Francique mosellan

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Francique.
Aire d'extension actuelle du francique mosellan (où le francique luxembourgeois est inclus).

Le francique mosellan (Moselfränkisch) est un dialecte germanique. Il est parlé en Lorraine frontalière [1] dans le pays de Nied, vers Boulay [2], Bouzonville et Faulquemont. Ainsi qu'en Allemagne le long de la Moselle et du Rhin moyen. Le terme « mosellan » fait donc ici référence à la rivière franco-allemande et non au département [3].

Pour les habitants situés de part et d'autre de la frontière franco-allemande, il constitue un ciment culturel qui a survécu aux turbulences de l'histoire [4].

Situation géographique

Situation des principaux dialectes en Moselle, le Francique Mosellan est dans la région de Boulay-Moselle.

À l'est, le francique mosellan est voisin du francique rhénan ( francique rhénan lorrain, francique palatin, hessois). En Lorraine, la limite orientale du domaine dialectal du francique mosellan correspond à peu près à la ligne de partage des eaux entre le bassin de la Nied (où on parle le francique mosellan) et celui des autres affluents de la Sarre (où on parle le francique rhénan lorrain). Cette limite correspond à   (de) ( mutation consonantique en finale).

À l'ouest, le francique mosellan est voisin du francique luxembourgeois (certaines classifications considèrent le luxembourgeois comme une variante du francique mosellan). En Lorraine, la limite occidentale du domaine dialectal du francique mosellan correspond à peu près à la ligne de partage des eaux entre le bassin de la Nied (où on parle le francique mosellan) et celui de la Moselle. Cette limite correspond à l'isoglosse op/of (mutation consonantique en finale).

Au sud, le francique mosellan est voisin du parler roman lorrain. Au nord, il est limité par le francique ripuaire (→ Bönnsch).