Fleur

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleur (homonymie).
Affiche présentant diverses fleurs et inflorescences.

En biologie, chez les plantes à fleurs ( angiospermes), la fleur constitue l'organe de la reproduction sexuée et l'ensemble des « enveloppes » qui l'entourent. Après la pollinisation, la fleur est fécondée et se transforme en fruit contenant les graines. Les fleurs peuvent être solitaires, mais elles sont le plus souvent regroupées en inflorescences.

Très tôt, les fleurs ont attiré l’attention de l’homme, qui les utilise et les cultive pour la parure ( couronne de fleurs), pour l’ornementation intérieure (fleurs coupées, bouquets, ikebana) et extérieure ( jardins, plates-bandes, etc.) ainsi que pour leurs odeurs et pigments. Les fleurs ont souvent inspiré les artistes, peintres, poètes, sculpteurs et décorateurs. La culture des fleurs est la floriculture, une branche de l' horticulture.

Structure

Article détaillé : Pièce florale.
Schéma théorique d'une fleur. 1. Réceptacle floral ; 2. Sépale ; 3. Pétale ; 4. Étamine ; 5. Pistil ou gynécée.
Morphologie de la fleur d’ Oxalis acetosella. 1. Pétale ; 2. Sépale ; 3. Anthère ; 4. Stigmate ; 5. Ovaire ; 6. Fruit ; 7. Graine.

La plupart des fleurs sont hermaphrodites [1], c'est-à-dire qu'elles ont à la fois des organes reproducteurs mâles et femelles : elles ont un pistil et des étamines. Les étamines sont la partie mâle (qui libère du pollen), et le pistil la partie femelle (qui reçoit le pollen). Certaines plantes comme le pistachier ou le kiwi ont des fleurs qui ne sont pas hermaphrodites : elles sont soit mâles, soit femelles, les scientifiques parlent de fleurs gonochoriques. D'autres plantes comme l' avocatier ont des fleurs qui sont successivement mâles et femelles, on parle alors d' hermaphrodisme successif.

La fleur hermaphrodite est constituée de pièces florales insérées sur un réceptacle floral. Lorsque la fleur est complète, elle comprend quatre verticilles de pièces florales. De l'extérieur vers l'intérieur, on rencontre :

  1. le calice, formé par l'ensemble des sépales ;
  2. la corolle, formée par l'ensemble des pétales ;
  3. l' androcée, c'est-à-dire l'ensemble des étamines (partie mâle), qui produit le pollen ;
  4. le gynécée ou pistil, formé par l'ensemble des carpelles (partie femelle).

Calice et corolle forment le périanthe, enveloppe stérile, qui joue un rôle protecteur pour les pièces fertiles, et attractif pour les animaux pollinisateurs.

Ce plan théorique de la fleur, que l'on trouve typiquement chez le bouton d'or ( Renonculacées), est sujet à de nombreuses variations. On rencontre par exemple des fleurs sans pétales, dites « apétales ». Une fleur mixte est une fleur qui possède à la fois étamines et pistil.

« La fleur double est celle dont quelqu'une des parties est multipliée au-delà de son nombre naturel, mais sans que cette multiplication nuise à la fécondation. Les fleurs se doublent rarement par le calice, presque jamais par les étamines. Leur multiplication la plus commune se fait par la corolle. Les exemples les plus fréquents sont dans les fleurs polypétales, comme œillets, anémones, renoncules ; les fleurs monopétales doublent moins communément. Cependant on voit assez souvent des campanules, des primevères auricules, et surtout des jacinthes à fleur double. Ce mot de fleur double ne marque pas dans le nombre des pétales une simple duplication, mais une multiplication quelconque. Soit que le nombre des pétales devienne double, triple, quadruple, etc., tant qu'ils ne multiplient pas au point d'étouffer la fructification, la fleur garde toujours le nom de fleur double ; mais, lorsque les pétales trop multipliés font disparaître les étamines et avorter le germe, alors la fleur perd le nom de fleur double et prend celui de fleur pleine. » [2]

