Fear, uncertainty and doubt

Fear, uncertainty and doubt (FUD, littéralement « peur, incertitude et doute », prononcé « feude ») est une technique rhétorique utilisée notamment dans la vente, le marketing, les relations publiques et le discours politique.

Elle consiste à tenter d'influencer autrui en diffusant des informations négatives, souvent vagues et inspirant la peur. Terme initialement utilisé pour qualifier une tactique de désinformation d' IBM, le FUD est utilisé plus largement au XXIe siècle.

Historique

Selon le Jargon File, le mot FUD fut créé en 1970 par Gene Amdahl, ancien employé d’ IBM pour décrire la technique des commerciaux d'IBM chez ses clients potentiels [1]. Cette manière de désinformation reposant sur la suggestion était apparue au grand jour lors du procès retentissant qui opposa Big Blue à son rival, Control Data, entre 1969 et 1973. Ce procès coûta à IBM des concessions à l’amiable évaluées à 80 000 000 $ [2]. Incapables de concurrencer efficacement le supercalculateur CDC 6600 de leur concurrent, les dirigeants d’IBM avaient fait connaître à leurs clients qu’ils étaient sur le point de mettre sur le marché un matériel au moins équivalent, le Model 92, nouvelle version du System/360. Quoique cette machine fût purement imaginaire, l’annonce contribua à tarir les ventes du CDC 6600.

Other Languages
dansk: FUD
suomi: FUD
galego: FUD
日本語: FUD
norsk: FUD
polski: FUD
română: FUD
русский: FUD
svenska: FUD
українська: FUD
中文: FUD