François Fillon

Page d'aide sur les redirections « Fillon » redirige ici. Pour les autres significations, voir Fillon (homonymie).
Icône de paronymieCet article possède un paronyme ; voir : François Villon.
François Fillon
François Fillon en 2010.
François Fillon en 2010.
Fonctions
Député français

(5 ans)
Élection17 juin 2012
Circonscription2e de Paris
LégislatureXIVe
Groupe politiqueR-UMP, UMP puis LR
PrédécesseurJean Tiberi
SuccesseurGilles Le Gendre
Président du groupe Rassemblement-
UMP
à l'Assemblée nationale

(1 mois et 20 jours)
PrédécesseurCréation du groupe
SuccesseurDissolution du groupe
Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

(2 mois et 17 jours)
PrésidentNicolas Sarkozy
GouvernementFrançois Fillon III
PrédécesseurNathalie Kosciusko-Morizet
SuccesseurNicole Bricq
Premier ministre français

(4 ans, 11 mois et 23 jours)
PrésidentNicolas Sarkozy
GouvernementFrançois Fillon I, II et III
LégislatureXIIIe
CoalitionMajorité présidentielle
UMP - NC - RAD - LGM - MPF - CPNT
PrédécesseurDominique de Villepin
SuccesseurJean-Marc Ayrault
Sénateur de la Sarthe

(1 an, 8 mois et 30 jours)
Élection26 septembre 2004
PrédécesseurJacques Chaumont
SuccesseurJean-Pierre Chauveau
Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

(1 an et 2 mois)
PrésidentJacques Chirac
GouvernementJean-Pierre Raffarin III
PrédécesseurLuc Ferry (Éducation nationale et Recherche)
François Loos (Enseignement supérieur, ministre délégué)
SuccesseurGilles de Robien
Ministre des Affaires sociales, du Travail
et de la Solidarité

(1 an, 10 mois et 23 jours)
PrésidentJacques Chirac
GouvernementJean-Pierre Raffarin I et II
PrédécesseurÉlisabeth Guigou
SuccesseurJean-Louis Borloo
Président du conseil régional
des Pays de la Loire

(4 ans, 1 mois et 26 jours)
PrédécesseurOlivier Guichard
SuccesseurJean-Luc Harousseau
Ministre délégué à la Poste,
aux Télécommunications et à l'Espace

(1 an, 6 mois et 26 jours)
PrésidentJacques Chirac
GouvernementAlain Juppé II
PrédécesseurLui-même (ministre)
SuccesseurChristian Pierret
Ministre des Technologies
de l'Information
et de la Poste

(5 mois et 20 jours)
PrésidentJacques Chirac
GouvernementAlain Juppé I
PrédécesseurJosé Rossi
SuccesseurFranck Borotra
Ministre de l'Enseignement supérieur
et de la Recherche

(2 ans, 1 mois et 11 jours)
PrésidentFrançois Mitterrand
GouvernementÉdouard Balladur
PrédécesseurJacques Valade (Enseignement supérieur, ministre délégué, indirectement)
Hubert Curien
(Recherche)
SuccesseurFrançois Bayrou
Président du conseil général de la Sarthe

(5 ans et 11 mois)
PrédécesseurMichel d'Aillières
SuccesseurRoland du Luart
Président de la commission de la Défense
de l'Assemblée nationale

(2 ans, 1 mois et 6 jours)
LégislatureVIIIe
CoalitionLouis Darinot
SuccesseurJean-Michel Boucheron
Député français

(29 jours)
Réélection10 juin 2007
Circonscription4e de la Sarthe
LégislatureXIIIe
Groupe politiqueUMP
PrédécesseurMarc Joulaud
SuccesseurMarc Joulaud

(5 ans, 1 mois et 18 jours)
Réélection1er juin 1997
Circonscription4e de la Sarthe
LégislatureXIe et XIIe
Groupe politiqueRPR
PrédécesseurPierre Lefebvre
SuccesseurMarc Joulaud

(11 ans, 9 mois et 29 jours)
Élection14 juin 1981
Réélection
Circonscription1981-1986 : 4e de la Sarthe
1986-1988 : Sarthe
1988-1993 : 4e de la Sarthe
LégislatureVIIe, VIIIe, IXe et Xe
Groupe politiqueRPR
PrédécesseurRené Pailler
SuccesseurPierre Lefebvre
Conseiller général de la Sarthe