Other Languages
Afrikaans: Blom
Alemannisch: Blüte
aragonés: Flor
العربية: زهرة (نبات)
ܐܪܡܝܐ: ܗܒܒܐ
অসমীয়া: ফুল
asturianu: Flor
Aymar aru: Panqara
azərbaycanca: Çiçək
башҡортса: Сәскә
Boarisch: Bliah
žemaitėška: Žėids
беларуская: Кветка
беларуская (тарашкевіца)‎: Кветка
български: Цвят (ботаника)
भोजपुरी: फूल
Bislama: Flaoa
Bahasa Banjar: Kambang
বাংলা: ফুল
བོད་ཡིག: མེ་ཏོག
brezhoneg: Bleuñv
bosanski: Cvijet
буряад: Сэсэг
català: Flor
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Huă
کوردی: گوڵ
čeština: Květ
Чӑвашла: Чечек
Cymraeg: Blodeuyn
dansk: Blomst
Deutsch: Blüte
Ελληνικά: Άνθος
English: Flower
Esperanto: Floro
español: Flor
eesti: Õis
euskara: Lore
فارسی: گل
suomi: Kukka
Frysk: Blom
贛語:
Gàidhlig: Blàth
galego: Flor
Avañe'ẽ: Yvoty
ગુજરાતી: ફૂલ
客家語/Hak-kâ-ngî:
עברית: פרח
हिन्दी: पुष्प
hrvatski: Cvijet
hornjoserbsce: Kćenje
Kreyòl ayisyen: Flè
Հայերեն: Ծաղիկ
Bahasa Indonesia: Bunga
Igbo: Ìfulū
Ilokano: Sabong
Ido: Floro
íslenska: Blóm
italiano: Fiore
ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ/inuktitut: ᐱᕈᖅᑐᓴᔭᖅ/piruqtusajaq
日本語:
Patois: Flowaz
Basa Jawa: Kembang
ქართული: ყვავილი
қазақша: Гүл
ಕನ್ನಡ: ಹೂವು
한국어:
Kurdî: Kulîlk
Кыргызча: Гүл
Latina: Flos
лакку: ТӀутӀи
лезги: Цуьк
Luganda: Ekimuli
Limburgs: Bloom (plantj)
lumbaart: Fiùr
lingála: Lómbé
lietuvių: Žiedas
latviešu: Zieds
मैथिली: फूल
олык марий: Пеледыш (кушкыл)
македонски: Цвет
മലയാളം: പൂവ്
मराठी: फूल
кырык мары: Пеледӹш
Bahasa Melayu: Bunga
Mirandés: Frol
မြန်မာဘာသာ: ပန်း
مازِرونی: گال
Nāhuatl: Xochitl
Plattdüütsch: Blöte
Nedersaksies: Bloeme
नेपाली: फूल
नेपाल भाषा: स्वां
Nederlands: Bloem (plant)
norsk nynorsk: Blome
norsk: Blomst
occitan: Flor
ଓଡ଼ିଆ: ଫୁଲ
ਪੰਜਾਬੀ: ਫੁੱਲ
Deitsch: Blumm
polski: Kwiat
پنجابی: پھل
پښتو: گل
português: Flor
Runa Simi: Tuktu
română: Floare
armãneashti: Lilici
русский: Цветок
संस्कृतम्: पुष्पाणि
саха тыла: Чэчик
sicilianu: Ciuri
Scots: Flouer
سنڌي: گل
srpskohrvatski / српскохрватски: Cvijet
සිංහල: මල්
Simple English: Flower
slovenčina: Kvet
slovenščina: Cvet
chiShona: Ruva
Soomaaliga: Ubax
српски / srpski: Цвет
Basa Sunda: Kembang
svenska: Blomma
Kiswahili: Ua
தமிழ்: மலர்
తెలుగు: పుష్పము
тоҷикӣ: Гул
ไทย: ดอก
Tagalog: Bulaklak
Türkçe: Çiçek
удмурт: Сяська
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: گۈل
українська: Квітка
اردو: پھول
oʻzbekcha/ўзбекча: Gul
vèneto: Fior
vepsän kel’: Änik
Tiếng Việt: Hoa
Winaray: Bukád
isiXhosa: Intyatyambo
მარგალური: პეული
ייִדיש: בלום
Vahcuengh: Va
中文:
Bân-lâm-gú: Hoe
粵語: