Françoise Duparc

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duparc.
Françoise Duparc
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
Marseille Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Peintre, portraitiste Voir et modifier les données sur Wikidata

Françoise Duparc, née à Murcie ( Espagne) le , et morte à Marseille le , est une artiste peintre française, active à Marseille après avoir parcouru l' Europe.

Biographie

Antoine Duparc, le père Françoise Duparc, sculpteur marseillais réputé, s'est établi à Murcie et est marié avec Gabrielle Negrela [1], de nationalité espagnole. Elle a pour parrain le gouverneur de cette cité. La famille étant rentrée à Marseille en 1730, Françoise Duparc est initiée à la peinture par son père et fait son apprentissage dans l'atelier de Jean-Baptiste van Loo à Aix-en-Provence de 1742 à 1745.

Il est assez difficile de suivre son parcours car elle travaille dans différentes villes d'Europe : Paris, Londres où elle participe à deux salons en 1763 et 1766, et Breslau où elle retrouve une de ses sœurs, Claire.

Vers 1771, elle rentre à Marseille où elle est reçue à l' Académie de Marseille en 1776. Elle meurt peu après, le . Son inventaire après décès fait état de quarante et un tableaux qui n'ont pas été retrouvés à l'exception des quatre toiles léguées par l'artiste à la ville de Marseille, actuellement conservées au musée des beaux-arts de cette ville. Ces tableaux (Jeune Femme à l'ouvrage ; dite autrefois La Tricoteuse, La Marchande de tisane ; dite autrefois La Laitière, La Vieille et L'Homme à la besace), dont le style reprend aimablement le réalisme humble des frères Le Nain, s'inscrivent dans la lignée des petits métiers des Cris de Paris dessinés par Edmé Bouchardon, largement diffusés par la gravure à partir de 1738 [2].

Other Languages