Fleuve

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références » (, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleuve (homonymie).
Le fleuve Gambie.
Les bassins versants des principaux fleuves d'Europe.

Fleuve est un terme ambigu [1], [2], [3], [4] en français, où il désigne :

  • un cours d'eau se jetant dans une mer ou un océan [5], [6], [1], [2], [4] ;
  • un cours d'eau important aboutissant dans un désert (fleuve endoréique), comme le Tarim, « le plus long « fleuve intérieur » du monde » [7] ;
  • un cours d'eau permanent [8] et d'importance significative, qui peut également se jeter dans une mer fermée ou dans un autre fleuve [1], [2], [4].

Le terme de rivière peut, de la même façon, qualifier un cours d'eau d'importance plus faible, même s'il se jette dans la mer [9] ou tout cours d'eau se jetant dans un fleuve ou une autre rivière. Jusqu'au XVIIIe siècle, une rivière peut également indifféremment désigner des cours d'eau comme la Seine, l' Oise ou l' Aisne [3].

En hydrographie contemporaine, la description d'un réseau fait appel à d'autres variables telles que les rangs de Strahler, l'importance des bassins versant et des régimes hydrologiques ; les fleuves obtenant dans ces critères les rangs les plus élevés.

Éléments physiques et hydrographiques

Exemple de classification Strahler de sous-ensemble en arborescence numérotée, utile pour l'étude d'un fleuve

Aux grandes échelles temporelles et géologiques, la dérive des continents, les transformations morphologiques naturelles, le réchauffement ou le refroidissement planétaire entraîne au rythme des phases glaciaires et interglaciaires des modifications régulières et très importantes des longueurs, largeur, débit et configuration des fleuves sur toute la surface du globe.

Il est difficile de mesurer, modéliser ou cartographier finement la longueur d'un fleuve et d'autres de ses caractéristiques [10], pour plusieurs raisons :

  • les fleuves ont une propriété fractale et parfois un important lacis de bras secondaires, plus ou moins étendu selon l'époque de l'année, surtout dans le cas des fleuves « sauvages » (peu régulés) [11], ce qui signifie que plus la mesure est précise, plus le fleuve semblera long ;
  • il est parfois difficile de déterminer exactement les extrémités d'un fleuve car :
    • il peut être formé en amont par des ruisseaux saisonniers, sources intermittentes, des marais, ou des lacs éphémères, glaciers variables ;
    • la limite aval de son embouchure est souvent discutable.

Les prospectivistes doivent aussi maintenant prendre en compte le dérèglement climatique et les besoins d' adaptation au changement climatique, pour l'homme comme pour les espèces des milieux aquatiques [12], [13], [14].

Other Languages
corsu: Fiume
dolnoserbski: Wjelika rěka
English: Main stem
Esperanto: Almara rivero
eesti: Peajõgi
hornjoserbsce: Wulkorěka
Ido: Fluvio
lingála: Ebale
Nederlands: Hoofdrivier
Nouormand: Flleuve
occitan: Flume
português: Rio principal
română: Fluviu
armãneashti: Flumin
中文: 幹流