Feldspath

Feldspath
Catégorie IX : silicates[1]
image illustrative de l’article Feldspath
Feldspath plagioclase
Général
Formule chimique(Ba,Ca,Na,K,NH4)(Al,B,Si)4O8
Identification
Couleurvariable, incolore, blanc, rose, vert, bleu, marron
Système cristallintriclinique ou monoclinique
Clivageuniforme
Échelle de Mohs6 - 6,5
Traitblanc
Éclatvitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction1,518 - 1,588
Pléochroïsmeincolore
BiréfringenceΔ= 0,005 - 0,013
Dispersion2 vz ~ 2vx = 50-105°
Propriétés chimiques
Densité2,5 - 2,8
Propriétés physiques
Magnétismeaucun
Radioactivitéaucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.
Gammes de composition de la série des feldspaths, à 900 °C. Dans la zone marquée Immiscibilité on n'observe pas à l'équilibre un minéral homogène, mais la coexistence d'un plagioclase et d'un feldspath alcalin. D'après (en) N.N. Greenwood et A. Earnshaw, Chemistry of the elements, Oxford Oxfordshire New York, Pergamon Press, , 1542 p. (ISBN 978-0-080-22056-7 et 978-0-080-22057-4), p. 357.

Un feldspath est un minéral de la famille des tectosilicates, dont la composition est celle d'un aluminosilicate de sodium, de potassium ou de calcium. Il existe de nombreux feldspaths, dont les principaux sont l'orthose ou le microcline (potassique), l'albite (sodique) et l'anorthite (calcique).

On distingue les feldspaths alcalins, souvent translucides, blanchâtres ou roses et riches en alcalins (Na+, K+), des plagioclases qui diffèrent des précédents par la présence de calcium (Ca2+) et l'absence de potassium (K+). Les plagioclases constituent une série continue de minéraux (une solution solide), dont les pôles purs sont l'albite et l'anorthite. Les feldspaths alcalins constituent aussi une série continue (dont les pôles sont l'albite et l'orthose) à haute température, mais avec une miscibilité seulement partielle à basse température.

Les feldspaths forment le groupe de minéraux le plus important volumétriquement de la croûte terrestre. Ils forment le plus souvent des cristaux bien développés, automorphes, présentant souvent des macles. Sur le terrain, leur détermination utilise souvent leur propriété de rayer le verre standard (lame de verre blanc à vitre) et d'être rayé par une lame d'acier dur (type scie à métaux) (dureté de Mohs de l'ordre de 6 à 6,5). En combinaison avec d'autres minéraux, les feldspaths potassiques (ou alcalins ou orthoses) participent de la composition minéralogique modale des roches plutôt acides, telles les syénites et les granites (grenues) ou les trachytes et les rhyolites (microlithiques). Les plagioclases participent quant à eux et pour ce qui concerne les roches grenues, de la composition minéralogique modale des diorites, des gabbros, plus rarement des tonalites, et parfois des syénites. Lorsque l'on en retrouve dans les roches microlithiques, il s'agit la plupart du temps d'andésites ou de basaltes.

Other Languages
Afrikaans: Veldspaat
aragonés: Feldespato
العربية: فلسبار
asturianu: Feldespato
български: Фелдшпат
bosanski: Feldspat
català: Feldespat
čeština: Živce
Cymraeg: Ffelsbar
dansk: Feldspat
Deutsch: Feldspat
Ελληνικά: Άστριοι
English: Feldspar
Esperanto: Feldspato
español: Feldespato
eesti: Päevakivi
euskara: Feldespato
فارسی: فلدسپات
suomi: Maasälpä
Gaeilge: Iathchloch
galego: Feldespato
עברית: פצלת השדה
हिन्दी: फेल्सपार
hrvatski: Feldspat
magyar: Földpátok
Bahasa Indonesia: Felspar
íslenska: Feldspat
italiano: Feldspato
日本語: 長石
한국어: 장석
Limburgs: Veldsjpaat
lietuvių: Lauko špatas
latviešu: Laukšpats
မြန်မာဘာသာ: ကြွေကျောက်
Nederlands: Veldspaat
norsk nynorsk: Feltspat
norsk: Feltspat
occitan: Feldspat
polski: Skaleń
português: Feldspato
română: Feldspat
Scots: Feldspar
srpskohrvatski / српскохрватски: Feldspat
Simple English: Feldspar
slovenčina: Skupina živca
slovenščina: Glinenec
српски / srpski: Фелдспат
svenska: Fältspat
Türkçe: Feldspat
українська: Польовий шпат
oʻzbekcha/ўзбекча: Dala shpatlari
Tiếng Việt: Felspat
中文: 长石