François-Adrien Boieldieu

François-Adrien Boieldieu[1], né le à Rouen (paroisse Saint-Pierre-du-Châtel) et mort le à Varennes-Jarcy, est un compositeur français.

Artiste né sous l'Ancien Régime, Boieldieu fit ses armes pendant la Terreur, acquit la célébrité durant le Consulat et l'Empire, fut honoré par les Bourbons, puis ruiné par la Révolution de Juillet. Il demeure le principal compositeur français d'opéras du premier quart du XIXe siècle.

Other Languages