Frédéric Kuhlmann

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kuhlmann.
Frédéric Kuhlmann
Description de cette image, également commentée ci-après

Buste par Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1870)

Naissance
Colmar ( France)
Décès
Lille ( France)
Nationalité Drapeau : France française
Domaines Chimie
Institutions Chaire municipale de chimie de Lille
Diplôme Université de Strasbourg
Renommé pour Inventeur de procédés de fabrication d' acide sulfurique, acide nitrique, super-phosphates - fondateur des établissements chimiques Kuhlmann ( Pechiney-Ugine-Kuhlmann), cofondateur du Crédit du Nord
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur

Compléments

Frédéric Kuhlmann
Frédéric Kuhlmann
Frédéric Kuhlmann à la Vieille Bourse de Lille

Charles Frédéric Kuhlmann, né à Colmar le , mort à Lille le , est un chimiste, chercheur universitaire et industriel français. Il fait fortune dans la production industrielle de l'acide sulfurique et des superphosphates.

Pionnier de l'application des sciences aux arts industriels dès 1823, il fonde les établissements Kuhlmann, l'un des principaux groupes industriels chimiques français du XIXe siècle et qui deviendra «  Péchiney-Ugine-Kuhlmann » au XXe siècle. Frédéric Kuhlmann est cofondateur de la banque Crédit du Nord, de la Société industrielle du Nord de la France et de l' Institut industriel du Nord de la France ( École centrale de Lille).

Famille Kuhlmann

Charles Frédéric Kuhlmann [1] est le fils de Georges Chrétien Kuhlmann, géomètre-géographe.

Il est le père de Jules Frédéric Kuhlmann, né à Lille le , qui étudie la chimie auprès de Justus von Liebig à l' Université de Giessen et meurt à Ragatz, en Suisse, le .

Il est aussi le beau-père de Claude Auguste Lamy, professeur de physique à l' université de Lille. Claude Auguste Lamy est le premier à avoir isolé [2] 14 grammes de l'élément thallium en 1862, avec un spectroscope prêté par Jules Frédéric Kuhlmann [3].