' Aristote par Thomas d'Aquin et les philosophes médiévaux. Il tenta à partir de ce concept de fonder la psychologie comme science positive et empirique, s'interrogea sur l'immortalité de l'âme et développa une métaphysique de type réaliste.

Professeur de philosophie à l'université de Vienne, il quitta ses fonctions en 1880 pour s'adonner à l'enseignement libre. Sa chaire universitaire fut ensuite occupée par Ernst Mach. Brentano fut notamment le professeur de Edmund Husserl et de Sigmund Freud [1]. Il eut d'autres étudiants qui essayèrent, outre Husserl, de développer sa théorie de l' intentionnalité : Kazimierz Twardowski, Alexius Meinong, etc. Il est cité pour avoir, avec sa dissertation De la signification multiple de l'étant chez Aristote (1862), éveillé chez le jeune philosophe Martin Heidegger, qui l'avait reçu en cadeau dès 1908, son intérêt pour la question du sens de l'Être.

Franz Brentano était le neveu du poète et romancier allemand Clemens Brentano et de sa sœur Bettina von Arnim. Son frère fut l'économiste et réformateur social Lujo Brentano.

Bibliographie originale

  • Zukunft der Philosophie, éd. Meinner, Hölder, Vienne, 1893,
  • Von der mannigfachen Bedeutung des Seienden nach Aristoteles ( 1862)
  • Psychologie des Aristoteles, insbesondere seine Lehre vom nous poietikos, Mainz ( 1867)
  • Psychologie vom empirischen Standpunkt ( 1874)
  • Vom Ursprung sittlicher Erkenntnis, Leipzig, Duncker & Humblot, ( 1889)
  • Wahrheit und Evidenz, éd. O. Kraus, Leipzig, Meiner, 1930, réimpr. Hamburg, Meiner, 1974.
  • Von der Klassifikation der psychischen Phänomene, Leipzig, Duncker & Humbol, 1911
Other Languages
български: Франц Брентано
čeština: Franz Brentano
Esperanto: Franz Brentano
español: Franz Brentano
íslenska: Franz Brentano
italiano: Franz Brentano
Nederlands: Franz Brentano
português: Franz Brentano
română: Franz Brentano
slovenčina: Franz Brentano
slovenščina: Franz Brentano
Türkçe: Franz Brentano
українська: Франц Брентано
Tiếng Việt: Franz Brentano