(17 ans, 1 mois et 26 jours)
Élection
Réélection
Circonscriptioncanton de Sablé-sur-Sarthe
PrésidentMichel d'Aillières
Lui-même
PrédécesseurJoël Le Theule
SuccesseurPierre Touchard
Biographie
Nom de naissanceFrançois Charles Amand Fillon[N 1]
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissanceLe Mans, Sarthe, France
Nationalitéfrançaise
Parti politiqueRPR, UMP puis LR
MèreAnne Fillon
FratrieDominique Fillon
Pierre Fillon
ConjointPenelope Kathryn Clarke
Diplômé deUniversité du Maine
Université Paris-Descartes

Signature de François Fillon

François Fillon
Premiers ministres français

François Fillon (prononcé [fʀɑ̃ˈswafiˈjɔ̃]), né le au Mans (Sarthe), est un homme d'État français, Premier ministre de 2007 à 2012 et candidat à l'élection présidentielle de 2017.

Membre du Rassemblement pour la République (RPR), il entre en politique en tant qu'assistant parlementaire du député Joël Le Theule, dont il reprend le fief électoral dans la Sarthe. Entre 1981 et 2007, il exerce les mandats de député, de maire de Sablé-sur-Sarthe, de président du conseil général, de président du conseil régional des Pays de la Loire et de sénateur. Dans les années 1980 et 1990, il est proche de Philippe Séguin et du gaullisme social.

Il est ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement d'Édouard Balladur (1993-1995), puis ministre des Technologies de l'Information et de la Poste (1995) et ministre délégué chargé de la Poste, des Télécommunications et de l'Espace (1995-1997) dans les deux gouvernements d'Alain Juppé.

En 2002, il rejoint l'Union pour un mouvement populaire (UMP) et se confier le ministère des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité, où il accomplit des réformes structurelles sur la durée du travail et sur les retraites. En 2004, il devient ministre de l'Éducation nationale et « numéro deux du gouvernement ». L'année suivante, après avoir fait voter la loi Fillon pour l'éducation, il quitte le gouvernement.

À la suite de la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle de 2007, il est nommé Premier ministre. Il exerce un rôle politique moindre que ses prédécesseurs. Conduisant trois gouvernements, il est l'unique chef de gouvernement du quinquennat et le deuxième Premier ministre – après Georges Pompidou – dans l'ordre de durée de présence en continu à Matignon sous la Cinquième République.

Après avoir été élu député à Paris, il est candidat à la présidence de l'UMP au congrès de l'UMP de 2012, dont il conteste les résultats qui le donnent perdant face à Jean-François Copé. Après plusieurs mois de conflit, il finit par conclure un accord avec Copé.

Lors de la primaire présidentielle de la droite et du centre de 2016, il l'emporte face aux favoris, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, en défendant un programme libéral-conservateur et une image de probité. Alors qu'il est devenu le favori de l'élection présidentielle de 2017, sa campagne est mise en question par des révélations de la presse, puis des poursuites judiciaires l'impliquant avec son épouse, Penelope. Il termine en troisième position du premier tour, avec 20,01 % des voix, ce qui empêche la droite d'être présente au second tour d'une élection présidentielle pour la première fois sous la Cinquième République.

Il se tient depuis en retrait de la vie politique.

Sommaire

Other Languages
Afrikaans: François Fillon
Alemannisch: François Fillon
العربية: فرنسوا فيون
asturianu: François Fillon
azərbaycanca: Fransua Fiyon
беларуская: Франсуа Фіён
беларуская (тарашкевіца)‎: Франсуа Фіён
български: Франсоа Фийон
brezhoneg: François Fillon
čeština: François Fillon
Esperanto: François Fillon
Bahasa Indonesia: François Fillon
Interlingue: François Fillon
Lëtzebuergesch: François Fillon
lietuvių: François Fillon
latviešu: Fransuā Fijons
македонски: Франсоа Фијон
Bahasa Melayu: François Fillon
Plattdüütsch: François Fillon
Nederlands: François Fillon
norsk nynorsk: François Fillon
português: François Fillon
srpskohrvatski / српскохрватски: François Fillon
Simple English: François Fillon
slovenčina: François Fillon
српски / srpski: Франсоа Фијон
українська: Франсуа Фійон
Tiếng Việt: François Fillon